From now on

Parce que ma vie commence maintenant…

Multitudes de ressources

J'ai passé mon dimanche à envoyer CV et lettres de motivation. Mais, étrangement, je n'y crois pas une seule seconde. Je suis totalement découragée à ce niveau. Comment est-ce que je peux espérer quelque chose si je n'envoie aucune onde positive ? J'étais découragée avant même d'avoir cliqué sur "envoyer". Je ne me relève pas de ce refus de poste interne. La douleur est présente à chaque minute que je passe dans ces locaux à voir les tâches ultra intéressantes qui auraient pu m'être confiées. Au lieu de quoi, je suis là, à m'ennuyer comme un poisson dans un bocal. Un (...)

Hors Service

Ça vous est déjà arrivé de penser à quelque chose et que ça se réalise dans la foulée ? J'ai une intuition que je qualifierais de plutôt développée. Je sens les choses. C'est toujours bizarre. Hier matin, alors que je traitais les amendes de la flotte face à Kayakee, sans trop savoir pourquoi, je me disais qu'elle allait venir en voiture au bureau bientôt. Ça n'a pas manqué. Le soir même, elle est venue me voir pour me demander si elle pouvait utiliser notre parking. Je lui ai expliqué que nous n'avions plus de place disponible. Elle a soudain ajouté que c'était juste pour (...)

Entorse

J'ai dit à Kayakee qu'à nouveau l'accueil avait cherché à la joindre à de nombreuses reprises et qu'elle ne répondait pas. Que c'était déjà la deuxième fois. Soit disant, son téléphone ne sonne pas ou alors "elle est passée à côté de ces appels". J'espère que ce ne sera plus le cas maintenant que je lui ai fait comprendre que ça m'agaçait. C'était la dernière fois que je lui faisais cette remarque. La prochaine fois je demande à la réception d'appeler sa supérieure en précisant qu'elle ne répond pas au téléphone. Elle croit que je ne la vois pas faire ? Elle va (...)

Trop bonne...

Kayakee se fout de la gueule du monde. J'en en ai marre d'elle, elle m'insupporte. Aujourd'hui encore, l'accueil m'indique qu'elle ne répond pas au téléphone pour aller chercher ses colis. J'ai du aller le chercher à sa place. J'aurais du la laisser dans sa merde cette connasse. Encore une fois, il me faut trouver la bonne tournure pour lui exprimer que je ne suis pas son assistante et que chacun va chercher ses colis soi-même. C'est la même chose pour Zen. La meuf elle ose venir me poser une enveloppe ouverte avec un mail de son directeur lui demandant d'envoyer X trucs à telle (...)

Trouver les mots justes

Je suis allée dans le bureau de Kayakee et j'ai fouillé dans ses documents. Je me sens un peu coupable et en même temps dégoûtée. Je voulais voir si elle travaillait autant qu'elle le prétend puisque son argument principal pour ne pas me remplacer, c'est qu'elle est débordée. Sauf qu'hier, en allant récupérer un document dans son armoire, je l'ai trouvé en train de discuter sur Messenger tout en regardant des vidéos sur YouTube. Sur le bureau, il y a effectivement des papiers, des documents de travail. Il y a un carnet qui m'a interpellé. Je l'avais vue avec ce carnet lors de (...)

Cour de Récré

Hier, je cherchais un classeur dans lequel je range bien consciencieusement des dossiers. En allant dans l'armoire, je découvre que les classeurs et plusieurs autres boîtes d'archives m'appartenant ont disparu. Je farfouille et je vois que Kayakee les a viré de l'armoire pour les coller dans un coin. Je range mes documents et je remets tout en place exactement comme je les avais rangé alors qu'elle discutait tranquillement dans la cuisine avec sa copine (mais à part ça, elle est débordée par le travail et n'arrive pas à s'en sortir). Cet après-midi, je cherchais désespérément (...)

Garce !

Ce matin, dans le RER, je formulais mentalement mon intention pour la journée : Que la société réalise à quel point le fait que j'ai besoin de m'isoler dans un coin tranquille pour travailler est essentiel et que la demande de Kayakee est déraisonnable. J'étais donc déjà énervée avant même d'arriver rien que d'y penser. Déjà, le fait même qu'on me donne le bureau de Boulet m'avait agacé. Boulet est intérimaire, elle est là 4 mois dans l'année depuis 2 ans et elle a son bureau, ELLE. Ça va faire 5 ans que je suis là et on me trimbale avec mon baluchon. Il est GRAND TEMPS (...)

Vieux Jeunes

J'ai cours de Modern Jazz cet après-midi. J'ai super hâte. 15 ans que je n'ai pas fait de danse. Le temps passe à une vitesse si grande que c'en est désespérant. Hier soir, on regardait Koh Lanta avec Josh. On se demandait si on serait qualifié dans le clan des anciens ou des jeunes. Ça nous a fait tout drôle de voir qu'on était à la limite. Quand je regarde autour de moi, je vois les gens investir, avoir des enfants, se réaliser. J'ai envie de tout ça. Et en même temps, je suis tellement insatisfaite de ma vie qu'il est difficile de me projeter. Je veux dire que, pour moi, une (...)

Echec et Mat. Mais surtout Echec.

C'est la reprise depuis lundi. Il aura suffit d'un seul jour pour que tout bascule. Même pas. 15 minutes ont suffit. J'ai quitté le bureau en pleurs, énervée. Je me sens tellement abusée, tellement conne. Kayakee a eu exactement ce qu'elle voulait. Me rabaisser. (...)

Qu'est-ce que je fous là ?

Je suis de retour de Dublin. Il y a eu beaucoup de ratés dans ce séminaire. Ça m'a énormément fatigué de régler ces problèmes. Des problèmes qui, je le sais, n'auraient pas eu lieu si je n'avais rien délégué. C'est agaçant. Je suis vraiment au bout du rouleau. Je n'ai quasiment rien fait de la journée tant l'envie de travailler me manque. Je m'accroche à l'idée que je vais peut-être trouver quelque chose ailleurs mais force est de constater que mon CV ne plait pas. Je ne décroche même pas d'entretien. Ça me démoralise complètement. J'ai l'impression que je ne vaux rien. (...)

Suffisant

Il y a longtemps que j'ai déserté. Pourtant, l'envie d'écrire ne me quitte pas depuis des mois. Souvent, je viens, je me décharge à travers quelques lignes et puis je ferme la page sans même publier. J'ai été en vacances. Pas des vraies vacances. Nous sommes restés à la maison, à rien faire. Je n'ai même pas pu changer d'air. Josh a l'air décidé à ce que nous partions l'an prochain. Je voudrais tellement qu'il trouve un travail plus satisfaisant pour que nous puissions enfin VIVRE. J'ai menti à mon retour en prétendant être partie en Bretagne alors que chacun racontait ses (...)

4 jours

Je suis un peu triste pour ce poste qui me faisait rêver. Une fois de plus, je joue de malchance. Le poste a déjà été pourvu. Est-ce que la vie me réserve autre chose ? Comment peut-on avoir quelque chose si on ne fait pas l'effort d'aller le chercher ? Je ne peux pas rester là et attendre qu'un truc se passe, si ? Je vais finir par mourir d'un ennui profond. Je regarde des tonnes d'offres, j'envoie des CV qui restent sans réponse. Toute cette mascarade m'épuise ! Il me reste encore 4 jours à tenir et cela me semble déjà trop. Hier, j'ai travaillé un peu sur mon projet. Mais je (...)

+++

Comment sortir du cercle infernal dans lequel je me suis moi-même enfermée ? Je ne digère plus rien au bureau. Je m'ennuie, tout me gonfle. Je n'éprouve plus aucun intérêt. J'arrive même pas à me lever le matin. Rien que me dire que je vais faire de la merde et dépérir devant mon écran me donne envie de me remettre sous la couette. J'ai envoyé des CV cet après-midi avec l'espoir d'être rappelée. Je dois y croire. Je ne suis que négativité. Je n'attire rien de ce qu'il me faut. (...)

STOP

Toujours la même rengaine encore et encore. Je suis heureuse de finir le travail à l'heure et de rentrer sur ce qui s'apparente pour moi à "tôt" à la maison. C'est à dire vers 19h30. Ma joie s'évanouie des que j'ai franchi le seuil de l'appartement quand je vois que Josh est sur les jeux vidéos et que je dois tout me taper parce qu'il est "occupé". Ce soir, j'étais bien contente de rentrer à 19h ! Et finalement, Josh a commandé des pizzas parce que la flemme de faire à manger, parce que le frigo est vide et que c'est A MOI de faire les courses. Oui. C'est tellement normal que (...)

Je mange donc je suis...

En ce moment, je suis plutôt d'humeur à écrire sur du papier. Comme si mes idées descendaient sur ma nuque pour venir glisser le long de mon bras jusque dans la pulpe de mes doigts et s'injectaient dans l'encre de ma plume. Elles pourraient pénétrer les touches de mon clavier mais je les visualise liquides et bouillonnantes. Tout à l'heure, j'ai noté mes objectifs sur mon bullet journal avec l'espoir de me dégager suffisamment de temps pour pouvoir les accomplir. J'étais tellement fière en les écrivant. Maintenant, je les regarde... et je sais bien que ce ne sont que des (...)

Holidays

Je suis finalement en vacances ! Pas de longues vacances, juste 6 jours pour décompresser qui tombent à point. Ma petite fixette sur cet acteur est revenue exactement comme elle était partie la dernière fois. Soudainement. Moi qui me questionnais sur ma santé mentale, j'ai compris qu'il ne s'agit de rien d'autre qu'un échappatoire. Mon quotidien me ronge alors je m'enfuis dans un monde idéal. C'est la seule solution que mon esprit a réussi à trouver pour m'éviter de sombrer totalement je suppose. Une solution rapide et facile mais temporaire. Ma motivation ne peut être sans (...)

Lequel des loups va gagner ?

J'ai beaucoup de mal à me détacher de ce stress. Je passe des journées longues et pénibles. Je traverse une période de fatigue émotionnelle qui ne faiblit jamais, bien au contraire. Chaque jour, elle trouve une source de nourriture pour grandir un peu plus. Je lis et relis ce conte : Un chef Cherrokee raconte à ses petits-enfants une histoire. Il leur dit : " Je ressens un grand tourment. Dans mon âme se joue présentement une grande bataille. Deux loups se confrontent. Un des loups est méchant: il "est" la peur, la colère, l'envie, la peine, les regrets, l'avidité, l'arrogance, (...)

Willow

J'ai reçu mon simulateur d'aube tout à l'heure. Heureusement car je n'ai à nouveau pas réussi à me lever ce matin. Debout à 07:20 pour une départ à 07:45, c'était trop juste pour moi. J'aime pouvoir prendre mon temps le matin. Enroulée dans ma couverture je me demande qui me motiverait à sortir de mon lit mais rien ne me vient. Il n'y a que cette phrase qui tourne et retourne en boucle dans ma tête : "j'ai pas envie d'aller au travail". Je devrais plutôt me dire que chaque jour est un nouveau départ, qu'une nouvelle journée m'attend pleine de surprises et d'échanges. Me dire (...)

Le Karma s'en chargera

Les changements ? Pfff, la semaine prochaine peut-être ? Deux soirs que je rentre à 20 heures passées bloquée dans les transports en commun. Autant dire que pour le sport, c'est loupé. Hier soir, j'avais un cours d'aériens que j'ai raté à cause d'énième problèmes sur ma ligne de métro. J'ai donc payé ce cours pour rien. C'est extrêmement gonflant ! Je suis totalement déprimée. Kayakee me saoule au plus haut point. Au moment où j'écris ces lignes, elle est dans la réserve en train de préparer ENCORE un milliard d'envois. Elle passe son temps à me traiter avec un air (...)

Better Version of Myself

Le retour à la réalité le lundi matin est toujours extrêmement déprimant. Il me tarde de retrouver les beaux jours. J'ai essayé de mettre de la gaieté en m'habillant aux couleurs du printemps. Un jolie vert d'eau, du rose pâle, des paillettes. Ce n'est pas suffisant pour me faire apprécier le retour au bureau. Le week-end a été express mais ce fût une véritable bouffée d'oxygène. Vendredi soir, nous n'avons pas dérogé à notre traditionnel Koh Lanta-Pizza. Nous sommes partis samedi en milieu d'après-midi pour la Province où nous étions invités pour un repas de famille (...)

Pour plus de lecture, consulter les archives : août 2016, septembre 2016, octobre 2016, novembre 2016, décembre 2016, janvier 2017, février 2017, mars 2017, avril 2017, juillet 2017, août 2017, septembre 2017, octobre 2017.