From now on

Parce que ma vie commence maintenant…

Sporty Girl

Et voilà, le sport est fait ! Je savais que ça me ferait du bien. C'était difficile mais bénéfique ! Il ne me reste qu'à me rafraîchir avant de m'attaquer au projet pendant une petite heure. Accomplir de grandes choses...en tout cas, essayer. Si je me tiens à une bonne dynamique, je serai en forme pour l'été et prête pour la rentrée. Ce qui est cool, c'est qu'avec le ramadan qui approche, les repas extérieurs au bureau seront inexistants, j'aurais donc tout le loisir de manger sainement. (...)

Timetable 4ever

Je me donnais jusqu'à ce mardi pour l'organisation des semaines à venir. Je n'aime pas trop commencer mes semaines sur un mardi. Ça décale tout mon emploi du temps. Je suis du genre à me préparer un emploi du temps et à ne le tenir qu'à moitié mais j'aime avoir un cadre pour être productive, même en vacances... ! Suis-je complètement folle ? Je dois dire que, ce matin, malgré mon réveil très matinal, je n'ai strictement RIEN foutu. Je me suis amusée à danser sur des musiques entraînantes au lieu de faire mon sport et terminer le montage du projet V. Cet après-midi, j'ai (...)

Je mange donc je suis...

En ce moment, je suis plutôt d'humeur à écrire sur du papier. Comme si mes idées descendaient sur ma nuque pour venir glisser le long de mon bras jusque dans la pulpe de mes doigts et s'injectaient dans l'encre de ma plume. Elles pourraient pénétrer les touches de mon clavier mais je les visualise liquides et bouillonnantes. Tout à l'heure, j'ai noté mes objectifs sur mon bullet journal avec l'espoir de me dégager suffisamment de temps pour pouvoir les accomplir. J'étais tellement fière en les écrivant. Maintenant, je les regarde... et je sais bien que ce ne sont que des (...)

Holidays

Je suis finalement en vacances ! Pas de longues vacances, juste 6 jours pour décompresser qui tombent à point. Ma petite fixette sur cet acteur est revenue exactement comme elle était partie la dernière fois. Soudainement. Moi qui me questionnais sur ma santé mentale, j'ai compris qu'il ne s'agit de rien d'autre qu'un échappatoire. Mon quotidien me ronge alors je m'enfuis dans un monde idéal. C'est la seule solution que mon esprit a réussi à trouver pour m'éviter de sombrer totalement je suppose. Une solution rapide et facile mais temporaire. Ma motivation ne peut être sans (...)

Lequel des loups va gagner ?

J'ai beaucoup de mal à me détacher de ce stress. Je passe des journées longues et pénibles. Je traverse une période de fatigue émotionnelle qui ne faiblit jamais, bien au contraire. Chaque jour, elle trouve une source de nourriture pour grandir un peu plus. Je lis et relis ce conte : Un chef Cherrokee raconte à ses petits-enfants une histoire. Il leur dit : " Je ressens un grand tourment. Dans mon âme se joue présentement une grande bataille. Deux loups se confrontent. Un des loups est méchant: il "est" la peur, la colère, l'envie, la peine, les regrets, l'avidité, l'arrogance, (...)

Willow

J'ai reçu mon simulateur d'aube tout à l'heure. Heureusement car je n'ai à nouveau pas réussi à me lever ce matin. Debout à 07:20 pour une départ à 07:45, c'était trop juste pour moi. J'aime pouvoir prendre mon temps le matin. Enroulée dans ma couverture je me demande qui me motiverait à sortir de mon lit mais rien ne me vient. Il n'y a que cette phrase qui tourne et retourne en boucle dans ma tête : "j'ai pas envie d'aller au travail". Je devrais plutôt me dire que chaque jour est un nouveau départ, qu'une nouvelle journée m'attend pleine de surprises et d'échanges. Me dire (...)

Le Karma s'en chargera

Les changements ? Pfff, la semaine prochaine peut-être ? Deux soirs que je rentre à 20 heures passées bloquée dans les transports en commun. Autant dire que pour le sport, c'est loupé. Hier soir, j'avais un cours d'aériens que j'ai raté à cause d'énième problèmes sur ma ligne de métro. J'ai donc payé ce cours pour rien. C'est extrêmement gonflant ! Je suis totalement déprimée. Kayakee me saoule au plus haut point. Au moment où j'écris ces lignes, elle est dans la réserve en train de préparer ENCORE un milliard d'envois. Elle passe son temps à me traiter avec un air (...)

Better Version of Myself

Le retour à la réalité le lundi matin est toujours extrêmement déprimant. Il me tarde de retrouver les beaux jours. J'ai essayé de mettre de la gaieté en m'habillant aux couleurs du printemps. Un jolie vert d'eau, du rose pâle, des paillettes. Ce n'est pas suffisant pour me faire apprécier le retour au bureau. Le week-end a été express mais ce fût une véritable bouffée d'oxygène. Vendredi soir, nous n'avons pas dérogé à notre traditionnel Koh Lanta-Pizza. Nous sommes partis samedi en milieu d'après-midi pour la Province où nous étions invités pour un repas de famille (...)

Petit Bambou

Je me suis levée tôt ce matin. C'est quand même incroyable l'influence que peut avoir un détail. Les jours où je travaille, je peine à me tirer du lit alors que j'ai toujours été très matinale (exception faite de l'adolescence où je dormais sans mal jusqu'à midi. Quand j'y repense, je ne sais pas comment je faisais !). Le week-end, je saute du lit à 7h30, 8h tout au plus. Le simple fait de savoir que je me lève pour aller travailler m’ôte toute motivation. Je le vis comme une journée de mon existence perdue. Au moins dans mon lit, je peux rêver de la journée que je (...)

A côté de la plaque

Je me sens à côté de la plaque. Je me plonge dans les livres de développement personnel ces derniers temps. Je sens qu'il faudrait que je me pose pour digérer tout ce que je lis. Pour mettre en pratique, être plus en phase avec moi-même alors que ma vie défile à 100 à l'heure. Je n'ai plus de temps en semaine. Je suis fatiguée, je n'arrive plus à suivre. Il faut que je me reprenne. Pour l'instant, je laisse un peu le temps filer, la vie m'emporte dans son tourbillon, je la subis depuis 3 semaines. La nouvelle pose du stérilet a déréglé l'équilibre déjà fagile entre ma vie (...)

Master

Chaque matin, c'est la même rengaine. Je me répète une nouvelle fois "allez, c'est bon, cette fois je démissionne, j'en ai ras-le-bol !". Mais finalement, les actions ne suivent pas. Je regarde quelques annonces sans y donner suite. Je crois que j'ai peur. Vraiment peur. De quoi exactement, je ne sais pas bien ? De l'inconnu. De regretter. D'échouer et de ne pas pouvoir faire marche arrière. Je n'arrive pas à me fixer des objectifs plus ambitieux. Si. En fait. J'y parviens. J'ai une liste longue comme mon bras. Mais je ne mets rien en place pour les atteindre. Parce que je ne sais pas (...)

Faire un truc FOU

Vendredi, je lisais des modèles de lettre de démission et je consultais des offres d'emploi quand j'ai reçu un message de Josh : "Ma carrière professionnelle va peut-être prendre un tournant. On a proposé ma candidature pour un poste plus intéressant pour le siège !" Je suis heureuse. Infiniment heureuse pour Josh. Je souhaite de tout cœur que ça se concrétise. J'espère qu'il n'aura pas la même déception que moi. Il mérite tellement cette place. Et puis, ça nous permettra d'évoluer ensemble. C'est bientôt son anniversaire. 30 ans. Je ne sais pas trop quoi lui organiser. (...)

Vers l'avenir

Ce matin, je me suis réveillée en panique. Je me suis souvenue que j'avais oublié de faire un truc pour ma chef mardi et je ne me souviens pas avoir vu ce papier signé du DG Europe hier sur mon bureau. J'ai flippé qu'il soit parti à la poubelle ou que ma collègue l'ai touché pour me faire une crasse. Et je me suis dit que j'étais vraiment malade de me faire un sang d'encre pour ça alors que j'ai envie de quitter l'entreprise. Cette fichue conscience professionnelle, c'est pénible. Vraiment. Mon entretien s'est déroulé exactement comme je m'y attendais. On m'a félicité pour (...)

Dé-Teste-Moi

Pourquoi ai-je l'impression qu'à chaque fois que je prends de grandes décisions, la vie décide de me tester ? Hier, j'ai reçu un mail de ma chef me convoquant pour mon entretien annuel ainsi qu'un rendez-vous d'évolution professionnelle. Je n'ai aucune idée de ce que je vais pouvoir baratiner. "Je sais que ça ne se voit pas parce que je suis quelqu'un de professionnel et que j'aime véhiculer une attitude positive et bienveillante mais j'en ai marre de ce boulot et j'envisage plus que sérieusement de quitter la société dès que j'aurais trouvé un autre poste plus stimulant et (...)

Passionnée

Nous avons enfin Internet à la maison ! Cette petite cure offline m'a fait le plus grand bien. J'avais besoin de passer moins de temps devant un écran. De me reconnecter au monde réel. J'ai commencé à prendre mes marques dans notre nouvelle ville. J'ai profité de ces deux derniers dimanches pour aller courir et faire le marché. J'ai passé une semaine dernière super pourrie. Encore. Jeudi, j'ai été tellement énervée contre le monde entier et particulièrement contre Kayakee, la nouvelle, que je crois que j'ai atteint mon maximum. J'ai terminé ma journée difficilement. Je suis (...)

A week in Hell

Bon, j'avais fait un merveilleux (et long) résumé de ma semaine mais j'ai été déconnectée entre temps. Internet devrait arriver Mardi. Josh n'en peut plus. La vie sans les jeux en ligne est difficile pour lui... mais c'est un vrai bonheur pour moi. Mes soirées sont calmes. Il s'ennuie alors il prépare le dîner et fait quelques tâches ménagères. En attendant, j'ai passé une semaine à être malade physiquement et mentalement. Une angine que je soupçonne plutôt être une grippe s'est abattue sur moi. Je ne fais que rêver de la nouvelle qui me considère comme une merde, qui (...)

Là-Bas

Ciel, il s'est passé tellement de trucs depuis le 6 Janvier... et en même temps si peu.... ! La nouvelle, celle qui occupe le poste que je convoitais, est arrivée. J'essaie de me forcer à me dire qu'elle n'a rien demandé mais je n'y arrive pas. J'éprouve beaucoup trop de rancœur. Elle est incompétente et totalement inexpérimentée. Je ne comprends vraiment pas le choix de la Direction. Tout ce que j'espère, c'est qu'elle se plante sur toute la ligne et qu'ils regrettent amèrement de ne pas m'avoir offert ce poste. Je souhaite qu'elle déteste ce travail, qu'elle trouve mieux (...)

Hello 2017

------------------ 2 Janvier Le début de l'année a été compliqué. Lundi, surmotivée, je me suis levée tôt, j'ai médité une dizaine de minutes puis j'ai fait mon sport. Je suis arrivée sereine au bureau pour mon entretien. C'était bien inutile car j'ai été accaparée toute la matinée et ma chef m'a convoquée dans son bureau à l'arrache, comme toujours. Il n'y avait rien à négocier. Tout était déjà noté et pré-établit. La présentation était même déjà prête à être diffusée à l'ensemble de la société. J'avais juste à hocher la tête gentiment. Même mon (...)

Good Bye 2016 !

J'ai enlevé la frise murale qui restait sur un pan de mur derrière les meubles en me levant. J'étais motivée. Cet après-midi, je vais rester derrière les fourneaux pour préparer un apéritif dînatoire pour ce soir. Josh a invité un ami de jeux vidéos à la maison finalement. J’espérais qu'on ferait plutôt quelque chose en amoureux pour clore cette année mais bon, tant pis. Déjà qu'il est en colère contre moi parce qu'on est rentré tôt en ville, je ne peux pas le priver non plus. Ça fait une semaine que je consulte tous les sites d'ameublement possibles et imaginables. (...)

Only The Strong Will Continue

Je me laisse aller jusqu'au 1 Janvier. C'est idiot d'avoir sans cesse besoin d'une date précise. Un 1er Janvier, un lundi, le premier jour d'un mois. Je pourrais m'y coller maintenant mais je préfère ma routine bien huilée. Les vacances provoquent trop de complications dans mon emploi du temps. Pourtant, j'ai hâte de recommencer à m'épanouir. La petite graine est plantée au fond de mon cœur et ne demande qu'à pousser. Josh m'en veut car je travaille le 2 et que nous sommes rentrés au lieu de faire le réveillon en province. Je voulais être pleinement opérationnelle pour mon (...)

Pour plus de lecture, consulter les archives : août 2016, septembre 2016, octobre 2016, novembre 2016, décembre 2016, janvier 2017, février 2017, mars 2017, avril 2017, mai 2017.