From now on

← Retour au journal

novembre 2018

Des failles partout

Je suis allée voir ma boîte pro. J'ai pas pu m'en empêcher. D'habitude, j'y vais le dimanche soir, juste pour savoir ce qui m'attend et prévoir ma journée du lendemain. J'aime pas arriver sans savoir à quelle sauce je vais être mangée. Quelle jubilation de voir que, le Dir à qui je n'arrête pas de répéter de s'y prendre à l'avance dans ses demandes quand il connaît son planning sur les trois prochaines semaines me demande, encore une fois, un truc de dernière minute et...je ne suis pas là ! "Je me permets de te relancer car nous sommes vendredi soir et je n'ai toujours pas (...)

Chers Lecteurs

J'ai reçu plusieurs mails ces dernières semaines. Autant la plupart sont constructifs et je suis ravie de les lire, même si je les laisse sans réponse. Ils me permettent de prendre du recul et de réfléchir. Toujours intéressant d'avoir un point de vue extérieur et objectif. Autant d'autres sont nettement moins agréables, bourrés de jugements, de dénigrement totalement gratuit et inutile. Mais bon, c'est le jeu, je sais que je m'expose aussi aux détracteurs. Beaucoup sont anonymes donc je vais répondre brièvement ici. J'écris avant tout à moi et POUR moi. Même si, je le (...)

Maladif

La semaine dernière a été très compliquée à gérer. En début de semaine, Josh a fait un genre de gastro d'après le médecin. Mais personnellement, je soupçonne plutôt le fait qu'il se crée des problèmes gastriques et intestinaux parce qu'il se stresse pour je ne sais quelles raisons obscures. En vrai, la veille au soir, il avait quelques verres dans le nez. Il n'arrêtait pas de dire qu'il voulait pas aller bosser le lendemain et rester en vacances. Je n'ai pas trop aimé comment il a essayé de me rabaisser pour mieux se grandir alors que, je sais ce qu'il traverse, même si (...)

Incapable

Je suis déçue de moi-même. Nous ne sommes que mercredi et j'aimerais déjà rayer cette semaine du calendrier. Prétendre qu'elle n'a jamais existé. Je suis littéralement épuisée et je viens d'engloutir un pot de nougat chinois. Je sens le sucre sur mes dents. Je me dis que je n'arriverais jamais à atteindre mes objectifs. Jamais. Je baisse les bras à la moindre difficulté. J'y arrive pas. Je voudrais rentrer tôt mais cela ne fonctionne pas. Je voudrais me lever tôt mais c'est insurmontable. Aucune ne mes candidatures ne portent ses fruits. Pas moyen de faire machine arrière (...)