From now on http://fromnowon.journalintime.com/ Parce que ma vie commence maintenant... fr 2017-05-09T13:41:20+02:00 http://fromnowon.journalintime.com/Sporty-Girl Sporty Girl Et voilà, le sport est fait ! Je savais que ça me ferait du bien. C'était difficile mais bénéfique ! Il ne me reste qu'à me rafraîchir avant de m'attaquer au projet pendant une petite heure. Accomplir de grandes choses...en tout cas, essayer. Si je me tiens à une bonne dynamique, je serai en forme pour l'été et prête pour la rentrée. Ce qui est cool, c'est qu'avec le ramadan qui approche, les repas extérieurs au bureau seront inexistants, j'aurais donc tout le loisir de manger sainement. Et voilà, le sport est fait !
Je savais que ça me ferait du bien.
C’était difficile mais bénéfique !
Il ne me reste qu’à me rafraîchir avant de m’attaquer au projet pendant une petite heure.
Accomplir de grandes choses...en tout cas, essayer.

Si je me tiens à une bonne dynamique, je serai en forme pour l’été et prête pour la rentrée.
Ce qui est cool, c’est qu’avec le ramadan qui approche, les repas extérieurs au bureau seront inexistants, j’aurais donc tout le loisir de manger sainement.

]]>
2017-05-09T13:41:20+02:00
http://fromnowon.journalintime.com/Timetable-4ever Timetable 4ever Je me donnais jusqu'à ce mardi pour l'organisation des semaines à venir. Je n'aime pas trop commencer mes semaines sur un mardi. Ça décale tout mon emploi du temps. Je suis du genre à me préparer un emploi du temps et à ne le tenir qu'à moitié mais j'aime avoir un cadre pour être productive, même en vacances... ! Suis-je complètement folle ? Je dois dire que, ce matin, malgré mon réveil très matinal, je n'ai strictement RIEN foutu. Je me suis amusée à danser sur des musiques entraînantes au lieu de faire mon sport et terminer le montage du projet V. Cet après-midi, j'ai Je me donnais jusqu’à ce mardi pour l’organisation des semaines à venir.
Je n’aime pas trop commencer mes semaines sur un mardi.
Ça décale tout mon emploi du temps. Je suis du genre à me préparer un emploi du temps et à ne le tenir qu’à moitié mais j’aime avoir un cadre pour être productive, même en vacances... ! Suis-je complètement folle ?

Je dois dire que, ce matin, malgré mon réveil très matinal, je n’ai strictement RIEN foutu.
Je me suis amusée à danser sur des musiques entraînantes au lieu de faire mon sport et terminer le montage du projet V.

Cet après-midi, j’ai prévu d’aller en ville faire quelques achats (des livres, des trucs de beauté, des babioles pour l’appartement). Ce serait bien que je me motive à faire mon sport. Je m’empâte à vue d’œil.

Repas du jour pour le moment :

- muesli au lait de soja vanille
- 5 carrés de chocolat noir fourré à la framboise + un café avec 1 sucre et du lait de soja vanille
- salade verte, avocat, 2 tranches de tofu aux poivres + yaourt amande noisette

Ce soir, j’ai prévu une salade d’endives, feta, tofu aux graines de sésame et pomme.
Je prendrais surement une barre crue sur la route pendant mes courses de tout à l’heure. Ou après le sport.
Et là, je me rends bien compte que j’écris uniquement pour repousser le moment d’enfiler mes baskets...
Je sais pourtant très bien que je vais me sentir super bien après la séance mais j’ai toujours beaucoup de difficultés à me lancer. Allez go go go !

]]>
2017-05-09T12:26:29+02:00
http://fromnowon.journalintime.com/3h66-brouillon Je mange donc je suis... En ce moment, je suis plutôt d'humeur à écrire sur du papier. Comme si mes idées descendaient sur ma nuque pour venir glisser le long de mon bras jusque dans la pulpe de mes doigts et s'injectaient dans l'encre de ma plume. Elles pourraient pénétrer les touches de mon clavier mais je les visualise liquides et bouillonnantes. Tout à l'heure, j'ai noté mes objectifs sur mon bullet journal avec l'espoir de me dégager suffisamment de temps pour pouvoir les accomplir. J'étais tellement fière en les écrivant. Maintenant, je les regarde... et je sais bien que ce ne sont que des En ce moment, je suis plutôt d’humeur à écrire sur du papier. Comme si mes idées descendaient sur ma nuque pour venir glisser le long de mon bras jusque dans la pulpe de mes doigts et s’injectaient dans l’encre de ma plume. Elles pourraient pénétrer les touches de mon clavier mais je les visualise liquides et bouillonnantes.

Tout à l’heure, j’ai noté mes objectifs sur mon bullet journal avec l’espoir de me dégager suffisamment de temps pour pouvoir les accomplir.
J’étais tellement fière en les écrivant. Maintenant, je les regarde… et je sais bien que ce ne sont que des chimères.

Je suis envieuse de Kayakee. Bien sûr, elle a pris le poste que je convoitais mais, c’est autre chose.
Même si j’ai été augmentée et que j’ai maintenant une position importante dans la société, il n’en reste pas moins que ses missions sont bien plus intéressantes que les miennes à mes yeux. Infiniment plus passionnantes et dans la continuité de ce que j’ai étudié. C’est en cela que je suis jalouse.
Parce qu’on me confie des rapports de gestion et de la fiscalité alors que j’ai fait des études littéraires et des études d’arts.
Et, je viens de réaliser que Kayakee sort du lycée.
Comment ont-il pu embaucher quelqu’un sans expérience pour un poste comme celui-ci ?
Cette question continue à me laisser sans voix. Je la tourne et la retourne sans comprendre.
Tout est parfaitement illogique. Mais ce monde a t-il une logique quelque part ?

En ce moment, je ne fais que m’empiffrer, ce qui va à l’encontre de mes objectifs.
C’est bon et douloureux à la fois. Un moment d’égarement savoureux qui me rend malade 10 minutes plus tard.
Je sabote moi-même mes efforts. Pour rien. Comme si j’avais envie de me faire du mal.
Je déteste ce côté sombre lié à la nourriture. Je lis justement un livre sur l’alimentation de consolation.
Mais, le fait est là. Le changement qu’on m’avait promis et qu’on m’a salement retiré m’a beaucoup affectée.
Je n''arrive pas à m’en relever. J’ai vraiment l’impression d’avoir été prise pour une idiote de première.

Pour mon propre bien, il va pourtant falloir que je me sorte tout ça de la tête et que je fournisse des efforts.
C’est pas possible de se laisser aller à ce point. Je ne vis plus depuis des mois !! !

]]>
2017-04-28T19:53:00+02:00
http://fromnowon.journalintime.com/Holidays Holidays Je suis finalement en vacances ! Pas de longues vacances, juste 6 jours pour décompresser qui tombent à point. Ma petite fixette sur cet acteur est revenue exactement comme elle était partie la dernière fois. Soudainement. Moi qui me questionnais sur ma santé mentale, j'ai compris qu'il ne s'agit de rien d'autre qu'un échappatoire. Mon quotidien me ronge alors je m'enfuis dans un monde idéal. C'est la seule solution que mon esprit a réussi à trouver pour m'éviter de sombrer totalement je suppose. Une solution rapide et facile mais temporaire. Ma motivation ne peut être sans Je suis finalement en vacances !
Pas de longues vacances, juste 6 jours pour décompresser qui tombent à point.

Ma petite fixette sur cet acteur est revenue exactement comme elle était partie la dernière fois.
Soudainement.
Moi qui me questionnais sur ma santé mentale, j’ai compris qu’il ne s’agit de rien d’autre qu’un échappatoire.
Mon quotidien me ronge alors je m’enfuis dans un monde idéal.
C’est la seule solution que mon esprit a réussi à trouver pour m’éviter de sombrer totalement je suppose.
Une solution rapide et facile mais temporaire.

Ma motivation ne peut être sans faille tous les jours.
Mais je me dois de la retrouver coûte que coûte.
Je ne peux plus me laisser submerger par un travail insipide au détriment de mon bien-être et de ma personne.
Quitte à arriver plus tôt le matin, il est hors de question que je rentre vidée à 21h désormais.

Ces derniers mois m’ont beaucoup fait réfléchir à mes projets.
Il est clair désormais que je vais aller de l’avant pour atteindre mes objectifs.
Je refuse d’être encore là, coincée, à 30 ans.

]]>
2017-04-12T10:44:46+02:00
http://fromnowon.journalintime.com/Lequel-des-loups-va-gagner Lequel des loups va gagner ? J'ai beaucoup de mal à me détacher de ce stress. Je passe des journées longues et pénibles. Je traverse une période de fatigue émotionnelle qui ne faiblit jamais, bien au contraire. Chaque jour, elle trouve une source de nourriture pour grandir un peu plus. Je lis et relis ce conte : Un chef Cherrokee raconte à ses petits-enfants une histoire. Il leur dit : " Je ressens un grand tourment. Dans mon âme se joue présentement une grande bataille. Deux loups se confrontent. Un des loups est méchant: il "est" la peur, la colère, l'envie, la peine, les regrets, l'avidité, l'arrogance, J’ai beaucoup de mal à me détacher de ce stress.
Je passe des journées longues et pénibles. Je traverse une période de fatigue émotionnelle qui ne faiblit jamais, bien au contraire.
Chaque jour, elle trouve une source de nourriture pour grandir un peu plus.

Je lis et relis ce conte :

Un chef Cherrokee raconte à ses petits-enfants une histoire.

Il leur dit : " Je ressens un grand tourment.
Dans mon âme se joue présentement une grande bataille. Deux loups se confrontent.

Un des loups est méchant : il "est" la peur, la colère, l’envie, la peine, les regrets, l’avidité, l’arrogance, l’apitoiement, la culpabilité, les ressentiments, l’infériorité, le mensonge, la competition, l’orgueil.

L’autre est bon : il "est" la joie, la paix, l’amour, l’espoir, le partage, la générosité, la vérité, la compassion, la confiance.

La même bataille se joue présentement en vous, en chacun de nous, en fait.

Silencieux, les enfants réfléchissaient… Puis l’un d’eux dit :
" Grand-papa, lequel des loups va gagner " ?

Le vieux Cherokee répondit simplement :
" Celui que tu nourris".

Cette histoire résonne dans ma tête silencieusement.
Pourtant, je n’arrive pas à me défaire de toute cette colère.
Je sais que je devrais. Ma tête le sait.
Mais elle s’accroche, elle refuse de partir. J’y arrive juste PAS et je ne sais plus quoi faire.
J’ai l’impression que tant que je n’aurais pas eu ma revanche, elle ne s’apaisera pas.

Et quelle revanche ? Je me vois en train de donner ma lettre de démission à ma chef.
Je me vois couverte de succès, mais surtout, que la société réalise à quel point ils n’ont pas su tirer le meilleur parti de ce qu’il avait et ont préféré me confier des tâches qui, ils le savent, ne m’apportent plus rien du tout.
J’ai l’impression qu’ils se foutent de ma gueule en plus.
Quand j’écris en entretien que l’affranchissement est abrutissant : tiens, on a fait un jeu concours avec 300 lots à envoyer. MERCI.
Quand j’écris que répondre à la ligne générale est routinier et ne m’apprend plus rien : Hey, y a personne pour gérer les 2 standards pendant 2 jours, c’est toi qui va faire la permanence.

Alors, si je pense positivement, la vie m’apportera surement plus de positif… Sauf que j’y arrive pas. Voilà.
Je reste là à ressasser toutes ces choses sans jamais m’arrêter. C’était pas le but de ce journal, ni de ce vers quoi je voulais tendre.
Je subis tellement ma vie en ce moment. Je me lève à 6h, je rentre chez moi à 21h et je vais coucher déprimée et les larmes aux yeux.
Je ne sais même pas comment Josh arrive à me supporter. Il est là, présent pour moi, il m’écoute geindre. On se parle à peine.
C’est pas la vie que je voulais.

]]>
2017-04-06T12:39:00+02:00
http://fromnowon.journalintime.com/Willow Willow J'ai reçu mon simulateur d'aube tout à l'heure. Heureusement car je n'ai à nouveau pas réussi à me lever ce matin. Debout à 07:20 pour une départ à 07:45, c'était trop juste pour moi. J'aime pouvoir prendre mon temps le matin. Enroulée dans ma couverture je me demande qui me motiverait à sortir de mon lit mais rien ne me vient. Il n'y a que cette phrase qui tourne et retourne en boucle dans ma tête : "j'ai pas envie d'aller au travail". Je devrais plutôt me dire que chaque jour est un nouveau départ, qu'une nouvelle journée m'attend pleine de surprises et d'échanges. Me dire J’ai reçu mon simulateur d’aube tout à l’heure.
Heureusement car je n’ai à nouveau pas réussi à me lever ce matin.
Debout à 07:20 pour une départ à 07:45, c’était trop juste pour moi.
J’aime pouvoir prendre mon temps le matin.
Enroulée dans ma couverture je me demande qui me motiverait à sortir de mon lit mais rien ne me vient.
Il n’y a que cette phrase qui tourne et retourne en boucle dans ma tête : "j’ai pas envie d’aller au travail".
Je devrais plutôt me dire que chaque jour est un nouveau départ, qu’une nouvelle journée m’attend pleine de surprises et d’échanges.
Me dire "hey tu te souviens comment tu te sens super bien après avoir fait du sport ? Allez enfile tes baskets feignasse, tu seras sur un petit nuage après !"
Mais, ça ne fonctionne absolument pas. Je reste focalisée sur ma journée au bureau.

Je me suis achetée une brosse en poil végétal pour me brosser à sec.
Il parait que c’est bon pour la peau et énergisant.
J’ai ajouté des fleurs de Bach à ma commande.
La numéro 38, willow à prendre en cas d’amertume, de ressentiment, de sentiments d’injustice et d’insatisfaction pour m’aider à surmonter l’arrivée de Kayakee.
La numéro 17, hornbeam pour retrouver la force et la volonté.
Sur le papier, cela semble prometteur. J’ai déjà pris quelques gouttes de willow ce matin.
Nous verrons sur la durée.

Je crois que ce dont j’ai le plus besoin, c’est d’une nouvelle vision de la vie.
Ou d’un nouveau cerveau, j’en sais trop rien !

]]>
2017-03-20T12:06:03+01:00
http://fromnowon.journalintime.com/3guo-Brouillon Le Karma s'en chargera Les changements ? Pfff, la semaine prochaine peut-être ? Deux soirs que je rentre à 20 heures passées bloquée dans les transports en commun. Autant dire que pour le sport, c'est loupé. Hier soir, j'avais un cours d'aériens que j'ai raté à cause d'énième problèmes sur ma ligne de métro. J'ai donc payé ce cours pour rien. C'est extrêmement gonflant ! Je suis totalement déprimée. Kayakee me saoule au plus haut point. Au moment où j'écris ces lignes, elle est dans la réserve en train de préparer ENCORE un milliard d'envois. Elle passe son temps à me traiter avec un air Les changements ? Pfff, la semaine prochaine peut-être ?

Deux soirs que je rentre à 20 heures passées bloquée dans les transports en commun.
Autant dire que pour le sport, c’est loupé. Hier soir, j’avais un cours d’aériens que j’ai raté à cause d’énième problèmes sur ma ligne de métro.
J’ai donc payé ce cours pour rien. C’est extrêmement gonflant !

Je suis totalement déprimée. Kayakee me saoule au plus haut point.
Au moment où j’écris ces lignes, elle est dans la réserve en train de préparer ENCORE un milliard d’envois.
Elle passe son temps à me traiter avec un air supérieur.
Mais, passons outre. J’ose me dire que le Karma s’en chargera pour moi.

Je vais commencer par ce qui semble, à mes yeux, le moins compliqué à mettre en place et à pratiquer dans les semaines à venir :

    Reprendre le sport :

- Acheter un simulateur d’aube
- Me lever plus tôt
- Faire 3 séances de sport / semaine avant de partir au bureau

    Faire le ménage sur la semaine

    Manger correctement :

- Seulement 2 jours de repas tout prêts (Koh Lanta/pizza + déj' extérieur avec le bureau)
- Préparer le menu de la semaine tous les dimanches (idéalement, avant d’aller au marché)

]]>
2017-03-15T11:41:00+01:00
http://fromnowon.journalintime.com/Better-Version-of-Myself Better Version of Myself Le retour à la réalité le lundi matin est toujours extrêmement déprimant. Il me tarde de retrouver les beaux jours. J'ai essayé de mettre de la gaieté en m'habillant aux couleurs du printemps. Un jolie vert d'eau, du rose pâle, des paillettes. Ce n'est pas suffisant pour me faire apprécier le retour au bureau. Le week-end a été express mais ce fût une véritable bouffée d'oxygène. Vendredi soir, nous n'avons pas dérogé à notre traditionnel Koh Lanta-Pizza. Nous sommes partis samedi en milieu d'après-midi pour la Province où nous étions invités pour un repas de famille Le retour à la réalité le lundi matin est toujours extrêmement déprimant. Il me tarde de retrouver les beaux jours.
J’ai essayé de mettre de la gaieté en m’habillant aux couleurs du printemps. Un jolie vert d’eau, du rose pâle, des paillettes.
Ce n’est pas suffisant pour me faire apprécier le retour au bureau.

Le week-end a été express mais ce fût une véritable bouffée d’oxygène.
Vendredi soir, nous n’avons pas dérogé à notre traditionnel Koh Lanta-Pizza.
Nous sommes partis samedi en milieu d’après-midi pour la Province où nous étions invités pour un repas de famille et sommes rentrés dans les bouchons du dimanche soir.

Aujourd’hui, j’ai envie, vraiment envie, que tout change.
Pas en un claquement de doigts mais une petite action chaque jour pour que chaque nouvel accomplissement devienne une routine.

Je vais rentrer tôt. Peu importe les problèmes que je pourrais rencontrer dans la journée.
Faire mon sport. Préparer le dîner et mon repas pour demain.
Noter sur mon bullet journal tous les changements à venir et devenir une meilleure version de moi-même.

Je crois que ça va dans la continuité des choses.
Josh va avoir un nouveau travail. Notre niveau de vie va enfin augmenter.
Nous allons pouvoir partir en vacances, acheter notre maison de rêves. VIVRE.

]]>
2017-03-13T11:44:42+01:00
http://fromnowon.journalintime.com/Petit-Bambou Petit Bambou Je me suis levée tôt ce matin. C'est quand même incroyable l'influence que peut avoir un détail. Les jours où je travaille, je peine à me tirer du lit alors que j'ai toujours été très matinale (exception faite de l'adolescence où je dormais sans mal jusqu'à midi. Quand j'y repense, je ne sais pas comment je faisais !). Le week-end, je saute du lit à 7h30, 8h tout au plus. Le simple fait de savoir que je me lève pour aller travailler m’ôte toute motivation. Je le vis comme une journée de mon existence perdue. Au moins dans mon lit, je peux rêver de la journée que je Je me suis levée tôt ce matin.

C’est quand même incroyable l’influence que peut avoir un détail.
Les jours où je travaille, je peine à me tirer du lit alors que j’ai toujours été très matinale (exception faite de l’adolescence où je dormais sans mal jusqu’à midi. Quand j’y repense, je ne sais pas comment je faisais !).
Le week-end, je saute du lit à 7h30, 8h tout au plus.
Le simple fait de savoir que je me lève pour aller travailler m’ôte toute motivation.
Je le vis comme une journée de mon existence perdue.
Au moins dans mon lit, je peux rêver de la journée que je préférerais vivre.

Ce matin, j’apprécie d’autant plus la lumière qui inonde le salon et les oiseaux qui chantent.
Les oiseaux de notre ancien appartement était beaucoup plus mélodieux mais j’adore cet environnement.
J’espère que nous réussirons à élire domicile ici. C’est une combinaison parfaite de la ville et de la campagne.

J’ai téléchargé l’application "Petit Bambou" pour m’aider à méditer.
Je reluque depuis un moment "Méditer jour après jour" de Christophe André à la librairie.
Ils ont sorti une version poche que je m’achèterais peut-être lorsque j’aurais revendu mes autres bouquins.
Je poursuis ma philosophie de désencombrement. C’est très apaisant de vivre dans un espace épuré (et puis, mine de rien, ça facilite le ménage !). Pour une nouvelle chose rentrée dans l’appartement, une autre doit sortir.
J’ai vendu une vingtaine de livres la semaine dernière. Ça m’a fait un petit pincement au cœur.
J’aime les livres, surtout ceux en papier glacé, seulement, j’en avais absolument partout.

Allez, je vais aller méditer sur le balcon, face aux arbres.

]]>
2017-03-11T09:23:36+01:00
http://fromnowon.journalintime.com/A-cote-de-la-plaque A côté de la plaque Je me sens à côté de la plaque. Je me plonge dans les livres de développement personnel ces derniers temps. Je sens qu'il faudrait que je me pose pour digérer tout ce que je lis. Pour mettre en pratique, être plus en phase avec moi-même alors que ma vie défile à 100 à l'heure. Je n'ai plus de temps en semaine. Je suis fatiguée, je n'arrive plus à suivre. Il faut que je me reprenne. Pour l'instant, je laisse un peu le temps filer, la vie m'emporte dans son tourbillon, je la subis depuis 3 semaines. La nouvelle pose du stérilet a déréglé l'équilibre déjà fagile entre ma vie Je me sens à côté de la plaque.
Je me plonge dans les livres de développement personnel ces derniers temps.
Je sens qu’il faudrait que je me pose pour digérer tout ce que je lis. Pour mettre en pratique, être plus en phase avec moi-même alors que ma vie défile à 100 à l’heure. Je n’ai plus de temps en semaine. Je suis fatiguée, je n’arrive plus à suivre. Il faut que je me reprenne. Pour l’instant, je laisse un peu le temps filer, la vie m’emporte dans son tourbillon, je la subis depuis 3 semaines.
La nouvelle pose du stérilet a déréglé l’équilibre déjà fagile entre ma vie professionnelle et mon épanouissement personnel. La fatigue a pris le dessus.

Je suis en formation aujourd’hui. J’ai laissé le poste à la nouvelle. Je la déteste. J’arrive pas à laisser passer son incompétence. Faut vraiment que je passe à autre chose. C’est fait. C’est passé. Je dois me délester de ma rancoeur.

]]>
2017-03-10T07:08:19+01:00
http://fromnowon.journalintime.com/2017-02-28-15-59-00 Master Chaque matin, c'est la même rengaine. Je me répète une nouvelle fois "allez, c'est bon, cette fois je démissionne, j'en ai ras-le-bol !". Mais finalement, les actions ne suivent pas. Je regarde quelques annonces sans y donner suite. Je crois que j'ai peur. Vraiment peur. De quoi exactement, je ne sais pas bien ? De l'inconnu. De regretter. D'échouer et de ne pas pouvoir faire marche arrière. Je n'arrive pas à me fixer des objectifs plus ambitieux. Si. En fait. J'y parviens. J'ai une liste longue comme mon bras. Mais je ne mets rien en place pour les atteindre. Parce que je ne sais pas Chaque matin, c’est la même rengaine.
Je me répète une nouvelle fois "allez, c’est bon, cette fois je démissionne, j’en ai ras-le-bol !".
Mais finalement, les actions ne suivent pas. Je regarde quelques annonces sans y donner suite.
Je crois que j’ai peur. Vraiment peur. De quoi exactement, je ne sais pas bien ?
De l’inconnu. De regretter. D’échouer et de ne pas pouvoir faire marche arrière.

Je n’arrive pas à me fixer des objectifs plus ambitieux.
Si. En fait. J’y parviens. J’ai une liste longue comme mon bras.
Mais je ne mets rien en place pour les atteindre.
Parce que je ne sais pas comment faire. Il faudrait que je les découpe.

Je suis lasse de tout en vérité.
Je n’ai plus envie de me lever pour aller au bureau.
J’ai pas eu cette promotion, j’ai été déçue et j’ai l’impression que tout ce qu’on me refourgue, c’est vraiment de la merde en comparaison.
Rien n’est intéressant pour moi.
Faire des photocopies. Scanner des trucs. Envoyer des courriers bidons.
J’ai un PUTAIN DE MASTER !! !

]]>
2017-02-28T15:59:00+01:00
http://fromnowon.journalintime.com/anniversaire Faire un truc FOU Vendredi, je lisais des modèles de lettre de démission et je consultais des offres d'emploi quand j'ai reçu un message de Josh : "Ma carrière professionnelle va peut-être prendre un tournant. On a proposé ma candidature pour un poste plus intéressant pour le siège !" Je suis heureuse. Infiniment heureuse pour Josh. Je souhaite de tout cœur que ça se concrétise. J'espère qu'il n'aura pas la même déception que moi. Il mérite tellement cette place. Et puis, ça nous permettra d'évoluer ensemble. C'est bientôt son anniversaire. 30 ans. Je ne sais pas trop quoi lui organiser. Vendredi, je lisais des modèles de lettre de démission et je consultais des offres d’emploi quand j’ai reçu un message de Josh :

"Ma carrière professionnelle va peut-être prendre un tournant. On a proposé ma candidature pour un poste plus intéressant pour le siège !"

Je suis heureuse. Infiniment heureuse pour Josh. Je souhaite de tout cœur que ça se concrétise.
J’espère qu’il n’aura pas la même déception que moi. Il mérite tellement cette place.
Et puis, ça nous permettra d’évoluer ensemble.

C’est bientôt son anniversaire. 30 ans. Je ne sais pas trop quoi lui organiser.
L’année dernière, j’avais tout prévu et il avait décidé autre chose à la dernière minute, m’obligeant à tout annuler.
Cette année, j’ai choisi de ne rien préparer pour ne pas dépenser de l’énergie pour rien et finalement, je crois qu’il n’a rien fait...
Après pour le cadeau, j’ai l’embarras du choix pour lui faire plaisir. J’hésite à lui proposer une journée pour marquer vraiment le coup ou lui faire un joli cadeau qui restera dans sa mémoire. J’aimerais tellement pouvoir lui offrir les deux... !

C’est bizarre comme je n’ai plus du tout d’aspiration à quoi que ce soit.
Avant, il me tardait de déménager, d’avoir ma promotion, d’évoluer sur mon poste, de travailler sur des choses intéressantes.
Maintenant que nous avons déménagé, j’ai hâte que nous puissions trouver une maison et construire notre vie à deux mais sur le plan professionnel, je n’ai plus envie rien. Je fais acte de présence au bureau.
J’aimerais leur faire manger la poussière. Partir pour de nouveaux horizons pour qu’ils se rendent compte à quel point j’avais du potentiel qu’ils n’ont pas exploité.
Faire taire la nouvelle qui s’imagine tellement plus supérieure.
Je veux qu’ils regrettent de me coller à ce poste de merde quand ils avaient l’occasion de me faire évoluer.
En réalité, plus que de nouveaux horizons, j’aimerais rencontrer le succès.
Dans mes fantaisies les plus extrêmes, je ferai un truc incroyablement grandiose !
Ecrire un livre, faire des vidéos, des photos, je sais pas, un truc fou !

J’ai vu La La Land hier...Ça m’a complètement démoralisée.

]]>
2017-02-27T07:26:00+01:00
http://fromnowon.journalintime.com/Vers-l-avenir Vers l'avenir Ce matin, je me suis réveillée en panique. Je me suis souvenue que j'avais oublié de faire un truc pour ma chef mardi et je ne me souviens pas avoir vu ce papier signé du DG Europe hier sur mon bureau. J'ai flippé qu'il soit parti à la poubelle ou que ma collègue l'ai touché pour me faire une crasse. Et je me suis dit que j'étais vraiment malade de me faire un sang d'encre pour ça alors que j'ai envie de quitter l'entreprise. Cette fichue conscience professionnelle, c'est pénible. Vraiment. Mon entretien s'est déroulé exactement comme je m'y attendais. On m'a félicité pour Ce matin, je me suis réveillée en panique. Je me suis souvenue que j’avais oublié de faire un truc pour ma chef mardi et je ne me souviens pas avoir vu ce papier signé du DG Europe hier sur mon bureau.
J’ai flippé qu’il soit parti à la poubelle ou que ma collègue l’ai touché pour me faire une crasse.

Et je me suis dit que j’étais vraiment malade de me faire un sang d’encre pour ça alors que j’ai envie de quitter l’entreprise. Cette fichue conscience professionnelle, c’est pénible. Vraiment.

Mon entretien s’est déroulé exactement comme je m’y attendais.
On m’a félicité pour mon travail et mon état d’esprit, pour mon autonomie et mes prises de risques, expliqué que, pour toutes ces raisons, j’avais été promue au 1er Janvier tout en conservant mes anciennes fonctions.
J’ai demandé à me libérer de ces anciennes fonctions qui n’ont plus aucun intérêt et ma chef m’a dit qu’elle n’avait rien à me proposer. Voilà.
Des solutions, il y en a des tonnes. Elle ne veut juste pas engager de frais.

]]>
2017-02-23T07:36:00+01:00
http://fromnowon.journalintime.com/2017-02-15-16-06-00 Dé-Teste-Moi Pourquoi ai-je l'impression qu'à chaque fois que je prends de grandes décisions, la vie décide de me tester ? Hier, j'ai reçu un mail de ma chef me convoquant pour mon entretien annuel ainsi qu'un rendez-vous d'évolution professionnelle. Je n'ai aucune idée de ce que je vais pouvoir baratiner. "Je sais que ça ne se voit pas parce que je suis quelqu'un de professionnel et que j'aime véhiculer une attitude positive et bienveillante mais j'en ai marre de ce boulot et j'envisage plus que sérieusement de quitter la société dès que j'aurais trouvé un autre poste plus stimulant et Pourquoi ai-je l’impression qu’à chaque fois que je prends de grandes décisions, la vie décide de me tester ?

Hier, j’ai reçu un mail de ma chef me convoquant pour mon entretien annuel ainsi qu’un rendez-vous d’évolution professionnelle.
Je n’ai aucune idée de ce que je vais pouvoir baratiner.

"Je sais que ça ne se voit pas parce que je suis quelqu’un de professionnel et que j’aime véhiculer une attitude positive et bienveillante mais j’en ai marre de ce boulot et j’envisage plus que sérieusement de quitter la société dès que j’aurais trouvé un autre poste plus stimulant et challengeant pour moi. J’ai atteint les limites de mon poste ici et vous n’êtes visiblement pas prêts à me faire confiance pour une quelconque évolution."

]]>
2017-02-15T16:06:00+01:00
http://fromnowon.journalintime.com/Passionnee Passionnée Nous avons enfin Internet à la maison ! Cette petite cure offline m'a fait le plus grand bien. J'avais besoin de passer moins de temps devant un écran. De me reconnecter au monde réel. J'ai commencé à prendre mes marques dans notre nouvelle ville. J'ai profité de ces deux derniers dimanches pour aller courir et faire le marché. J'ai passé une semaine dernière super pourrie. Encore. Jeudi, j'ai été tellement énervée contre le monde entier et particulièrement contre Kayakee, la nouvelle, que je crois que j'ai atteint mon maximum. J'ai terminé ma journée difficilement. Je suis Nous avons enfin Internet à la maison !
Cette petite cure offline m’a fait le plus grand bien.
J’avais besoin de passer moins de temps devant un écran. De me reconnecter au monde réel.

J’ai commencé à prendre mes marques dans notre nouvelle ville.
J’ai profité de ces deux derniers dimanches pour aller courir et faire le marché.

J’ai passé une semaine dernière super pourrie. Encore.
Jeudi, j’ai été tellement énervée contre le monde entier et particulièrement contre Kayakee, la nouvelle, que je crois que j’ai atteint mon maximum.
J’ai terminé ma journée difficilement. Je suis restée au bureau jusqu’à 19h pour finir mon travail, ce qui ne m’était encore jamais arrivée en 4 ans.
J’ai ressassé la journée dans mon lit sans trouver le sommeil.
Le lendemain matin, dans le RER, j’ai décidé que c’était fini tout ça.
J’en ai assez de me rendre malade pour ce job et cette société.

Ce matin, je suis arrivée sereine.

J’ai réussi à me lever, presque comme avant. J’ai fait mon sport et j’ai pris un bon petit déjeuner. Ça donné beaucoup d’énergie !
La prochaine fois, j’espère que j’arriverais à ne pas repousser mon réveil pour gagner encore un peu plus de temps.

J’ai décidé de me reprendre en main. VRAIMENT.
Fini les arrêts à la boulangerie, les Prince trempés dans le café, la boîte de Granola cookies devant une série, les pâtes en sauce de l’italien.
Je commence un super programme d’entraînement pour atteindre mes objectifs santé et bien-être.

Le changement n’est pas anodin, il s’inscrit dans une seule et même logique.
M’épanouir AILLEURS que dans mon travail.
Dès que j’en aurais la possibilité et que je me sentirais mieux dans mon corps, je reprendrais les cours d’aérien.
Je veux me consacrer à toutes ces activités que j’ai sacrifiées pour mon travail. Redevenir la passionnée que j’étais autrefois.

Et ça, c’est MAINTENANT.

]]>
2017-02-13T12:47:24+01:00
http://fromnowon.journalintime.com/A-week-in-Hell A week in Hell Bon, j'avais fait un merveilleux (et long) résumé de ma semaine mais j'ai été déconnectée entre temps. Internet devrait arriver Mardi. Josh n'en peut plus. La vie sans les jeux en ligne est difficile pour lui... mais c'est un vrai bonheur pour moi. Mes soirées sont calmes. Il s'ennuie alors il prépare le dîner et fait quelques tâches ménagères. En attendant, j'ai passé une semaine à être malade physiquement et mentalement. Une angine que je soupçonne plutôt être une grippe s'est abattue sur moi. Je ne fais que rêver de la nouvelle qui me considère comme une merde, qui Bon, j’avais fait un merveilleux (et long) résumé de ma semaine mais j’ai été déconnectée entre temps.
Internet devrait arriver Mardi. Josh n’en peut plus. La vie sans les jeux en ligne est difficile pour lui… mais c’est un vrai bonheur pour moi. Mes soirées sont calmes. Il s’ennuie alors il prépare le dîner et fait quelques tâches ménagères.

En attendant, j’ai passé une semaine à être malade physiquement et mentalement.

Une angine que je soupçonne plutôt être une grippe s’est abattue sur moi.

Je ne fais que rêver de la nouvelle qui me considère comme une merde, qui fait n’importe quoi, qui ne fait aucun effort pour me remplacer correctement. Elle a la belle vie cette fille.

Mais je ne suis pas objective sur elle. Il faut que je me détache de tout ça.
Ça fait 2 ans que je suis trop attachée au travail. Je dois décrocher et vivre autre chose.

Je voulais attendre un peu pour voir comment les choses allaient évoluer mais elles ne prennent pas la tournure que j’espérais. Le promotion, la considération, l’aide, le remplacement, tout ça, c’était du vent !
On m’a augmenté uniquement pour que je reste mais l’attitude, elle, ne fait que me pousser dehors.

Il faut juste que je me lance. Que je prenne mon courage à deux mains et que j’affronte l’inconnu.

]]>
2017-01-27T11:00:20+01:00
http://fromnowon.journalintime.com/la-bas Là-Bas Ciel, il s'est passé tellement de trucs depuis le 6 Janvier... et en même temps si peu.... ! La nouvelle, celle qui occupe le poste que je convoitais, est arrivée. J'essaie de me forcer à me dire qu'elle n'a rien demandé mais je n'y arrive pas. J'éprouve beaucoup trop de rancœur. Elle est incompétente et totalement inexpérimentée. Je ne comprends vraiment pas le choix de la Direction. Tout ce que j'espère, c'est qu'elle se plante sur toute la ligne et qu'ils regrettent amèrement de ne pas m'avoir offert ce poste. Je souhaite qu'elle déteste ce travail, qu'elle trouve mieux Ciel, il s’est passé tellement de trucs depuis le 6 Janvier… et en même temps si peu.... !

La nouvelle, celle qui occupe le poste que je convoitais, est arrivée.
J’essaie de me forcer à me dire qu’elle n’a rien demandé mais je n’y arrive pas.
J’éprouve beaucoup trop de rancœur.
Elle est incompétente et totalement inexpérimentée. Je ne comprends vraiment pas le choix de la Direction.
Tout ce que j’espère, c’est qu’elle se plante sur toute la ligne et qu’ils regrettent amèrement de ne pas m’avoir offert ce poste.
Je souhaite qu’elle déteste ce travail, qu’elle trouve mieux ailleurs et que la manager se retrouve comme une pauvre cruche.
Et en même temps, à la minute où cette pensée m’effleure l’esprit, la culpabilité pointe son nez au fond de moi.
Je n’ai pas le droit de souhaiter du mal à quelqu’un. C’est méchant. Je ne suis pas méchante.

En attendant, je suis là, à m’ennuyer, à faire des trucs qui ne m’épanouissent pas et bien en dessous de mes capacités pendant qu’elle accomplit (mal) des tâches qui me semblent super chouettes.
Je n’espère qu’une seule et unique chose, qu’elle déteste ce travail, qu’elle trouve mieux ailleurs, que ça ne lui plaise pas du tout et que la manager se retrouve comme une pauvre cruche.

Quoi qu’il en soit, j’attends la fin du mois pour voir la tête de l’avenant qu’on m’a promis.
Si ça ne me plaît pas, il sera temps de postuler ailleurs.
Sur les conseils d’Antony, je vais prendre des demi-journées et venir en tailleur pour faire peur à la Direction.
Sa responsable s’imaginait à chaque fois qu’il allait à des entretiens d’embauche. Il obtenait ainsi des primes… jusqu’à ce qu’il parte réellement.

Ce n’est pas tant l’argent qui m’intéresse. C’est surtout que je passe 8h par jour entre ces murs et que ce que j’y fais ne me convient plus.
Ça l’était quand je suis arrivée, y a 4 ans et que j’avais zéro expérience...mais maintenant, je m’ennuie profondément.
Je dois, de toute manière, impérativement me rapprocher de notre nouveau chez nous.

Le déménagement a démarré sur des chapeaux de roue car Papa était énervé.
Il ne comprenait pas que certains meubles n’étaient pas encore démontés, notamment le canapé sur lequel nous avions dormi la nuit...
Que les cartons n’étaient pas organisés exactement comme il fallait. Il avait du mal à entendre que, nous, on a fait du camping pendant 15 jours, à se casser le dos en dormant sur le canapé entourés par des cartons du sol au plafond dans un séjour de 20m².
Nous avons passé toute la journée du samedi à charger puis décharger le camion.
Plusieurs fois, j’ai eu peur pour Papa. Il avait l’air mal en point. Il avait les mains qui tremblaient, l’air fatigué.
Je ne veux plus qu’il fournisse de tels efforts… mais il ne peut pas s’en empêcher et il a trop d’ego pour avouer qu’il est souffrance.

Maintenant que nous sommes là-bas, je dois reconstruire tout mon quotidien et mes habitudes.
La machine vers ma nouvelle vie est en route !

]]>
2017-01-17T17:31:00+01:00
http://fromnowon.journalintime.com/Hello-2017 Hello 2017 ------------------ 2 Janvier Le début de l'année a été compliqué. Lundi, surmotivée, je me suis levée tôt, j'ai médité une dizaine de minutes puis j'ai fait mon sport. Je suis arrivée sereine au bureau pour mon entretien. C'était bien inutile car j'ai été accaparée toute la matinée et ma chef m'a convoquée dans son bureau à l'arrache, comme toujours. Il n'y avait rien à négocier. Tout était déjà noté et pré-établit. La présentation était même déjà prête à être diffusée à l'ensemble de la société. J'avais juste à hocher la tête gentiment. Même mon ------------------ 2 Janvier

Le début de l’année a été compliqué.

Lundi, surmotivée, je me suis levée tôt, j’ai médité une dizaine de minutes puis j’ai fait mon sport.
Je suis arrivée sereine au bureau pour mon entretien.
C’était bien inutile car j’ai été accaparée toute la matinée et ma chef m’a convoquée dans son bureau à l’arrache, comme toujours.
Il n’y avait rien à négocier. Tout était déjà noté et pré-établit.
La présentation était même déjà prête à être diffusée à l’ensemble de la société.
J’avais juste à hocher la tête gentiment. Même mon augmentation a été bâclée.

"Nous verrons cela en temps et en heure.
- C’est à dire ?
- Nous n’avons pas encore le portefeuille des augmentations pour l’année à venir.
- Nous l’aurons quand ?
- J’ai rendez-vous avec le siège mondial prochainement."

En fait, si j’ai bien compris, il faudra que j’attende les entretiens annuels. Qui auraient déjà dus être programmés mais qui seront, à nouveau, fait à la va-vite.

J’ai trouvé deux offres d’emploi qui correspondent à ce que je fais.
Quand je vois qu’elles sont affichées à 50k minimum, j’ai envie de pleurer...!
Je crois que je vais postuler.

-------------------- 3 Janvier

Tout le monde au séminaire est venu me féliciter pour ma promotion en me disant que c’était amplement mérité.
Mais… ce n’est qu’un nom sur un bout de papier. Cela ne change absolument rien à mes fonctions.
À part ça, tout s’est à peu près bien déroulé pour cette grande première pour moi niveau séminaire.
Il y a eu quelques couacs mais rien de dramatique. Pas de catastrophe monumental donc tout va bien.
Il me faut prendre la vie du bon côté et ne pas voir le négatif !

------------------- 4 Janvier

La soirée s’est plutôt bien passée. J’ai eu l’intuition qu’il fallait que je passe à l’hôtel au lieu d’aller directement au restaurant et grand bien m’en a pris parce que tout le monde m’attendait pour faire le trajet et compter les présents... ! C’était chouette et sympathique. J’ai continué à recevoir une pluie de compliments et de félicitations pour ma promotion. Ça m’a mis beaucoup de baume au cœur et a atténué ma peine.
Je suis super contente car j’ai réussi à faire mes abdos et du gainage avant de partir au bureau alors que j’ai fait une journée de pas loin de 10h lundi, et qu’hier, je suis sortie de réunion à 21h30.

------------------ 6 Janvier

Je n’ai pas fait mon sport depuis mercredi parce que je suis explosée. Rentrée à minuit de la soirée de gala du travail… J’en pouvais plus… Jeudi, j’ai appris qu’après mon départ, l’un des directeurs a trébuché parce qu’il avait un peu trop bu et il s’est fracturé les deux poignets !! !

J’avais mes cartons vide pour le déménagement à me trimbaler pour rentrer ce soir.
Encore une fois, j’ai eu beaucoup de chance. En sortant du bureau, le comptable attendait l’ascenseur. Il m’a aidé à les porter jusqu’au métro. Dans le métro bondé, au moment de descendre, on m’a aidé parce que je n’en sortais pas et enfin, un monsieur est venu me tenir la porte de mon immeuble pour que je puisse rentrer car j’avais beaucoup de mal et mes mains commençaient à être tétanisée par l’effort.

Tous les cartons avancent bien. L’appartement est un vrai champ de bataille. J’ai hâte de partir désormais.
Ce sera mon dernier week-end ici. C’est… étrange. Je crois que je ne réalise pas bien encore. Plus de balades sur les quais l’été. Plus de flâneries dans le quartier latin… Toutes mes habitudes à reconstruire…

]]>
2017-01-06T22:00:00+01:00
http://fromnowon.journalintime.com/Good-Bye-2016 Good Bye 2016 ! J'ai enlevé la frise murale qui restait sur un pan de mur derrière les meubles en me levant. J'étais motivée. Cet après-midi, je vais rester derrière les fourneaux pour préparer un apéritif dînatoire pour ce soir. Josh a invité un ami de jeux vidéos à la maison finalement. J’espérais qu'on ferait plutôt quelque chose en amoureux pour clore cette année mais bon, tant pis. Déjà qu'il est en colère contre moi parce qu'on est rentré tôt en ville, je ne peux pas le priver non plus. Ça fait une semaine que je consulte tous les sites d'ameublement possibles et imaginables. J’ai enlevé la frise murale qui restait sur un pan de mur derrière les meubles en me levant.
J’étais motivée.

Cet après-midi, je vais rester derrière les fourneaux pour préparer un apéritif dînatoire pour ce soir.
Josh a invité un ami de jeux vidéos à la maison finalement.
J’espérais qu’on ferait plutôt quelque chose en amoureux pour clore cette année mais bon, tant pis.
Déjà qu’il est en colère contre moi parce qu’on est rentré tôt en ville, je ne peux pas le priver non plus.

Ça fait une semaine que je consulte tous les sites d’ameublement possibles et imaginables.
Je passe des heures sur Pinterest en rêvant. J’envisage toutes les possibilités pour notre nouveau chez nous.
Je suis vraiment trop impatiente ! Je n’aime pas cet état parce qu’il finit toujours par retomber comme un soufflé et se solde par de la déception.

Chez les parents de Josh, nous avons regardé de vieilles vidéos de famille.
J’aimerais avoir ce genre de vidéos pour nous.
Je vais me lancer ! Ce sera comme une résolution.
Prendre plus de photos et de vidéos.

]]>
2016-12-31T13:40:42+01:00
http://fromnowon.journalintime.com/Only-The-Strong-Will-Continue Only The Strong Will Continue Je me laisse aller jusqu'au 1 Janvier. C'est idiot d'avoir sans cesse besoin d'une date précise. Un 1er Janvier, un lundi, le premier jour d'un mois. Je pourrais m'y coller maintenant mais je préfère ma routine bien huilée. Les vacances provoquent trop de complications dans mon emploi du temps. Pourtant, j'ai hâte de recommencer à m'épanouir. La petite graine est plantée au fond de mon cœur et ne demande qu'à pousser. Josh m'en veut car je travaille le 2 et que nous sommes rentrés au lieu de faire le réveillon en province. Je voulais être pleinement opérationnelle pour mon Je me laisse aller jusqu’au 1 Janvier. C’est idiot d’avoir sans cesse besoin d’une date précise.
Un 1er Janvier, un lundi, le premier jour d’un mois.

Je pourrais m’y coller maintenant mais je préfère ma routine bien huilée.
Les vacances provoquent trop de complications dans mon emploi du temps.
Pourtant, j’ai hâte de recommencer à m’épanouir.
La petite graine est plantée au fond de mon cœur et ne demande qu’à pousser.

Josh m’en veut car je travaille le 2 et que nous sommes rentrés au lieu de faire le réveillon en province.
Je voulais être pleinement opérationnelle pour mon entretien avec la direction lundi.

]]>
2016-12-30T19:44:00+01:00