From now on https://fromnowon.journalintime.com/ Parce que ma vie commence maintenant... fr 2021-09-12T22:37:55+02:00 https://fromnowon.journalintime.com/Penderie-et-compagnie Penderie et compagnie J'essaie de m'organiser dans Notion...mais à vrai dire, à trop vouloir organiser les choses, je m'y perds. Finalement, mon BuJo est bien. J'ai trop de choses à faire dans des domaines différents. Je sens que c'est ce manque d'organisation et d'avoir une vision précise des actions que je dois mener qui fait que je n'atteins pas mes objectifs. Je me noie dans trop de différentes tâches. J'ai besoin de gagner en productivité. De simplifier ma vie. Quand je vois mes "to-do" de la vie quotidienne. Je réalise que je n'ai obligation de rien. Bon, bien sûr, faut que je fasse les courses, J’essaie de m’organiser dans Notion...mais à vrai dire, à trop vouloir organiser les choses, je m’y perds.
Finalement, mon BuJo est bien. J’ai trop de choses à faire dans des domaines différents.

Je sens que c’est ce manque d’organisation et d’avoir une vision précise des actions que je dois mener qui fait que je n’atteins pas mes objectifs. Je me noie dans trop de différentes tâches. J’ai besoin de gagner en productivité. De simplifier ma vie.

Quand je vois mes "to-do" de la vie quotidienne. Je réalise que je n’ai obligation de rien.
Bon, bien sûr, faut que je fasse les courses, prépare les repas...Mais est-ce que je suis obligée de récurer la baignoire mardi soir en rentrant du taf ? Non. C’est juste moi qui m’impose ça.

J’ai essayé tout le week-end de désencombrer ma penderie.
J’y arrive pas. Soit je trouve cela trop joli pour m’en séparer, soit je me dis "oh tu rentres pas dedans mais peut-être dans quelques mois" ou bien, je culpabilise de donner des trucs avec l’étiquette encore accrochée, d’avoir dépenser de l’argent inutilement...Je suis conscience que j’ai un problème de consommation de fringues. Je sais bien que je cherche à combler un manque. Et aussi, c’est ce qui fait que je suis moi. J’ai mon propre style. Jamais je n’ai suivi les tendances. Depuis toujours. C’est ce pourquoi je suis reconnue dans mon entourage.
Et Josh...J’ai pas envie qu’il soit là quand je fais ça. J’en ai marre de ses remarques. J’en ai pas besoin. J’ai déjà honte. Pas la peine qu’il en rajoute une couche...
Et malgré tout, j’ai dans mon panier et mes favoris des quantités de fringues...!
Est-ce que j’ai besoin de cette énième robe ? Bien sûr que non...j’en ai déjà des dizaines...
Pourtant, tous les matins, je me dis que j’ai rien à me mettre.

Je suis fatiguée de tout ça. Je devrais mettre un jeans et un teesh blanc tous les jours. Problème résolu.
Je suis sûre que le boulot n’y verrait même pas d’inconvénient. Bon si. Sûrement. À la limite ça passerait le vendredi.

Je crois que je vais essayer de, déjà porter toute ma penderie au moins une fois...
Faire une photo de la tenue tous les matins. Ecrire mon ressenti.

Car y a un problème majeur aussi, beaucoup de ces vêtements sont inconfortables.
Des robes de bureau trop courtes quand on s’assoie, des jupes de tailleur qui tournent quand on marche, cette veste de qualité médiocre qui pue la mort dès que tu transpires un peu et dans laquelle tu plaques ton aisselle tout en essayant de tendre le bras, ce chemisier un peu trop transparent, cette robe moulante qui fait ressortir les bourrelets, ce pull avec un motif inapproprié pour le bureau que je peux porter que le week-end…

]]>
2021-09-12T22:37:55+02:00
https://fromnowon.journalintime.com/3svq-brouillon On n'achète une maison mais pas un foyer... Oprah me sort par les yeux depuis quelques temps. Elle parle sans cesse d'argent. J'ai même l'impression que ça devient obsessionnel. C'est fatiguant. Le mois dernier, elle me disait qu'elle mettrait pas cher dans sa robe de mariée, elle la prendrait sur AliExpess. Elle préférait mettre plus dans sa lune de miel. Si je venais à me marier, je ferais sans doute la même chose. Mettre 1500 balles dans un bout de tissu pour à peine une journée, ce n'est pas trop mon délire (et pourtant... !). Et puis, elle a commencé à me dire qu'elle avait fait appel à une agence de voyage pour Oprah me sort par les yeux depuis quelques temps.
Elle parle sans cesse d’argent.
J’ai même l’impression que ça devient obsessionnel. C’est fatiguant.

Le mois dernier, elle me disait qu’elle mettrait pas cher dans sa robe de mariée, elle la prendrait sur AliExpess.
Elle préférait mettre plus dans sa lune de miel. Si je venais à me marier, je ferais sans doute la même chose.
Mettre 1500 balles dans un bout de tissu pour à peine une journée, ce n’est pas trop mon délire (et pourtant… !).

Et puis, elle a commencé à me dire qu’elle avait fait appel à une agence de voyage pour organiser son voyage de noces.
15 000 euros. Au delà de la destination déjà très belle, elle veut des hôtels de luxe, des excursions hors de prix, des dîners gastronomiques...Je trouvais ce prix totalement indécent mais après tout, s’ils peuvent se le permettre, autant qu’ils se fassent plaisir. SAUF QUE…

Quand elle m’a téléphoné EXPRES pour m’annoncer que son fiancé venait enfin d’avoir sa Gold Amex, j’ai commencé à sentir la distance s’installer. Je voyais pas trop l’intérêt d’avoir cette carte. À part montrer que tu as un gros salaire...Mais j’ai rien dit.
Encore fois, je me dis que si elle était fière que son mec puisse l’obtenir alors tant mieux pour eux.

C’est comme porter des marques, j’ai de plus en plus de mal avec ce concept de consommation ostentatoire.
Montrer son statut social, sa réussite, sa richesse, impressionner les autres...
Comme si parce que tu portes des chaussures MACHIN CHOUETTE, tu vaux mieux qu’un autre.
Je ne supporte plus toutes ces valeurs de merde qui sont véhiculées par les médias.

Elle a enchaîné en me disant qu’elle allait mettre une cagnotte en ligne pour que les gens participent au financement de son voyage, même s’ils n’étaient pas invités au mariage parce que l’agence de voyage les pressaient pour régler le devis.
Finalement, elle l’a pas fait parce que je lui ai dit que c’était quand même culotté.

Quelques semaines plus tard, elle me dit qu’elle s’est engueulée avec son futur mari à propos d’argent car en fait, ils peuvent pas vraiment payer ce voyage. Il trouve que c’est déraisonnable. Ça lui ferait un trou dans son compte bancaire. Qu’ils allaient devoir faire des efforts, limiter leurs sorties, économiser. Elle était en colère contre lui car elle, elle peut payer. Elle a pas besoin d’économiser.

Et en fait, je comprenais pas le concept...si elle peut tout payer sans que ça n’ait d’impact sur ses finances, pourquoi elle le fait pas ? Son mari lui remboursera plus tard et voilà. Et du coup, à quoi ça sert d’avoir une super golden carte si y a rien dessus hein ?

Mais, elle ne veut pas payer. Ne veut pas se priver à cause de lui.
Et soudain, je comprends pourquoi elle, elle a l’argent et pas lui...Parce qu’il lui paie TOUT.

2 jours plus tard, elle me demande si je veux me joindre à eux pour une week-end à Deauville. Puis, pour partir à l’étranger à la Toussaint. Puis, pendant les vacances de Noël pour fêter la nouvelle année dans un pays chaud. Mais… je croyais qu’ils avaient pas d’argent et qu’ils devaient économiser ? !

Ce qui me dérange dans tout ça, c’est qu’Oprah est tout sauf honnête.
Elle fait des tonnes de magouilles, ne respecte pas les lois, ne déclare pas correctement ses impôts sans que ça n’ait de conséquence (!), elle n’en paie pas d’ailleurs, fait des faux bilans comptables pour obtenir des crédits, bosse au black, son mari et sa belle-famille lui paie tout… Elle a la belle vie !

Et moi, qui trime, qui raque, qui économise des bouts de chandelle, je galère.

Ça me fout la haine.

Parfois, j’aurais envie qu’elle se prenne une grosse claque dans la gueule.
Et je me dis que je suis une piètre amie parce que je devrais me réjouir pour elle.
Au lieu de quoi, y a cette bonne vieille jalousie qui refait surface.
Ce n’est même pas ce qu’elle s’offre (ou se fait offrir) qui me rend jalouse. C’est ce qu’elle représente.
N’avoir aucun scrupule à arnaquer. Magouiller sans complexe. Vivre au crochet de quelqu’un.
Pourquoi suis-je incapable de faire ça moi ?

Y a longtemps que j’aurais pu me payer la maison de mes rêves…

Et en même temps, récemment, entre les inondations, les incendies, les tempêtes, je pense de plus en plus qu’on ne devrait pas y mettre toutes nos économies...On n’achète une maison mais pas un foyer.
Pas besoin d’avoir une énorme baraque pour être heureux. Juste notre chez-nous.

Bon cela dit, même en achetant une cabane brinquebalante nos économies y passent dans cette foutue région. Pire encore après la pandémie, les prix ont flambé. La propriété nous est devenue totalement inaccessible pour juste un 3 pièces.
Je n’arrive pas à voir comment on pourrait avancer maintenant.

]]>
2021-09-10T19:07:00+02:00
https://fromnowon.journalintime.com/Vraie-conne-terre-a-terre-et-egoiste Vraie conne terre à terre et égoïste En début de semaine, j'ai passé un entretien d'embauche. Il y a des fois où on pressent tellement les choses. Je me souviens quand j'ai été recrutée dans mon entreprise. J'ai fait ma lettre de motivation et je savais. J'ai passé mes 4 entretiens en sachant que dans quelques semaines, je recevrai une promesse d'embauche. En réalité, c'est bien plus que ça. Quand nous avions emménagé, je me rappelle que nous sommes passés en voiture dans cette zone d'activités et, je me souviens distinctement m'être dit que j'allais travailler ici bientôt. Je n'avais aucun doute. Peut-être En début de semaine, j’ai passé un entretien d’embauche.

Il y a des fois où on pressent tellement les choses.

Je me souviens quand j’ai été recrutée dans mon entreprise.

J’ai fait ma lettre de motivation et je savais. J’ai passé mes 4 entretiens en sachant que dans quelques semaines, je recevrai une promesse d’embauche. En réalité, c’est bien plus que ça. Quand nous avions emménagé, je me rappelle que nous sommes passés en voiture dans cette zone d’activités et, je me souviens distinctement m’être dit que j’allais travailler ici bientôt. Je n’avais aucun doute. Peut-être que c’est mon assurance qui a porté ses fruits.

Là, c’était la même chose.

J’ai rédigé ma lettre de motivation, complété le dossier de candidature et j’ai su au fond qu’ils allaient me contacter.
J’ai même commencé à regarder des appartements à louer sur ce secteur. Et puis, j’ai reçu l’appel.
Avant de commencer, j’ai pris peur. Parce que ça implique une quantité de choses toute très effrayantes pour moi.
Déménager, Josh quitterait son job, et moi...si jamais je passe pas la période d’essai ? Et puis, il faudra que je conduise.

C’est quoi la phrase de développement personnel ?
La vie commence là où se termine ta zone de confort ?

Bref, j’ai tâté le terrain avec Josh.
Il était plutôt ravi et motivé quand j’ai postulé.
Sauf qu’il devait pas s’attendre à ce qu’on m’appelle.

Il m’a fait tout un blabla qu’il se sacrifiait encore pour moi car il devrait démissionner et qu’on se rapprocherait de ma famille mais pas de la sienne du coup, qu’il allait quitter le peu d’amis qu’il avait ici, que son frère serait super loin de nous, etc.

Bah en même temps, il cherche pas. Moi si.

Il me rabat les oreilles que cette région est merdique, que tout est de la merde ici et que les gens sont cons.
Je lui offre la possibilité de partir et ça lui plait pas finalement...
Si les rôles étaient inversés, je le suivrais sans hésitation.
Mais sur ce point, nous sommes bien trop différents l’un de l’autre.
Il n’a pas d’ambition. Il se contente d’un job niais en se plaignant de ses supérieurs.
À sa place, j’aurais passé la vitesse supérieure et pris tellement de choses en main.
Je serai passée largement outre le N+1. Mais nos personnalités sont radicalement différentes.
Voilà pourquoi je suis à la DG alors qu’il stagne à ce foutu poste qui mène à rien.
Il prend aucune responsabilité et ne fait rien de plus que ce qu’on lui demande.

Un peu comme dans notre vie en fait.

J’arrive pas à savoir si je réfléchis de manière égoïste, si je suis juste terre à terre ou si je suis une vraie conne.
Peut-être tout ça à la fois !

]]>
2021-06-11T15:36:47+02:00
https://fromnowon.journalintime.com/Cake-by-the-Ocean Cake by the Ocean C'était l'anniversaire de Josh l'autre soir. La soirée a été simple. Juste nous deux. Ce sont les soirées que je préfère. Celle où je me blottis contre son corps chaud sur le canapé. Souvent, je m'endors devant le film comme ça, dans cette position réconfortante pleine de douceur, enveloppée de ses bras bienveillants, protecteurs. Je ne me suis pas endormie cette fois là. Il était d'humeur taquine. Il répète que je suis l'Amour de sa vie.Mon cœur explose dans ces moments. Il me rend triste ou en colère parfois mais...je l'aime. Je ne lui dis pas suffisamment. Les actes C’était l’anniversaire de Josh l’autre soir.

La soirée a été simple. Juste nous deux.

Ce sont les soirées que je préfère.
Celle où je me blottis contre son corps chaud sur le canapé. Souvent, je m’endors devant le film comme ça, dans cette position réconfortante pleine de douceur, enveloppée de ses bras bienveillants, protecteurs.
Je ne me suis pas endormie cette fois là. Il était d’humeur taquine.

Il répète que je suis l’Amour de sa vie.Mon cœur explose dans ces moments.

Il me rend triste ou en colère parfois mais...je l’aime.
Je ne lui dis pas suffisamment. Les actes comptent plus que les parles à mes yeux.
Mais dans le tourbillon qu’est ma vie, je me laisse souvent emporter. Mes gestes sont moins spontanés. L’autre jour, il m’a dit avoir été étonné que je me love contre lui un matin. En y pensant, c’est vrai que le matin, j’ai pas le temps. Le réveil sonne, je me lève; et ma course folle débute jusqu’à ce que je retourne dans mon lit.
Mais évidemment, dans sa vie à lui, il n’a qu’à se laisser porter. Jamais il ne court après le temps.

Là par exemple, il est tranquillement en train de jouer à un jeu vidéo.
Moi, en revanche, je me dis qu’il est déjà 15h30. J’ai pas encore fait les courses, ni le ménage, je dois passer au pressing et chez le cordonnier, je voudrais finir mon montage vidéo, préparer un shooting pour demain, bosser mes langues et faire du sport.

Je sais déjà qu’il va me falloir choisir quoi éliminer car j’aurais pas le temps de tout faire.

]]>
2021-03-06T16:59:23+01:00
https://fromnowon.journalintime.com/Depenses Dépenses Mais à partir de quel moment dans ma vie j'ai trouvé acceptable d'acheter des fringues à 200 balles ? Bordel, je serais richissime si j'arrêtais de dépenser mon fric pour un bout de tissu fabriqué en Chine par de pauvres gens qui gagnent rien. Mais à partir de quel moment dans ma vie j’ai trouvé acceptable d’acheter des fringues à 200 balles ?

Bordel, je serais richissime si j’arrêtais de dépenser mon fric pour un bout de tissu fabriqué en Chine par de pauvres gens qui gagnent rien.

]]>
2021-02-14T15:56:58+01:00
https://fromnowon.journalintime.com/Passion-enflammee Passion enflammée Cela fait des semaines que je remets toute ma vie en question. Je me suis moi-même créé les contraintes qui me freinent. Est-ce que je peux quitter un CDI pour aller dans une autre région ? Oui. Est-ce que je retrouverais du travail loin d'une grande ville ? Peut-être pas. Est-ce que je pourrais y être propriétaire ? Complètement (si j'achète avant de démissionner évidemment). Alors qu'est-ce qui m'empêche de faire tout ça ? ...Moi-même... Pourquoi 4 murs et surtout, un espace extérieur qui m'appartiennent sont aussi importants à mes yeux? J'ai l'impression que tant que Cela fait des semaines que je remets toute ma vie en question.
Je me suis moi-même créé les contraintes qui me freinent.

Est-ce que je peux quitter un CDI pour aller dans une autre région ?
Oui.

Est-ce que je retrouverais du travail loin d’une grande ville ?
Peut-être pas.

Est-ce que je pourrais y être propriétaire ?
Complètement (si j’achète avant de démissionner évidemment).

Alors qu’est-ce qui m’empêche de faire tout ça ?
...Moi-même…

Pourquoi 4 murs et surtout, un espace extérieur qui m’appartiennent sont aussi importants à mes yeux?
J’ai l’impression que tant que je n’aurais pas ça, je pourrais pas être heureuse.

La limite de la zone de confort dont on nous rabat les oreilles est juste là.

Ça me semble pourtant complètement con comme raisonnement.

En réalité, l’accès à une maison implique bien plus à mes yeux.
Fonder une famille, des liens avec les voisins, s’investir dans des projets municipaux...
C’est un autre moyen de se réaliser.

Plus j’y réfléchis, plus je me dis qu’en réalité, c’est pour palier le fait que, bien que je sois vraiment douée dans ce que je fais, mon travail ne m’apporte rien.

Mais, je ne m’investis plus du tout dans mes passions.
J’ai la flemme de tout.

Au plus profond de moi, je sais que ce n’est pas de la flemme. C’est de la peur.
Cette bonne vieille peur. Celle là même qui m’empêche de partir d’ici.

Exercer mes passions, c’est aussi les exposer aux yeux de tous.
C’est affronter mon propre regard et celui des autres.

Et, soyons honnête, mon regard est beaucoup trop critique.
Je sais déjà que je vais me comparer, me trouver nulle, illégitime, pas assez douée.
Pourquoi m’infliger ça hein ?

C’est tellement mieux de ne rien faire. Au moins, je suis certaine que je risque rien.
Et qui ne risque rien...n’a rien. C’est bien connu.

Comme toujours, je rêve ma vie sans agir.

Est-ce que je ne devrais pas me jeter quand même à l’eau ?

Je n’ai pas refait de photos parce que j’ai réalisé que je n’éprouvais plus de réel plaisir.
J’ai un objectif derrière qui va plus loin que la simple création, je ressens un besoin d’admiration et de reconnaissance.
Cela m’apporte beaucoup trop de déceptions car j’attends quelque chose que je ne devrais pas.
Je devrais juste profiter d’aimer ce que je fais. Aimer le processus et le résultat.

Mais je vais ptet me remettre à la vidéo. Après tout, avec la danse, c’est ma passion première.

]]>
2021-02-14T15:50:29+01:00
https://fromnowon.journalintime.com/Lacher-du-lest Lâcher du lest Ce matin, je suis allée consulter les offres machinalement. Ça m'a rendu triste assez rapidement. J'ai fini par supprimer les recherches sauvegardées d'offres immobilières. FINI LES RECHERCHES A SENS UNIQUE. Les annonces me dépriment et de toute façon, Josh n'est pas prêt à faire des concessions. Je l'avais déjà dit et redit mais cette fois, c'est effectif. J'ai enfin réussi à trouver une borne pour déposer les vêtements, chaussures et petites maroquineries. Toutes celles au alentour avaient été retirées. J'avais mis un certain nombres de trucs sur Vinted mais je vais Ce matin, je suis allée consulter les offres machinalement.
Ça m’a rendu triste assez rapidement.
J’ai fini par supprimer les recherches sauvegardées d’offres immobilières.

FINI LES RECHERCHES A SENS UNIQUE.

Les annonces me dépriment et de toute façon, Josh n’est pas prêt à faire des concessions.
Je l’avais déjà dit et redit mais cette fois, c’est effectif.

J’ai enfin réussi à trouver une borne pour déposer les vêtements, chaussures et petites maroquineries.
Toutes celles au alentour avaient été retirées.
J’avais mis un certain nombres de trucs sur Vinted mais je vais donner tout ce qui ne se vend pas.
Ça me fera aussi réfléchir avant de dépenser en vêtement.

Je me décharge de tout ce qui me pèse.
Josh me pèse t-il ?

]]>
2021-01-31T15:56:21+01:00
https://fromnowon.journalintime.com/Social-Media Social Media J'ai relu mon dernier écrit. Juin. Comme une désagréable sensation de déjà-vu. Est-ce que Josh me saoule toujours autant ? Disons que, j'ai beau l'aimer fort, la situation reste critique. Deux déceptions sont arrivées très vite en ce début de mois de Janvier. J'ai décidé de refaire de la photo et de les publier sur Insta. L'objectif premier était déjà de gagner un certain nombre d'abonnés pour une meilleure visibilité. J'ai repris en Décembre, la période de Noël m'inspirait. Seulement, cela m'a pris beaucoup de temps pour assez peu de retours. Première déception. J’ai relu mon dernier écrit. Juin. Comme une désagréable sensation de déjà-vu.

Est-ce que Josh me saoule toujours autant ?
Disons que, j’ai beau l’aimer fort, la situation reste critique.

Deux déceptions sont arrivées très vite en ce début de mois de Janvier.

J’ai décidé de refaire de la photo et de les publier sur Insta.
L’objectif premier était déjà de gagner un certain nombre d’abonnés pour une meilleure visibilité.

J’ai repris en Décembre, la période de Noël m’inspirait.
Seulement, cela m’a pris beaucoup de temps pour assez peu de retours.
Première déception.

J’ai plein d’autres idées mais je suis pleine d’appréhension.
Jusqu’à présent, je n’ai été pleinement satisfaite que par 2 photos.
Je trouve que les autres sont terriblement fades. Je manque de pratique et de technique.

Ma seconde déception, cela a été de voir à quel point Josh ne me soutient pas dans ce projet.
Je doute beaucoup de moi-même. C’est d’autant plus difficile d’essuyer son regard réprobateur sur mon activité.
En réalité, c’est ce qui me fait le plus souffrir. Son jugement et, par extension, celui des autres.

"Ça sert à rien", "Tu crois que tu vas devenir une star ?", "t’as acheté ça juste pour les photos?", "lâche ton téléphone deux secondes"...

Je pourrais lui retourner mot pour mot ses phrases.
Jouer en ligne, ça sert à rien, t’as acheté un artefact juste pour le jeu, lâche ton PC deux secondes, tu crois que tu vas devenir un gamer pro ?

Ça m’a littéralement coupé tout plaisir à ce que je faisais. J’ai plus envie.
J’y ai passé beaucoup d’heures ces dernières semaines.
En y réfléchissant, cela ne m’a apporté que des choses négatives.
Déception, peine, frustration.

J’ai déjà envie de tout arrêter.

Mais, je sais aussi que l’humain est impatient.
On ne peut pas tout avoir d’un coup.
Si j’apprenais à jouer d’un instrument, il faudrait d’abord que je commence par les premiers accords, je ne pourrais pas jouer un morceau difficile au bout de quelques heures.

Alors, est-ce que je tenterais pas de m’accrocher encore un peu ?

C’est juste que, je me focalise trop sur l’objectif. Pas sur le chemin.
Je n’ai plus l’enthousiasme de la réalisation. Je n’arrive même pas à être juste satisfaite de mes progrès.
Je voudrais que tout soit déjà parfait. Je suis ma pire ennemie.

Je regrette déjà de ne pas avoir pris le RER pour faire des photos ce matin alors que le soleil commence à percer.
Je me déçois. Ça fait deux dimanches de suite que j’annule ce projet.

Sinon, je laisse tout tomber.

Les réseaux sociaux me sortent par les yeux. Je les aime autant que je les déteste.
Ma créativité a disparu. J’ai plus envie de partager quoi que ce soit.
Ils ne génèrent plus qu’une immense frustration. De la culpabilité.

J’ai trouvé une maison vraiment pas mal. Pas exceptionnelle. Mais on peut se la payer.
Y en avait de beaucoup mieux pour moins chère avant toute cette merde.
Mais Josh trouve toujours à redire.
C’est pas les maisons que je propose le problème, c’est lui.
Il est pas prêt. C’est tout.

Beaucoup d’indécision et aucun projet mené à terme, voilà la meilleure définition de moi-même !

]]>
2021-01-17T09:44:14+01:00
https://fromnowon.journalintime.com/3r88 C'est injuste. Ma tête est tellement encombrée... Ces derniers temps, je me suis focalisée à 100% sur ma perte de poids. J'ai réussi. Parce que j'avais un rythme de vie plus calme et tous mes après-midi libres. Je pouvais faire mon sport tranquillement, préparer les repas, les tâches ménagères. Aucun resto ouvert, pas de possibilité de prendre à emporter. Alors que les gens ont pris, il parait, 2.5 kg, en moyenne, moi, j'en ai perdu 5. Maintenant que j'ai repris à plein temps et que les choses se sont bousculées au bureau, tout est redevenu exactement comme avant. Plus suffisamment de temps Ma tête est tellement encombrée…

Ces derniers temps, je me suis focalisée à 100% sur ma perte de poids.
J’ai réussi. Parce que j’avais un rythme de vie plus calme et tous mes après-midi libres.
Je pouvais faire mon sport tranquillement, préparer les repas, les tâches ménagères.
Aucun resto ouvert, pas de possibilité de prendre à emporter.
Alors que les gens ont pris, il parait, 2.5 kg, en moyenne, moi, j’en ai perdu 5.

Maintenant que j’ai repris à plein temps et que les choses se sont bousculées au bureau, tout est redevenu exactement comme avant.

Plus suffisamment de temps pour le sport ou préparer tous les repas en plus de tout faire à la maison.
Josh ne m’aide pas alors qu’il est au chômage technique depuis mars.
Bon, ça, ça ne change pas… je ne devrais même plus en être étonnée d’avoir aucune aide.
Je lui cède à nouveau tous les plats à emporter quand je rentre tard du bureau parce que je suis fatiguée.

Sauf que, tout ça, c’est une charge mentale à laquelle je ne suis plus habituée.

En réalité, je ne supporte plus Josh.

Son caractère, son agressivité, sa façon de monter sur ses grands chevaux pour le moindre truc, ses reproches à tout va sur ma garde-robe conséquente, les produits de beauté que j’ai acheté dernièrement, le ménage, le rangement, j’ai trop de choses, ma cuisine est trop compliquée,...
Il se plaint même de la région.
"Cette ville est pourrie", "les gens sont cons ici", "ils ont une mentalité de merde" blablabla.

Il fait AUCUN effort.
Si ça lui plaît pas, il a qu’à prendre des initiatives.
Mais non, c’est tellement plus facile d’être derrière son écran 15h par jour et de laisser l’autre tout gérer.

Toutes les maisons proposées sont nulles, trop chères, trop comme ça, pas assez comme çi...mais il cherche pas de son côté.

Je possède trop de choses à ses yeux… parfois, je voudrais tout jeter à la poubelle pour qu’il n’ait plus rien à me dire mais je suis sûre qu’il trouverait autre chose à me balancer.

Le quotidien devient lourd.

J’ai envie d’avoir un enfant mais je me vois pas gérer ça en plus à moins de m’oublier complètement.
D’ailleurs, je m’oublie déjà beaucoup. Vraiment beaucoup.

"Depuis que je te connais, tu es fatiguée", voilà ce qu’il me sort quand je lui dis que je suis crevée ou que je vais me coucher à 22h30.
J’aimerais qu’on échange nos journées juste une seule fois…

J’avais essayé discrètement de le faire réagir en notant sur le tableau blanc TOUT ce que je faisais, jusqu’au truc le plus insignifiant. Il l’avait mal pris, me reprochant d’être comme sa mère, de faire les comptes, que c’était détestable… Pourquoi ? Parce qu’il se sentait coupable ? Parce qu’il avait quelque chose à se reprocher ?

Ça m’avait tellement saoulé cette réaction puérile.

Et quand on en discute, j’ai le droit à des paroles en l’air… Je sais qu’il le fera pas et qu’il restera vissé sur cette putain de chaise de bureau. Comme quand il dit qu’il va se remettre en forme...ça fait des années que j’entends ça…

Enfin bref, j’en ai ras le bol. C’est injuste. Voilà.

]]>
2020-06-07T17:03:00+02:00
https://fromnowon.journalintime.com/Harlequin Harlequin Je reprends lundi. Comme pas mal de monde. Pas totalement normalement, ce qui me convient pour le moment. Une reprise en douceur. Toute la semaine, j'ai bossé sur mon projet avec difficulté. En secret. Je regorge d'idées mais elles sont compliquées à mettre en oeuvre avec discrétion. J'avais aucune envie que Josh me juge dessus. D'ailleurs, il n'a pas tardé à comprendre que je mijotais quelque chose. Je m'isole dans la chambre pour travailler au calme. Il n'a pas pu s'empêcher, à chaque fois, de venir, de prétexter me faire un bisou tout en jetant un œil sur mon écran. Il a pris Je reprends lundi. Comme pas mal de monde.
Pas totalement normalement, ce qui me convient pour le moment.
Une reprise en douceur.

Toute la semaine, j’ai bossé sur mon projet avec difficulté. En secret.
Je regorge d’idées mais elles sont compliquées à mettre en oeuvre avec discrétion.
J’avais aucune envie que Josh me juge dessus.
D’ailleurs, il n’a pas tardé à comprendre que je mijotais quelque chose. Je m’isole dans la chambre pour travailler au calme.
Il n’a pas pu s’empêcher, à chaque fois, de venir, de prétexter me faire un bisou tout en jetant un œil sur mon écran.
Il a pris un peu la mouche quand je lui ai dit que je travaillais sur quelque chose et qu’il ne le verrait que quand j’aurais terminé.

"On est un couple, tu devrais me le dire !"

Il a pas totalement tort. Je devrais pouvoir lui faire confiance, me confier à lui sur ce sujet.
Je lui ai montré un morceau un peu fun mais pas le reste.
Je ressens de la honte à faire ce projet. C’est une démarche très personnelle et un exercice pénible de voir à quel point je me déteste physiquement. Bien plus encore maintenant que j’ai ces énormes cicatrices sur le visage.

J’ai même créé un compte Instagram alternatif et bloqué l’intégralité de mes contacts, c’est dire !

Ces derniers temps à la maison, je me suis beaucoup laissée aller à la rêverie.

Dans mes mièvreries, on trouverait notre maison d’ici la fin de l’année, on ferait un beau voyage l’année suivante, je tomberais enceinte, après, j’aurais une demande en mariage romantique...
Il me fallait bien m’accrocher à une historie de roman Harlequin alors que la période était anxiogène et chaotique pour beaucoup.
Je crois que c’est ma façon à moi d’échapper à la réalité.

Il nous manque encore plusieurs dizaines de k€ pour acheter une maison potable ici. À moins que l’immobilier ne s’effondre.
Ça me rend folle de savoir qu’ailleurs on pourrait acheter une maison cash.
Je regarde les annonces tous les jours...et RIEN dans notre budget.
Ce qui m’agace, c’est que je suis la seule à me démener pour trouver quelque chose. À chaque fois, je dis que j’arrête parce que c’est démoralisant d’être bredouille chaque jour. Et au final, je ne peux pas m’empêcher de jeter un oeil, au cas où, ce serait mon jour de chance aujourd’hui. Mais bon, ça a toujours été moi le moteur de notre couple.
Josh a toujours besoin qu’on le pousse. Il a même besoin de quelqu’un qui le réveille le matin.

]]>
2020-05-09T11:06:00+02:00
https://fromnowon.journalintime.com/Princesse Princesse Josh me dit que je commence à retrouver mon éclat. Il est mignon. Parce que, moi, quand je me regarde dans le miroir, je trouve que le rétablissement est encore très très loin. Mais en vrai, ça fait quoi ? À peine 15 jours que je suis remise. J'aimerais bien recevoir mes médicaments mais ça prend un temps infini avec ce foutu virus qui détraque tout. Vivement qu'on en vienne à bout. Hier soir, il est venu me voir alors que je dormais. Je l'ai entendu dire dans le couloir qu'il allait voir "sa princesse". Ça m'a fait sourire. Sauf que, quand il est retourné devant l'ordi, il a Josh me dit que je commence à retrouver mon éclat.

Il est mignon.

Parce que, moi, quand je me regarde dans le miroir, je trouve que le rétablissement est encore très très loin.
Mais en vrai, ça fait quoi ? À peine 15 jours que je suis remise.
J’aimerais bien recevoir mes médicaments mais ça prend un temps infini avec ce foutu virus qui détraque tout.
Vivement qu’on en vienne à bout.

Hier soir, il est venu me voir alors que je dormais. Je l’ai entendu dire dans le couloir qu’il allait voir "sa princesse".
Ça m’a fait sourire. Sauf que, quand il est retourné devant l’ordi, il a dit "vas-y, c’est bon, tu peux rentrer princesse".
Je sais pas s’il parlait à un de ces potes pour délirer ou à ELLE.

Déjà, l’autre jour, j’ai fouiné. Je sais que c’est mal mais bon… voilà… Elle avait oublié son anniversaire et s’en excusait. Il lui disait que c’était pas grave. Et elle insistait lourdement pour avoir une punition à grand coup de "non mais vas-y, dis-moi quelle sera mon châtiment", "allez, donne-moi une punition", "Tu veux pas me punir, snif ?" alors qu’il lui répondait que c’était rien et qu’il lui en voulait pas. Ça m’a bien énervé. Il te remballe gentiment et tu insistes… Voilà pourquoi je n’ai jamais aimé cette fille.

Avec tout cela, ça fait 1 mois qu’on a pas eu de rapport sexuel. Je sens que ça commence à le peser.
J’en avais pas envie, j’étais trop fatiguée et je ressemblais à rien. Et maintenant ? Je sais pas.
C’est surtout que, le voir brailler devant son PC H24 ne me donne pas franchement envie.
Il se rend même pas compte que c’est un tue-l’amour.

]]>
2020-04-05T11:21:24+02:00
https://fromnowon.journalintime.com/Tic-Tac Tic Tac J'ai l'impression d'être un poil hors norme, car moi, j'apprécie beaucoup le confinement. Je n'ai pas l'habitude de sortir à tout va, j'ai jamais le temps de rien. Là, je me retrouve avec tellement de temps à disposition que je le mets à profit pour tout ! Et, finalement, je suis bien occupée. Je me sens beaucoup mieux, même si je fatigue encore très vite et que j'exécute les tâches lentement. En réalité, je me suis pas sentie aussi bien depuis longtemps ! Après, c'est vrai que le lieu de vie influence beaucoup. Même si j'ai pas la maison dont j'ai envie, notre appart est J’ai l’impression d’être un poil hors norme, car moi, j’apprécie beaucoup le confinement.

Je n’ai pas l’habitude de sortir à tout va, j’ai jamais le temps de rien.
Là, je me retrouve avec tellement de temps à disposition que je le mets à profit pour tout !
Et, finalement, je suis bien occupée.

Je me sens beaucoup mieux, même si je fatigue encore très vite et que j’exécute les tâches lentement.

En réalité, je me suis pas sentie aussi bien depuis longtemps !

Après, c’est vrai que le lieu de vie influence beaucoup.
Même si j’ai pas la maison dont j’ai envie, notre appart est extrêmement agréable.
Rester cloîtrée dans notre ancien appart avec la lumière allumée non stop et zéro place m’aurait rendue dingue.

]]>
2020-03-27T12:35:16+01:00
https://fromnowon.journalintime.com/Paroles-en-l-air Paroles en l'air Comme Josh se levait pas (comme toujours), j'ai fait mes trucs seules ce matin munie de mon autorisation de sortie. J'en suis rentrée fièvreuse, très essouflée et surtout fatiguée. Mes respirations sifflantes l'ont réveillé. Il m'a engueulé parce que j'y étais allée seule et que j'avais acheté trop de choses pour les remonter toute seule. Qu'il aurait pu m'arriver quelque chose. Gna gna gna. En même temps, il aurait pu y aller n'importe quand lundi et mardi matin et il l'a pas fait... Hier non plus... Moi, j'avais absolument besoin de mon traitement. Il se bouge pas de sa Comme Josh se levait pas (comme toujours), j’ai fait mes trucs seules ce matin munie de mon autorisation de sortie.

J’en suis rentrée fièvreuse, très essouflée et surtout fatiguée.

Mes respirations sifflantes l’ont réveillé. Il m’a engueulé parce que j’y étais allée seule et que j’avais acheté trop de choses pour les remonter toute seule. Qu’il aurait pu m’arriver quelque chose. Gna gna gna.

En même temps, il aurait pu y aller n’importe quand lundi et mardi matin et il l’a pas fait...
Hier non plus… Moi, j’avais absolument besoin de mon traitement. Il se bouge pas de sa chaise.

Je me suis endormie sur le canapé après tout ça… bah il m’a réveillé en secouant fort le linge à midi pile.
Il voulait lancer sa console et pouvait pas car il m’aurait réveillé.Il avait besoin d’un prétexte pour faire du bruit...
Et puis, midi… fallait faire à manger hein.

Sauf que j’étais complètement dans le gaz.

Il a fini par faire cuire des pâtes. Mon repas...des pâtes à l’eau...Bon.

Après manger, j’en pouvais plus de voir l’appart en merde de partout.
Alors j’ai aspiré vite fait, lavé au nettoyeur vapeur juste 2 ou 3 pièces.
Je suis retournée me coucher après… Il voulait que j’aille dormir dans la chambre plutôt que le salon car il va vouloir jouer avec ses potes quand ils seront dispo...et donc être bruyant.

Je vais jamais tenir un mois avec lui H24…

J’ai 2 stratégies possibles :

- Ne rien faire. Comme lui. Bien profiter de ma convalescence pour me reposer VRAIMENT. Me divertir.

- Laisser couler...faire comme d’habitude, tant pis pour le repos...pour ma tranquillité d’esprit, histoire de manger des trucs corrects et ne pas vivre dans une porcherie dégueulasse pendant que Monsieur profite de sa vie de gamer.

Ça me saoule d’avoir l’impression d’être sa mère ou sa bonne… Je voudrais qu’il comprenne vraiment parce que les paroles ont pas l’air de suffire…

]]>
2020-03-19T17:43:40+01:00
https://fromnowon.journalintime.com/Non-non-non Non non non Typiquement le genre de chose qui me saoulent... Avoir été réveillée par le chat, car il sait que Josh ne bouge pas, a 3h cette nuit. Voir que Josh se levait pas alors qu'il savait que je devais passer à la poste avant la levée du courrier à 9h. Y être allée seule. Avoir du m'assoir sur le trottoir en remontant car je n'avais plus d'énergie... Devoir mettre la machine en route alors que je lui ai aussi dit que j'avais plus de linge confortable... lui demander le tapis de bain que j'ai lavé la veille pour aller me doucher... Voir qu'il a enlevé JUSTE le tapis du sèche linge Typiquement le genre de chose qui me saoulent…

Avoir été réveillée par le chat, car il sait que Josh ne bouge pas, a 3h cette nuit.

Voir que Josh se levait pas alors qu’il savait que je devais passer à la poste avant la levée du courrier à 9h.

Y être allée seule. Avoir du m’assoir sur le trottoir en remontant car je n’avais plus d’énergie…

Devoir mettre la machine en route alors que je lui ai aussi dit que j’avais plus de linge confortable… lui demander le tapis de bain que j’ai lavé la veille pour aller me doucher...
Voir qu’il a enlevé JUSTE le tapis du sèche linge mais pas toutes les autres serviettes…

M’etre endormie...me réveiller 3h plus tard. Linge toujours dessus, cycle de la machine terminé et linge mouillé...toujours dans la machine.

Il m’a regardé enlever le linge et...il a lancé une nouvelle partie.

Il est midi. J’ai faim. Je suis fatiguée.
Je pense que je vais dormir tout le temps en vrai....

]]>
2020-03-17T12:29:35+01:00
https://fromnowon.journalintime.com/Maladie Maladie Je suis malade. Vraiment malade. Je dois veiller à respecter toutes les consignes où je risque de graves complications. Et, si je venais à chopper le virus qui court en ce moment, je pense que j'en mourrai. Ça s'est déclaré en début de semaine dernière. Je me suis sentie plus fatiguée qu'à l'ordinaire. Comme d'hab, Josh en avait rien à faire. Il était sur sa console. Je me suis épuisée toute la semaine et puis vendredi....black out complet. Je me suis écroulée et pas réveillée avant le lendemain matin. Josh disait qu'il m'aiderait puisqu'il serait à la maison toute la Je suis malade. Vraiment malade.
Je dois veiller à respecter toutes les consignes où je risque de graves complications.
Et, si je venais à chopper le virus qui court en ce moment, je pense que j’en mourrai.

Ça s’est déclaré en début de semaine dernière. Je me suis sentie plus fatiguée qu’à l’ordinaire.
Comme d’hab, Josh en avait rien à faire. Il était sur sa console.

Je me suis épuisée toute la semaine et puis vendredi....black out complet.
Je me suis écroulée et pas réveillée avant le lendemain matin.

Josh disait qu’il m’aiderait puisqu’il serait à la maison toute la semaine en raison des fermetures.
J’y ai pas cru une seconde. D’ailleurs, je me souviens l’avoir entendu dire que la console allait fumer pendant 1 mois.

Samedi, j’ai péniblement fait quelques trucs à la maison mais à nouveau, mon corps a tiré la sonnette d’alarme.
Je n’étais même plus en capacité de tenir sur mes deux jambes.

J’ai eu le diagnostic final dimanche.

Résultat des courses, je suis confinée avant l’heure.

Mais, ce qui m’inquiète surtout, c’est que Josh ne tienne pas ses promesses.
Je ne peux pas me permettre de pousser encore mon corps comme je l’ai fait.
Le problème, je crois, c’est que tant que j’ai les yeux ouverts, il ne fait rien.
Je voudrais par exemple dormir dans des draps propres. C’est bête hein ?
Mais dans la nuit de samedi, j’ai eu des suées, j’étais trempée.
Mon maillot, le drap housse, la housse de couette, je suis sure que la couette a morflé aussi...
Je lui ai dit qu’il fallait tout changer...2 fois, 3 fois...4 fois… je lui épargne le nettoyage de la couette à la main, je suis sympa.
J’attends toujours…

Donc je dors donc dans des draps souillés.

J’ai aussi nettoyé les services et torchons à main comme on se nettoie souvent les mains. Sauf que je les frotte toujours à la main… et là je pouvais pas. J’ai du lui indiquer tout en détail. Il a finit par le faire mais… m’a laissé le soin d’étendre le linge alors que je tiens à peine debout.

C’est fatiguant.

Heureusement, il a préparé les repas (même si au déjeuner, il s’est contenté de faire cuire un sachet de riz cuisiné à l’eau et voilà.)

J’ai un mois de convalescence...Je sais pas comment je vais tenir le coup mais il va falloir que je trouve une organisation.
Une liste à lui faire faire. Un truc du genre. Faut que je me force à rester tranquille. Je dois vraiment me reposer.

]]>
2020-03-17T05:56:00+01:00
https://fromnowon.journalintime.com/C-est-parti-d-une-application C'est parti d'une application... C'est le jour du shooting. Je ne pensais pas me lever si tôt mais il y a l'appréhension. J'ai menti à Josh en lui disant que j'allais en répétition. J'avais pas envie qu'il me saoule avec tout ça. J'aurais sans doute du lui dire la vérité... Ça me rend triste de devoir lui cacher ce genre de trucs bidons. Mais j'ai pas envie d'affronter sa réprobation. Hier soir, il m'a encore fait de la peine. Il a lancé, sans que cela n'ait de rapport avec quoi ce soit dans la conversation, qu'il avait désinstallé les applications de livraison de restaurants à domicile. Il me l'avait déjà C’est le jour du shooting.

Je ne pensais pas me lever si tôt mais il y a l’appréhension. J’ai menti à Josh en lui disant que j’allais en répétition.
J’avais pas envie qu’il me saoule avec tout ça. J’aurais sans doute du lui dire la vérité… Ça me rend triste de devoir lui cacher ce genre de trucs bidons. Mais j’ai pas envie d’affronter sa réprobation.

Hier soir, il m’a encore fait de la peine.
Il a lancé, sans que cela n’ait de rapport avec quoi ce soit dans la conversation, qu’il avait désinstallé les applications de livraison de restaurants à domicile. Il me l’avait déjà dit un peu plus tôt dans l’après-midi.

TRÈS BIEN.

Ça fait des mois que je voulais qu’on arrête ces conneries. Surtout, comme je n’ai quasiment pas commandé ces dernières semaines, c’est lui qui a tout payé. Je pense qu’il a vu le trou dans le budget et qu’il a compris que dépenser 200 euros en bouffe à emporter, c’était bien...quand c’était l’autre qui payait.

Sauf qu’il s’est pas arrêté là.
Il a cru bon d’ajouter que si on commandait ce type de prestations, c’était MA faute.
Parce que j’ai la flemme de préparer le repas quand je rentre à 19h.

J’avais envie de le tarter.

Son pote l’a plutôt pas mal remis en question. Mais ça aurait pu aller tellement loin.

Et je me suis pris des piques après ça :
Je surveille pas le repas quand je prépare.
Je suis trop chiante car je mange pas de viande, c’est trop dur de me préparer à manger.
Y a quoi de dur ? Tu te fais un steak et moi j’en mange pas. POINT.
Au contraire, je te réduis même ton temps de préparation... !

Ah oui, mais elle aime pas manger 3 fois le même repas. Bah oui… Et ?
Ça t’empêche de cuisiner ? Et surtout… QUI un jour dans ta vie t’as dit "hey moi j’adore manger le même repas midi et soir pendant 3 jours ! C’est mon kif !"
Oui, j’aime pas. Mais je le fais quand j’ai pas d’autres alternatives.

Bref, je l’ai laissé me jeter ses petites réflexions puis qu’apparemment ça lui faisait du bien. Et j’ai rien dit.
Je suis partie me coucher tôt.

Je l’aime mais… parfois, vraiment… Je sais plus quoi faire pour qu’il comprenne que je suis pas à son service.

Je sais que j’ai des torts. Que je me laisse facilement distraire et démotiver.
Et, c’est sûr que je suis fatiguée. Genre vraiment fatiguée. Lasse. Je me force mais c’est parfois extrêmement difficile.

Je suis plus la même personne qu’avant.
Je faisais le ménage à fond tous les dimanches, je préparais toujours des supers repas, des gâteaux le week-end, j’avais zéro retard en repassage, j’avais le temps de faire du sport, des balades, de lire…

Et, je sais pas ce qui s’est passé ?

J’ai toujours le même temps qu’avant… Mes journées font toujours 24h...et je n’ai jamais autant eu le sentiment d’être débordée que depuis 2 ans.

]]>
2020-03-01T09:58:18+01:00
https://fromnowon.journalintime.com/Shooting Shooting J'ai un shooting la semaine prochaine. J'suis pas prête. D'ailleurs, j'écris ces lignes avec des tartines de pâte à tartiner noisette à côté de mon café. La veille, j'aurais une soirée crêpes... Ça va être une catastrophe. L'épreuve la plus difficile sera de me confronter à ce nouveau corps que je déteste tant. J'ai vu les photos de Noël hier. Je ne me voyais pas aussi énorme. Mais, maintenant, on voit les kilos superflus. C'est pas faute d'essayer de faire des efforts mais je tiens pas sur la durée. Il n'y a pas une seule semaine où nous ne prenons rien à emporter. Pas J’ai un shooting la semaine prochaine.
J’suis pas prête. D’ailleurs, j’écris ces lignes avec des tartines de pâte à tartiner noisette à côté de mon café.
La veille, j’aurais une soirée crêpes… Ça va être une catastrophe.

L’épreuve la plus difficile sera de me confronter à ce nouveau corps que je déteste tant.
J’ai vu les photos de Noël hier. Je ne me voyais pas aussi énorme. Mais, maintenant, on voit les kilos superflus.
C’est pas faute d’essayer de faire des efforts mais je tiens pas sur la durée.
Il n’y a pas une seule semaine où nous ne prenons rien à emporter. Pas une seule... !

]]>
2020-02-22T11:03:49+01:00
https://fromnowon.journalintime.com/It-s-been-a-while It's been a while... Hier en ville alors que Josh me devançait d'un bon pas et que les vitrines aux couleurs de la Saint Valentin défilaient le long de la rue, j'envisageais ma vie sans lui. Je me disais qu'encore cette année, je n'avais pas de cadeau de Saint Valentin, pas même une carte. Quand a t-on arrêté ? Pour les vacances d'été qu'on a prises qu'une seule fois ? Pour le mariage sans demande qui coûte trop cher ? Pour la maison qu'on achètera jamais ? Ce n'est pas la première fois que j'envisage de le quitter. Je me sens trop souvent en colère contre lui. Il me fait ressentir de l'amertume. Hier en ville alors que Josh me devançait d’un bon pas et que les vitrines aux couleurs de la Saint Valentin défilaient le long de la rue, j’envisageais ma vie sans lui.

Je me disais qu’encore cette année, je n’avais pas de cadeau de Saint Valentin, pas même une carte. Quand a t-on arrêté ?

Pour les vacances d’été qu’on a prises qu’une seule fois ? Pour le mariage sans demande qui coûte trop cher ? Pour la maison qu’on achètera jamais ?

Ce n’est pas la première fois que j’envisage de le quitter. Je me sens trop souvent en colère contre lui. Il me fait ressentir de l’amertume. J’ai le sentiment qu’il est en frein à mon évolution.

Pourtant, ce n’est pas lui le problème, c’est moi.

Comment autant de temps peut-il passer et ma vie peut-elle rester la même ?

Exactement la même.

Comme si quelqu’un avait mis pause pour se préparer une boisson chaude et des gourmandises dans la cuisine et n’avait toujours pas remis la lecture en marche.

Le ressassement. Encore, toujours, tous les jours, en boucle.

Ce vague à l’âme qui n’en finit plus et que je ne parviens pas à décrire tant cela me semble étrange de voir les choses si figées.

Je n’ai plus aucune volonté ni motivation pour quoi que ce soit. Je me laisse porter.

Chaque matin, je me lève, je pars au bureau où je fais le strict minimum, je rentre, je prépare le repas (ou pas), je rêvasse sur mon téléphone en scrollant à l’infini, je vis à travers mes séries tv et puis je vais me coucher…

Je ne parviens plus à sortir de cet état.

Pourtant, la réalité, c’est qu’on a quitté Paris, on est parti à New York, puis à Malte puis au Japon, puis j’ai changé d’entreprise et j’ai repris les aériens.

Il ne se passe pas RIEN.
Mais ça ne va pas assez vite pour moi…

Et Bordel, je veux cette foutue baraque.

]]>
2020-02-15T10:08:00+01:00
https://fromnowon.journalintime.com/Jalousie-et-peur Jalousie et peur Ce soir, Josh était complètement bourré. Il disait n'importe quoi. Cela n'avait aucun sens. Il disait qu'il m'aimait. Qu'il était fou de moi. Qu'il voulait des bébés avec moi. Que j'étais à lui. Et l'instant d'après il me parlait de lunettes et de la 27ème rue. Cela n'avait aucun sens. J'ai honteusement profité de ça pour regarder son téléphone. Il lui a parlé. J'ai peur. Peur de retomber dans le même schéma qu'avec l'autre con. D'anciennes conversations ont mystérieusement disparu. Et... je sais pas. Est-ce que c'est normal d'envoyer des cœurs à une autre fille que Ce soir, Josh était complètement bourré.
Il disait n’importe quoi. Cela n’avait aucun sens.
Il disait qu’il m’aimait. Qu’il était fou de moi. Qu’il voulait des bébés avec moi. Que j’étais à lui. Et l’instant d’après il me parlait de lunettes et de la 27ème rue.

Cela n’avait aucun sens.

J’ai honteusement profité de ça pour regarder son téléphone.

Il lui a parlé.
J’ai peur. Peur de retomber dans le même schéma qu’avec l’autre con.
D’anciennes conversations ont mystérieusement disparu.

Et… je sais pas.

Est-ce que c’est normal d’envoyer des cœurs à une autre fille que sa petite amie ? Lui dire qu’elle nous manque ? Passer plus de temps en ligne à jouer avec elle que de temps avec sa copine ?

Bref, j’ai envie de pleurer quand je lis ça. Je me sens trahie. Mal. Triste.

]]>
2019-09-15T05:29:23+02:00
https://fromnowon.journalintime.com/Tripotage-intempestif Tripotage intempestif Je ne sais plus rien. Je pense souvent à John. Je veux séduire. Savoir que c'est encore possible. Et j'y arrive pas. Il reste insensible. J'ai plus confiance en moi. Je ne fais que grossir. J’espérais profiter de mon après-midi toute seule aujourd'hui. Mais Josh est rentré à 14h30. Je n'ai eu qu'une petite heure pour apprécier le silence. Je sais pas s'il réalise à quel point c'est parfois difficile de n'avoir aucun moment à soi. De n'être jamais seul chez soi. Quand je m'isole dans la chambre, il faut qu'il vienne. Voir ce que je fais sur l'ordi, jouer à côté de moi sur Je ne sais plus rien.

Je pense souvent à John.
Je veux séduire. Savoir que c’est encore possible.
Et j’y arrive pas. Il reste insensible.

J’ai plus confiance en moi.
Je ne fais que grossir.

J’espérais profiter de mon après-midi toute seule aujourd’hui.
Mais Josh est rentré à 14h30. Je n’ai eu qu’une petite heure pour apprécier le silence.
Je sais pas s’il réalise à quel point c’est parfois difficile de n’avoir aucun moment à soi.
De n’être jamais seul chez soi.

Quand je m’isole dans la chambre, il faut qu’il vienne.
Voir ce que je fais sur l’ordi, jouer à côté de moi sur le lit, ouvrir la porte pour regarder.
C’est plus fort que lui. Je ne peux pas être seule.

Souvent, il vient, me tripote les seins (ou autre chose), me dit trois mots sans intérêt puis se barre.
Ça a le don de m’agacer au plus haut point.

S’il se limitait aux (rares) moments où je suis seule dans la chambre sur l’ordi. Mais nan, il faut aussi qu’il vienne me tripoter quand je bosse, prépare le repas, quand je repasse, suis dans la salle de bain, en train de choisir une tenue, TOUT LE TEMPS.

Je lui ai déjà dit que c’était agaçant et désagréable. Lourd même.
J’ai l’impression d’être une chose.

Est-ce que je vais lui malaxer les couilles toutes les heures ou quand il est occupé moi ?

Nan.

Mon ex le faisait tout le temps aussi. Les mecs ont vraiment un problème...pfff !
En plus, c’est pas comme si j’avais une poitrine énorme.
Bref, je dis ça mais s’il arrêtait, je serais sûrement là à venir me plaindre qu’il me touche plus.
Les filles ont vraiment un problème elles aussi…

]]>
2019-08-31T17:28:00+02:00