From now on http://fromnowon.journalintime.com/ Parce que ma vie commence maintenant... fr 2018-06-20T17:04:40+02:00 http://fromnowon.journalintime.com/Pas-de-repos-pour-les-braves Pas de repos pour les braves ? C'est bizarre... j'ai eu un retour suite à l'un de mes nombreux envois de CV....Et finalement, je n'ose pas donner suite. J'ai peur de quitter ce job pour aller vers un travail encore plus nul et moins bien payé (mais dans une entreprise nettement plus prestigieuse). Ma collègue ne cesse de me dire de tout calculer pour garder un avantage financier. Et quelque part, je me questionne. Est-ce que ça vaut le coup de gagner autant d'argent en étant pas heureuse 40h par semaine ? Sans compter que, une fois encore, nous nous sommes pris la tête avec Josh. Je veux partir en vacances mais pas C’est bizarre… j’ai eu un retour suite à l’un de mes nombreux envois de CV....Et finalement, je n’ose pas donner suite.
J’ai peur de quitter ce job pour aller vers un travail encore plus nul et moins bien payé (mais dans une entreprise nettement plus prestigieuse). Ma collègue ne cesse de me dire de tout calculer pour garder un avantage financier.

Et quelque part, je me questionne. Est-ce que ça vaut le coup de gagner autant d’argent en étant pas heureuse 40h par semaine ?

Sans compter que, une fois encore, nous nous sommes pris la tête avec Josh.
Je veux partir en vacances mais pas lui… Enfin, si. Mais gratuitement.
Donc, en gros, on va encore s’incruster chez ses amis/parents/grands-parents/cousins dans des endroits qui font pas franchement rêver.

"J’ai pas envie de claquer de la thune, j’ai envie d’économiser..."

Je lui ai répondu qu’il pouvait économiser s’il voulait mais que moi j’en avais pas besoin donc s’il était pas partant, je partirais sans lui et puis c’est tout.
Ça ne lui a pas plu..

Il comprend TOUJOURS pas. Ou alors il fait semblant de ne pas comprendre.
Je sais même pas si j’aurais une semaine de vacances en Juillet (parce que Kayakee est encore là, à casser les couilles - la meuf, je lui dis que mes seules disponibilités pour partir seront le mois d’Août et qu’on peut se le partager si elle veut aussi partir en Août… qu’est-ce qu’elle fait ? Elle prend l’intégralité du mois d’Août sauf… 1 jour LOL - tiens, voilà tes vacances… et summum de l’injustice, ça passe crème alors qu’on m’a pris la tête quand je suis partie à Noël pendant 3 semaines parce que "gniagniagnia c’est trop long, tu peux pas t’absenter autant"... JE PRENDS JAMAIS DE VACANCES BORDEL, j’ai 50 jours qui me servent à que dalle parce que Machine fait tout un fromage dès que je veux me reposer - bref, est-ce que franchement j’ai envie d’aller passer mes maigres jours de vacances à BLED-PERDU cet été ? La réponse est non.

Lui, il s’en tape, il est en vacances tous les mois et demi et l’été, il a deux mois pour faire ce qu’il veut.

Quand je demande la raison pour laquelle il veut économiser ? Il me répond que c’est pour notre maison.
Ah oui… LA MAISON… Celle que je suis la seule à chercher et qui a toujours un truc de travers ?

Y a un moment, il faudra se positionner. Soit, il change de travail et il gagne plus parce que moi, j’en ai juste marre de me priver, tout ça parce qu’il peut pas assurer.
Soit, on quitte tout et oui, c’est sûr, on aura une maison à moins de 180 000 euros mais plus de travail.

]]>
2018-06-20T17:04:40+02:00
http://fromnowon.journalintime.com/Reve-ta-vie Rêve ta vie. Je suis déprimée. J'ai mes règles. La visite de la maison n'a rien donné. Trop de contraintes, trop petite. Nous n'arrivions pas à nous projeter dedans. Enfin, maintenant, peut-être. .Mais pas sur du plus long terme. Je me dis que jamais nous ne trouverons. Josh a l'air de s'en foutre royalement. Je crois qu'il pense pas du tout à l'avenir. Il est dans ses jeux vidéos et c'est à peu près tout. J'ai déjà eu un retour négatif sur l'une de mes candidatures. J'en ai envoyé 5 autres ce matin. Mais là dessus aussi, je n'ai franchement aucun espoir. Je ne sais plus ce que je dois Je suis déprimée. J’ai mes règles.

La visite de la maison n’a rien donné.
Trop de contraintes, trop petite. Nous n’arrivions pas à nous projeter dedans.
Enfin, maintenant, peut-être. .Mais pas sur du plus long terme.

Je me dis que jamais nous ne trouverons.
Josh a l’air de s’en foutre royalement. Je crois qu’il pense pas du tout à l’avenir.
Il est dans ses jeux vidéos et c’est à peu près tout.

J’ai déjà eu un retour négatif sur l’une de mes candidatures.
J’en ai envoyé 5 autres ce matin.
Mais là dessus aussi, je n’ai franchement aucun espoir.

Je ne sais plus ce que je dois faire.
Pourquoi je n’arrive pas à voir ma vie telle qu’elle est.
Seuls les aspects négatifs me sautent aux yeux, me hantent.
Je reste éternellement insatisfaite. Je n’aime pas stagner comme ça.

Ok, on loue un bel appart.. Ok, j’ai un Amoureux. Ok, j’ai un job.

Un appartement pour lequel on jette à la poubelle 800 euros tous les mois, un Amoureux qui passe son temps devant un écran à jouer, un job bien payé sans aucune reconnaissance avec une ambiance de merde dans lequel je me fais chier comme un rat crevé.

C’est comme ça que je vois ma vie.
Tous les putain de jours.

Je crois que je vais retourner me coucher…

]]>
2018-05-26T12:01:12+02:00
http://fromnowon.journalintime.com/Gagner-a-l-euromillions Gagner à l'euromillions Nous allons visiter la maison ce soir. Plus les heures passent, plus je commence à avoir des doutes. Le terrain est là mais petit et en pointe, le chauffage est au gaz, il y a un immeuble juste en face, on entend les avions, y a pas de garage, le prix pour rehausser une maison est effrayant. Je suis loin de la maison de mes rêves. Mais la maison de mes rêves ici coûtent les yeux de la tête. Quand je pense qu'ailleurs, nous pourrions presque l'acheter cash. Quand j'y pense, quand on est jeune, tout nous parait possible. On a la sensation grisante que toutes les portes nous sont ouvertes. Nous allons visiter la maison ce soir.
Plus les heures passent, plus je commence à avoir des doutes.
Le terrain est là mais petit et en pointe, le chauffage est au gaz, il y a un immeuble juste en face, on entend les avions, y a pas de garage, le prix pour rehausser une maison est effrayant. Je suis loin de la maison de mes rêves.
Mais la maison de mes rêves ici coûtent les yeux de la tête. Quand je pense qu’ailleurs, nous pourrions presque l’acheter cash.

Quand j’y pense, quand on est jeune, tout nous parait possible.
On a la sensation grisante que toutes les portes nous sont ouvertes.
Pourquoi est-ce qu’on se limite tant en vieillissant ?
Après avoir essuyé des échecs, compris que tout le monde n’était pas armé de la même façon et que la plupart des portes étaient fermées et même cadenassées; réalisé que le monde du travail est pourri, payé des impôts et autres taxes… On se range dans un joli petit moule avec une vie minable et ordinaire en rêvant de gagner à l’euromillions.

Aujourd’hui, j’ai décidé que je ne ferai pas d’écart mais déjà… je pense à la bouffe depuis 9h.
Je me suis mise en tête que j’allais refaire les smoothies pour la detox du corps mais en fait, je sais que, si je me laissais le choix, quand je ne suis pas stressée, les choses qui me font envie sont saines.
Du houmous avec des carottes et ou des concombres, des betteraves avec une sauce au yaourt et au persil, du riz et des poivrons, des patates et des brocolis, une belle salade...
Dimanche, Josh se moquait car j’étais comme une folle dans le rayon fruits et légumes… Mais lui, il était pareil à la boucherie alors que moi, ça me fait pas du tout envie.
Et, honnêtement, je ne suis même plus certaine de faire des folies en allant dans les rayons sucreries. Je crois que je préfère mes brownies ou mes madeleines à un kit kat ou un twix (bon par contre, je ne réponds plus de rien face au chocolat).

Il est déjà 11h, j’ai passé un partie de ma matinée à regarder des maisons qu’on ne pourra jamais se payer, à penser à ce que j’allais manger et faire comme course et pleurniché sur mon triste sort.

À la base, je voulais aller faire des photos en ville. Pour espérer être tranquille sans touriste, il aurait fallu que j’arrive vers 7h30/8h. Et puis, quand j’ai vu aux infos que c’était la grève et qu’il avait des manifestations, ça a freiné mes ardeurs.

Je voudrais essayer de faire quand même quelque chose de constructif aujourd’hui…

]]>
2018-05-22T11:12:02+02:00
http://fromnowon.journalintime.com/Possibilites-infinies Possibilités infinies Malgré tout, avec beaucoup d'espoir, j'ai postulé à 3 annonces. Elles me font toutes envie. J'espère sincèrement que ça se concrétisera d'une façon ou d'une autre. On a aussi repéré une maison franchement sympa dont l'annonce a été mise en ligne samedi. J'ai envoyé un message ! C'est un particulier. C'est génial car cela permet de limiter les frais d'agence ! Josh va surement avoir un héritage. J'ai un peu peur de m'engager mais cette maison, c'est le pied. Pas loin des transports, petit jardin, prix pas trop élevé par rapport au secteur, quartier et ville tranquille. Et si Malgré tout, avec beaucoup d’espoir, j’ai postulé à 3 annonces.
Elles me font toutes envie. J’espère sincèrement que ça se concrétisera d’une façon ou d’une autre.

On a aussi repéré une maison franchement sympa dont l’annonce a été mise en ligne samedi.
J’ai envoyé un message ! C’est un particulier. C’est génial car cela permet de limiter les frais d’agence !
Josh va surement avoir un héritage. J’ai un peu peur de m’engager mais cette maison, c’est le pied.
Pas loin des transports, petit jardin, prix pas trop élevé par rapport au secteur, quartier et ville tranquille.

Et si je suis les préceptes de mes lectures, je dois attirer les bonnes ondes à moi.
Donc mes bonnes ondes me disent que je vais décrocher un nouveau job rapidement et acheter une maison sans aucun problème. Tout se goupille bien. C’est l’idéal. Je ne dois laisser aucune place à mes craintes.

]]>
2018-05-21T15:45:30+02:00
http://fromnowon.journalintime.com/B L'envie d'avoir envie... Hier, non, jeudi déjà, j'ai réalisé avec tristesse que je n'avais plus de passion pour rien. Plus rien ne m'intéresse. J'ai mis de côté les aériens, la photographie, les montages, la contorsion. Je ne ressens plus que de l'ennui. J'ai pris quelques jours de congés et en réalité, je m'ennuie. Tellement que depuis 3 jours, je vais me coucher dans l'après-midi. Au moins, dans mes rêves, tout est possible. Je ne me reconnais plus.. J'ai essayé de reprendre le sport et un régime alimentaire équilibré mais mes journées de travail couplées aux grèves SNCF me font partir à 7h30 Hier, non, jeudi déjà, j’ai réalisé avec tristesse que je n’avais plus de passion pour rien.
Plus rien ne m’intéresse. J’ai mis de côté les aériens, la photographie, les montages, la contorsion.
Je ne ressens plus que de l’ennui. J’ai pris quelques jours de congés et en réalité, je m’ennuie.
Tellement que depuis 3 jours, je vais me coucher dans l’après-midi.
Au moins, dans mes rêves, tout est possible.
Je ne me reconnais plus..

J’ai essayé de reprendre le sport et un régime alimentaire équilibré mais mes journées de travail couplées aux grèves SNCF me font partir à 7h30 et rentrer à 21h. Pendant ma semaine de vacances, j’avais perdu 1,5 kg et puis...on a fait que de prendre des trucs à emporter dès que j’ai repris le travail. Le stress au bureau m’a donné des envies de grignotage compulsif. J’ai mangé une tablette complète de chocolat... ! Ce n’était pas arrivé depuis bien longtemps.

J’ai voulu refaire les smoothies Detox pour repartir du bon pied mais Josh n’était pas vraiment dans cette optique pour le weekend prolongé.

Je suis obsédée par mon poids. Il me faudrait perdre 5 kg mais...ma volonté s’envole beaucoup trop vite.
Je suis rapidement dépassée par les événements. Le temps n’est pas mon ami.

J’ai lu beaucoup de livres de développement personnel mais...Quoi ?
Ça prend du temps aussi.
Méditer, se connecter à l’énergie, par et donner, formuler des intentions, tenir un journal de gratitude...
Quand pourrais-je faire tout ça ?
Au lieu de dormir me direz-vous...mais je n’ai pas le courage. Pas l’envie.
De quoi je me plains alors ? Ça ne tient qu’à moi, c’est à portée de main.
Si je ne fais rien, comment je peux espérer changer toute cette situation merdique et cet inconfort ?
J’ai conscience de tout ça...juste pas la force nécessaire pour faire l’effort. Pas la force, et pas l’envie.
Je me sens juste terriblement fatiguée de vivre.
Comment retrouver l’envie de me lever chaque matin ?

]]>
2018-05-20T23:08:00+02:00
http://fromnowon.journalintime.com/ennuiaquatique Ennui aquatique Il m'a demandé pourquoi je ne parlais pas hier. Que c'était bizarre. Ça ne l'est pas, ça arrive souvent. Et parfois, c'est l'inverse. Lui qui répond pas. C'est juste qu'il a quelque chose à se reprocher et qu'il se sent coupable, c'est tout. Il m'a envoyé des cœurs sur Messenger puis a cherché à me joindre quand j'attendais un RER pour rentrer. Le dîner était prêt quand je suis arrivée. Meanwhile, ma chef est rentrée. Kayakee s'est barrée tôt tellement elle a rien à faire. Je suis sous l'eau et en même temps, je m'ennuie tellement... En fait, s'il n'y avait pas toutes ces Il m’a demandé pourquoi je ne parlais pas hier. Que c’était bizarre.
Ça ne l’est pas, ça arrive souvent. Et parfois, c’est l’inverse. Lui qui répond pas.
C’est juste qu’il a quelque chose à se reprocher et qu’il se sent coupable, c’est tout.
Il m’a envoyé des cœurs sur Messenger puis a cherché à me joindre quand j’attendais un RER pour rentrer.
Le dîner était prêt quand je suis arrivée.

Meanwhile, ma chef est rentrée. Kayakee s’est barrée tôt tellement elle a rien à faire.
Je suis sous l’eau et en même temps, je m’ennuie tellement...
En fait, s’il n’y avait pas toutes ces grèves, ce serait d’un ennui mortel - mais je serais aussi nettement moins stressée.

Peut-on sentir que l’on perd des compétences à force de faire des choses abrutissantes et pas stimulantes ?
Par exemple, j’ai parfois l’impression de perdre du vocabulaire que je ne sollicite pas suffisamment...
A vrai dire, je ne lis quasiment plus...cela n’aide pas.

]]>
2018-04-12T18:03:00+02:00
http://fromnowon.journalintime.com/2018-04-12-11-07-00 Vers un nouvel échec J'ai plein de choses en tête alors je vais balancer ça là, comme ça, sans fil conducteur. La première, c'est que j'ai reçu un message vocal pour un entretien d'embauche par téléphone et que je n'arrive pas à les joindre depuis lundi pour m'entretenir avec eux. Je tombe constamment sur le répondeur et quand c'est eux qui m'appellent, je suis au bureau et ne peux pas répondre. Encore une offre qui va me passer sous le nez, je le sens. Et puis, j'ai reçu deux refus de candidatures à la suite... ça fait mal. Je me dis que je vais prendre mon mal en patience. Faire abstraction de J’ai plein de choses en tête alors je vais balancer ça là, comme ça, sans fil conducteur.

La première, c’est que j’ai reçu un message vocal pour un entretien d’embauche par téléphone et que je n’arrive pas à les joindre depuis lundi pour m’entretenir avec eux. Je tombe constamment sur le répondeur et quand c’est eux qui m’appellent, je suis au bureau et ne peux pas répondre.
Encore une offre qui va me passer sous le nez, je le sens. Et puis, j’ai reçu deux refus de candidatures à la suite… ça fait mal.
Je me dis que je vais prendre mon mal en patience. Faire abstraction de mon travail. Vivre pour autre chose.
C’est juste qu’avec toutes les grèves en ce moment, je n’en peux plus, je suis à bout de nerf et stressée en permanence.
J’ai l’impression de pas pouvoir me concentrer.

Quoi qu’il en soit, je me dis toujours que je vais me donner à fond pour autre chose et je lâche l’affaire à la moindre difficulté.
Dès que je me sens débordée et fatiguée, je baisse les bras.J’aimerais avoir plus de volonté ou de courage. Je me sens tellement bête de ne pas réussir à tenir les engagements que je prends avec moi-même.
Maintenant que nous avons changé d’heure, il fait nuit bien moins tôt, je devrais en profiter.
Mais j’y arrive pas. J’y arrive tout simplement pas. Je voudrais me coucher à 20h pour fuir ma vie.

D’ailleurs, je veux tellement la fuir que je suis retombée dans mes fantaisies.
J’écris beaucoup, surtout dans les transports (qui deviennent vite interminables avec les grèves).
Quand je rentre, j’ai envie de fermer de les yeux pour visualiser mes écrits.

Hier soir, je suis donc allée me coucher tôt (mais bien moins que d’habitude). Vers 22h.
Après avoir regardé mon téléphone pour alimenter mes nouvelles fantaisies, j’ai entendu l’Amoureux passer de l’ordinateur (pour lequel il n’avait pas passer la soirée avec moi) à la console.

Et j’ai compris, très rapidement, qu’il jouait en ligne avec cette nana. Encore.

En réalité, ce n’était pas la première fois que je l’entendais dire son prénom mais comme j''étais, en général, à moitié endormie, je doutais de ce que j’avais pu entendre.
Je me suis levée pour en avoir le cœur net, prétextant avoir soif. Je voulais voir le pseudo utilisé. Je n’ai pu en voir qu’un seul mais cela a suffit pour qu’il arrête d’utiliser son prénom, que je connais, pour communiquer avec elle et utilise son pseudo en lieu et place. Que je connais aussi désormais...
C’est incroyable comme je peux être plus rusée que mon adversaire pour des opérations de ce genre. Je me surprends toujours...
Finalement, j’ai cru comprendre qu’il y avait un souci et il est parti se coucher.
J’ai fait semblant de dormir. Je savais qu’il lui enverrait un message, ce qu’il a fait. Malheureusement, comme j’étais dans le noir depuis un moment, la lumière bleue de l’écran m’éblouissait et je n’ai rien pu lire. J’ai réfléchi à l’éventualité d’attendre qu’il s’endorme pour espionner son téléphone et j’ai abandonné.
Toutefois, cela m’a tenu éveillé un moment et ce matin, j’étais debout très tôt avec cette même pensée.
Je n’ai eu que brièvement le temps de confirmer ce que je savais déjà en regardant les derniers destinataires des messages envoyés. ELLE, naturellement.

Je l’ai à peine vu ce matin. Je suis partie tôt au bureau.
Je voulais pas rester à la maison. Le voir se poser devant son ordi ou sa console.
J’avais les yeux ouverts à 5:30. Je me disais que si demain je tombais du balcon, tout serait fini.
La tristesse, ce job nul qui mène à rien, cette vie sans objectif, ses journées vides de sens qui défilent.
Plus de souffrance inutile.

J’ai compris à ce moment là que ce que je pense être une passade est en réalité bien plus profond.
La dépression.

En sort-on jamais vraiment ?

Je joue tellement bien la comédie. Personne ne se douterait de rien. Un accident et fini.
C’est tellement facile.
Plus j’y pense et plus la solution me semble alléchante.

Mais quelque part, au fond de moi, j’ai encore l’espoir de pouvoir changer quelque chose. N’importe quoi.

Dans le métro, ce matin, je me suis dis, pour la énième fois, que j’allais me donner les moyens de tout changer.
Vais-je encore vers un nouvel échec ?

]]>
2018-04-12T11:07:00+02:00
http://fromnowon.journalintime.com/3le4-brouille (Mal) Bouffe Bon... la detox a base de jus,on en parle ? Hier soir, je me disais que ça allait. Je pourrais aisément boire mon petit jus. Mais l'Amoureux voulait qu'on prenne un truc à emporter. Je n'ai quasiment rien mangé de ce que j'ai pris et j'étais dégoûtée d'avoir foutu en l'air la cure. Ce matin, j'ai bu le jus d'hier soir qui restait du coup mais aujourd'hui... le jus m'enchantait pas vraiment. Je n'aime pas les smoothies avec de la banane, ça m’écœure. Je n'avais même pas faim ce midi rien qu'à y penser. J'ai tenté de boire un déca mais beurk. Ça m'a dégoûté aussi. Et là, Bon… la detox a base de jus,on en parle ?
Hier soir, je me disais que ça allait. Je pourrais aisément boire mon petit jus.
Mais l’Amoureux voulait qu’on prenne un truc à emporter.
Je n’ai quasiment rien mangé de ce que j’ai pris et j’étais dégoûtée d’avoir foutu en l’air la cure.
Ce matin, j’ai bu le jus d’hier soir qui restait du coup mais aujourd’hui… le jus m’enchantait pas vraiment. Je n’aime pas les smoothies avec de la banane, ça m’écœure.
Je n’avais même pas faim ce midi rien qu’à y penser. J’ai tenté de boire un déca mais beurk. Ça m’a dégoûté aussi.
Et là, bim ! 4 cookies (petits les cookies, mais quand même !!!). Je n’ai même pas terminé mon smoothie du midi.
Rien que de penser aux deux grands verres qui m’attendent ce soir, j’en ai la nausée.

Demain, ce sera mon dernier jour. Pour finir les épinards et les mangues.
Normalement, c’était sur 12 jours, j’aurais tenu 5. C’est un peu dommage parce que j’ai perdu 2kg mine de rien.
De quoi impressionner après le weekend de Pâques !
Mais la semaine prochaine, ce sont des fruits qui ne sont pas de saison. Du raisin, de la pastèque, des fraises, des nectarines…

Je crois que je vais reprendre ma bonne vieille méthode en augmentant mon métabolisme et en mangeant des trucs SAINS.
J’adore les légumes et les fruits mais quand je vois le paquet de M&Ms Crispy sur le bureau, j’ai envie de me jeter dessus.
Pourtant, je sais que cela ne contient QUE de la merde.

Quand j’y pense, j’ai toujours eu un sérieux problème avec la nourriture.
Dès le collège, je me gavais. J’attendais le goûter quand même mais je me gavais de cochonneries.
Biscuits et barres chocolatés, chips… Je me demande comment ma mère a fait pour ne pas le remarquer.
Peut-être parce que c’était contrôlé et que je me dépensais beaucoup. Je restais mince.

À la fac, ça a complètement dégénéré. Surtout à cause de l’Ex.
Je pouvais même aller jusque au supermarché d’en face exprès pour m’empiffrer pendant que l’Ex était absent.
Et j’arrivais encore, tant bien que mal, à duper tout le monde parce que je compensais avec du sport.
Je me souviens des longues séances sur la Wii à bouger dans tous les sens et des entraînements de callanetics.
Des quelques semaines à manger des sandwiches au St Morêt et aux concombres ou alors du jambon avec des carottes râpées.

Tout cela a duré jusqu’à ce que je rencontre l’Amoureux. Je me suis sentie bien dans mes baskets pour la première fois.
Et puis, tout a repris son cour… et je me retrouve dans le même schéma qu’il y a quelques années.
Je me sens mal, donc je mange.

Maintenant, je ne fais que penser à cela en permanence. C’est une obsession. Mon poids. La Bouffe.
Je n’ai en réalité pas/ plus grand chose d’autre… Je me réfugie là dedans alors que si j’étais occupée à autre chose, je n’y penserais même pas.

]]>
2018-03-29T16:29:00+02:00
http://fromnowon.journalintime.com/Liste-non-exhaustive-des-trucs-qui-me-saoulent Liste non exhaustive des trucs qui me saoulent J'ai commencé une detox à base de jus. C'est très difficile. Je pensais que ce serait moins dur que ça parce que Clo l'a faite et s'en porte très bien. Je réalise ainsi qu'elle a un bon mental. Elle a perdu 2kg en une semaine ! Je flippe un peu de ce genre de régime hypocalorique. Peur de l'effet boomerang dans ta face, tu vas reprendre le double ! Hier soir, j'étais tout de même ultra fatiguée. Je me retrouve aussi avec un mal de tête pas possible. Il paraît que c'est normal. J'ai bien envie de descendre à Masse et de rentrer à pied pour marcher et me vider la tête... Je me J’ai commencé une detox à base de jus.
C’est très difficile. Je pensais que ce serait moins dur que ça parce que Clo l’a faite et s’en porte très bien.
Je réalise ainsi qu’elle a un bon mental.
Elle a perdu 2kg en une semaine ! Je flippe un peu de ce genre de régime hypocalorique. Peur de l’effet boomerang dans ta face, tu vas reprendre le double !
Hier soir, j’étais tout de même ultra fatiguée. Je me retrouve aussi avec un mal de tête pas possible. Il paraît que c’est normal.
J’ai bien envie de descendre à Masse et de rentrer à pied pour marcher et me vider la tête…

Je me sens blasée par beaucoup de choses.
Par exemple, l’Amoureux ne cesse de me dire qu’il est ultra stressé.
Mais je n’arrive pas à comprendre pour quelle raison. En quoi ressent-il une pression quelconque ?
Quand je lui demande il me dit "t’imagines pas, on m’a demandé de laver à la main 500 verres aujourd’hui".
Et ? En fait je ne comprends pas l’enjeu. Qu’est-ce qu’il se passe sinon ? Il est viré pour n’avoir pas réussi à laver des verres déjà propres ?
"J’ai reçu 500 repas alors qu’on a que 40 personnes aujourd’hui."
Ce n’est pas lui qui a fait cette commande donc où est le problème ? Il n’est en rien responsable des erreurs des autres.
S’il n’avait pas reçu suffisamment, je pourrais comprendre car l’erreur d’un autre le met dans une mauvaise position qu’il faut corriger…

Je reste complètement bête face à ce stress qu’il se créé. Il n’a pas de responsabilité sur les épaules.

Je ne cesse de comparer à mon propre stress et aux enjeux si jamais je ne fais pas certaines choses dans les temps, si jamais je n’ai pas X ou Y trucs, les deadlines, aux montants des sommes engagées...Il n’a rien de tout ça de son côté. Son stress est vécu sur une journée et ensuite, c’est fini. À la fin de la journée, les jeux sont faits et demain est un autre jour.

Et puis, il y a cette fille là qu’il a invité à la maison. Une collègue, Molly.
Il m’en a déjà parlé quelques fois. Là, j’ai pu le voir en direct lui faire les yeux doux.
Il m’a totalement dénigré à mesure qu’il enchaînait les verres de rhum. Notre rencontre, notre vie commune, tout.
C’était ultra blessant et il ne s’en est même pas rendu compte. Je pense d’ailleurs qu’elle a été très surprise de l’entendre parler ainsi de Nous.
C’était méchant.

Hier, il m’a parlé du copain de Molly. Ils travaillent tous ensemble et ils se sont récemment séparés.
Et, naturellement, son ex a enquêté. J’aurais fait la même chose à sa place.
L’Amoureux ne comprenait pas comment son ex pouvait se renseigner sur la présence de Molly chez nous.
Il voulait savoir s’il y avait qu’elle, s’ils étaient seuls, pourquoi l’avoir invité… Ce à quoi, l’Amoureux a répondu que normalement, c’était prévu d’être à 4 avec lui mais que finalement comme ils se sont séparés et bien elle était venue seule et que j’étais là...
Mais, si son ex se questionne sur la nature de leur relation, je me dis qu’il a peut-être des raisons de le faire que j’ai à m’inquiéter ?

Ensuite, il y a cette histoire de mariage.
Je l’ai raconté comme une blague. Concrètement, je m’en fiche pas mal, même si c’est une belle preuve d’engagement.
Mais dans cette conservation que j’ai espionné lorsqu’elle lui a demandé pourquoi il faisait pas sa demande alors que nous étions ensemble depuis longtemps, il lui a carrément dit "pour plein de raisons dont j’ai pas spécialement de parler avec toi parce qu’on se connait pas encore assez" ou un truc dans le genre mais qui signifiait clairement "pas encore assez" car j’ai bien l’intention de t’inviter plus souvent.

Parallèlement, il continue à discuter avec l’autre là que je peux pas piffrer. En secret et avec des conversations toujours ambiguës.

Et puis, il y a le travail… toujours.
Je suis là mais je ne suis pas là. Je ne fais rien d’intéressant. Cela fait 2 jours que je lis des livres au bureau. La semaine dernière je regardais une série...
Tellement ce qu’on me donne à faire c’est de la merde pas stimulante.
Et aucune nouvelle des postes pour lesquels j’envoie ma candidature… RIEN.

]]>
2018-03-27T17:40:00+02:00
http://fromnowon.journalintime.com/La-disparition-magique La disparition magique... Hier, au bureau, Zabou est venue me faire une réclamation concernant la distribution de son courrier. Enervée, elle m'a laissé une facture dont elle ne pouvait rien faire car l'enveloppe avec le nom de l'expéditeur avait été jetée. "C'est pas pour rien que je demande systématiquement les enveloppes !" Je lui ai expliqué que, pour ma part, je ne pouvais rien faire de plus avec sa facture, si ce n'est demander aux concernées de faire attention aka Boulet et Kayakee. Mais, avant de le faire, je me suis dis que j'allais laisser passer encore quelques temps pour voir si cela se Hier, au bureau, Zabou est venue me faire une réclamation concernant la distribution de son courrier.
Enervée, elle m’a laissé une facture dont elle ne pouvait rien faire car l’enveloppe avec le nom de l’expéditeur avait été jetée.
"C’est pas pour rien que je demande systématiquement les enveloppes !"

Je lui ai expliqué que, pour ma part, je ne pouvais rien faire de plus avec sa facture, si ce n’est demander aux concernées de faire attention aka Boulet et Kayakee.
Mais, avant de le faire, je me suis dis que j’allais laisser passer encore quelques temps pour voir si cela se reproduisait ou si c’était simplement un petit oubli, auquel cas, pas la peine d’en faire un fromage.

Zabou a quitté le bureau très agacée en me laissant sa facture alors que je lui disais que je n’en ferai rien de plus puisqu’elle ne me concernait pas.
Je l’ai posée sur un coin du bureau vers le copieur et j’ai continué mes tâches tranquillement.

Sauf que, en partant, je l’ai volontairement laissé là.

Je ne savais quoi en faire, je ne voulais pas m’encombrer d’un énième truc à faire qui ne m’était pas destiné, et puis, comme Kayakee a tendance à laisser traîner ses papiers n’importe où sans les toucher ni les ranger, je me suis dis que je la retrouvais lors de ma prochaine journée de décharge dans le bureau que nous partageons les mardis et jeudis.

Ce matin, j’ai eu comme un pressentiment.
En arrivant, je suis allée dans le bureau de Kayakee pour récupérer la facture. Elle n’était plus là.
Je suis revenue à mon bureau et j’ai vaqué à mes occupations sans plus y penser. Sauf que lorsque Zabou est arrivée, elle est venue immédiatement me dire qu’elle allait récupérer sa facture finalement car cela ne servait à rien. J’ai fait mine de regarder dans mon cahier puis mimée que je me souvenais l’avoir laissé de côté dans le bureau pour éviter qu’elle ne se mélange à mes dossiers en cours.

Quelques temps plus tard, je suis donc allée voir Kayakee dans le bureau et j’ai fouillé exactement à l’endroit où je l’avais laissée.
Puis, je lui ai demandé si elle n’avait pas vu la fameuse facture.

"Ah non… tu es sûre que tu l’avais laissé ici ?
- Oui. Je me suis souvenue que je l’avais mise de côté, exactement là.
- C’était le truc de Nick ?
- Euh ? J’en sais rien. C’était une facture en attente de règlement qui appartenait à Zabou.
- Bah c’était pas pour un congrès ? Y avait écrit Nick dessus.
- Je sais pas, j’ai regardé le détail. Je l’ai mise de côté, c’est tout.

Dans la tête, il m’a fallu un dixième de seconde pour comprendre qu’elle avait regardé ce que c’était puis qu’elle avait décidé de la jeter.
Pourquoi exactement ? M’ennuyer ? Me mettre mal ? Que je me fasse engueuler ? Que ça me cause des ennuis ?

- Je vois ce que c’est...je l’ai posée là sur mes cartons mais… bah euh… bah… euh… ça y est plus."

Je regarde l’endroit qu’elle pointe du doigt. Une montagne de cartons en désordre et aucune facture.
La veille, je lui avais proposé de lui commander une armoire pour qu’elle puisse ranger son bordel et elle avait refusé.
Dans ma tête, je me demande pourquoi elle aurait posé une facture ici. Pourquoi elle y a touché même...Alors que c’était une feuille sur un tas de feuille qui ne la gênait en rien.

"Ah bah le papier est ptet tombé ou il s’est envolé ?"

En me voyant avancer pour chercher, elle me répond :

"Non mais vu qu’il est plus là, il a du être jeté.
- Ah ? Bah je pense pas que la femme de ménage touche aux affaires comme ça et jette des factures.
- Bah je mets un papier à jeter dessus parfois.
- Et tu en avais mis un hier ?
- Oui.
- Bon, je vais lui téléphoner pour savoir, c’était hier, elle va s’en souvenir, ça évitera qu’on cherche pour rien.
- Non mais, je suis sûre à 100% pour c’est parti à la poubelle.
- Bon bah je vais dire à Zabou que ça a été jeté alors"

Je répète donc à Zabou ce qui s’est passé puis elle doit prendre un appel et entre temps, ma chef me demande dans son bureau.
Lorsque je reviens, Zabou est en grande conversation avec Kayakee.
Kayakee veut appeler Nick pour savoir ce que c’était, prévenir le directeur de Zabou et bien sûr, elle, elle refuse qu’on en fasse tout un foin et surtout qu’on prévienne son directeur avec qui elle a des rapports conflictuels.
Elle ne comprend pas qu’on puisse jeter des papiers à la poubelle.
Kayakee me prend a parti en me disant que je laisse jamais de papier sur son bureau et qu’elle pensait qu’elle pouvait jeter.
Et que pour preuve, d’habitude, elle jette mes papiers sans que je m’en aperçoive. Ce à quoi j’ai répondu que je ne laissais rien ici donc...
Zabou était énervée par la situation.

"Comment ça ? vous partagez le bureau quand même !"

Elle est retournée dans son bureau sans vouloir poursuivre la conversation et j’admets avoir été totalement détachée.

Je regrette de ne pas avoir dit à Kayakee que si, j’avais remarqué que les choses disparaissaient ou n’arrivaient à moi qu’après un certain temps et que, même Boulet était plus consciencieuse dans son travail. J’aurais du lui demander pourquoi elle m’avait pas tout simplement téléphoné pour savoir si elle pouvait jeter.
Que moi, je ne jette pas ses papiers, je lui rapporte même ses post-it quand je les embarque avec moi…

Finalement, j’étais plutôt satisfaite que ça lui retombe dessus parce que j’en ai marre de subir ses petits coups en douce.

Je me disais justement hier que tout le mal que je lui souhaitais, c’était de quitter la société pour trouver un job qui lui corresponde plus.
Et que sa responsable se morde les doigts d’avoir pris quelqu’un d’aussi incompétent pour un pareil poste.

]]>
2018-03-21T14:22:00+01:00
http://fromnowon.journalintime.com/Lacher-Prise Lâcher Prise J'ai dit à Josh hier soir que ça ne servait à rien de chercher une maison. C'est bon, j'arrête de me rendre malade pour ça. Ça ne mène nulle part. Je suis toujours déçue et, de toute façon, on n'achètera jamais. C'est trop cher par ici et Josh n'est pas décidé. Il veut tout pour rien. Il n'y a que moi qui cherche, que moi qui fait des efforts, que moi qui essaie de faire bouger les choses. Et que moi est fatigué. Josh me dira quand il aura marre de se complaire dans cette situation. De la même manière, je vais juste tout laisser glisser. Je ne peux plus me battre pour tout. J’ai dit à Josh hier soir que ça ne servait à rien de chercher une maison.
C’est bon, j’arrête de me rendre malade pour ça. Ça ne mène nulle part.
Je suis toujours déçue et, de toute façon, on n’achètera jamais.
C’est trop cher par ici et Josh n’est pas décidé. Il veut tout pour rien.
Il n’y a que moi qui cherche, que moi qui fait des efforts, que moi qui essaie de faire bouger les choses.
Et que moi est fatigué.

Josh me dira quand il aura marre de se complaire dans cette situation.

De la même manière, je vais juste tout laisser glisser.
Je ne peux plus me battre pour tout. Je baisse les bras.
Mon travail n’est rien et ne sert à rien. Juste bon à avoir de l’argent sur mon compte.
De l’argent dont je ne profite même pas.

La demande en mariage, le pacs, fonder une famille.
J’arrête d’espérer.

C’est dit. Je lâche prise. Je n’y pense plus.
Je pense A MOI.

Maintenant, c’est juste moi.
Je vais être un peu égoïste et arrêter de me mettre la pression.

Je vais partir plus tôt certains soirs pour aller marcher et faire du cardio en sortant du bureau.
Tant pis si j’ai mon sac à main. Au moins, j’aurais pas la flemme en rentrant à la maison et Josh ne me freinera pas dans mes objectifs.
S’il a envie de s’encroûter qu’il le fasse mais qu’il ne m’entraîne pas avec lui.

]]>
2018-03-13T17:35:27+01:00
http://fromnowon.journalintime.com/help help Je ne sais pas comment m'en sortir ici. La bonne solution serait de partir et de recommencer à zéro dans une autre entreprise. Ma chef m'a demandé de m'occuper d'autres dossiers pour l'un de nos collaborateurs, prétextant que j'ai quasiment bouclé mon travail pour cette année. Ce n'est pas totalement faux. Nous sommes le 8 mars et je suis si efficace que j'ai presque terminé tous mes objectifs pour 2018. Quelque part, cela prouve à quel point ce poste est limitant, m'ennuie profondément et ne représente aucun challenge pour moi. Je me fais tellement chier... J'ai envie de pleurer. Je ne sais pas comment m’en sortir ici.
La bonne solution serait de partir et de recommencer à zéro dans une autre entreprise.

Ma chef m’a demandé de m’occuper d’autres dossiers pour l’un de nos collaborateurs, prétextant que j’ai quasiment bouclé mon travail pour cette année.
Ce n’est pas totalement faux. Nous sommes le 8 mars et je suis si efficace que j’ai presque terminé tous mes objectifs pour 2018.
Quelque part, cela prouve à quel point ce poste est limitant, m’ennuie profondément et ne représente aucun challenge pour moi.
Je me fais tellement chier…

J’ai envie de pleurer.

]]>
2018-03-08T11:09:00+01:00
http://fromnowon.journalintime.com/Conges-a-venir Congés à venir Je me fais une note, pour garder en mémoire que comme on m'a fait remarquer qu'il n'était pas question que je prenne des semaines de congés consécutives désormais parce que sinon Kayakee galérait, cela fonctionne dans les deux sens. Si je suis encore là cet été, chose que je n'espère franchement pas, et qu'elle a le culot de poser plusieurs semaines, je ne manquerais pas de le signifier à ma supérieure. 1) En l'absence, je fais comme elle, je dis à qui veut l'entendre que je galère à mort. Je ne fais pas mon travail parce que "je suis débordée". 2) Je fais le remarquer Je me fais une note, pour garder en mémoire que comme on m’a fait remarquer qu’il n’était pas question que je prenne des semaines de congés consécutives désormais parce que sinon Kayakee galérait, cela fonctionne dans les deux sens.

Si je suis encore là cet été, chose que je n’espère franchement pas, et qu’elle a le culot de poser plusieurs semaines, je ne manquerais pas de le signifier à ma supérieure.

1) En l’absence, je fais comme elle, je dis à qui veut l’entendre que je galère à mort. Je ne fais pas mon travail parce que "je suis débordée".
2) Je fais le remarquer lorsque nous recevrons le planning - sachant qu’elle ne me préviendra pas avant en mode "je comprends pas pourquoi moi je suis dans l’obligation d’éclater mes jours de congés, je n’ai plus le droit de choisir ce que je veux, d’autant plus que dès que je veux poser une journée, on me demande à ce qu’elle soit rattrapée mais que cela ne fonctionne pas dans le sens inverse… Prendre des vacances devrait être une chose positive, je ne tire aucun bénéfice de mes congés. Je suis la seule à avoir des contraintes.

]]>
2018-02-28T16:05:02+01:00
http://fromnowon.journalintime.com/3l2s-brouillon Point Culminant Je me sens franchement perdue. Plus les jours passent et moins j'apprécie mon travail. Je me demande ce que je fous là. Ce que je fais me semble totalement insipide, abrutissant. Je ne trouve plus de motivation à me lever le matin. Rien que de savoir que c'est pour aller au bureau, à faire des trucs de merde sans intérêt me coupe l'envie de sortir du lit. J'ai beaucoup de choses à faire, vraiment beaucoup, mais tellement inutiles et dénuées d'intérêt. Je relis d'anciens écrits. Ce sentiment n'a fait que s'intensifier depuis un an et demi pour arriver à son point culminant Je me sens franchement perdue.
Plus les jours passent et moins j’apprécie mon travail.
Je me demande ce que je fous là. Ce que je fais me semble totalement insipide, abrutissant.
Je ne trouve plus de motivation à me lever le matin.
Rien que de savoir que c’est pour aller au bureau, à faire des trucs de merde sans intérêt me coupe l’envie de sortir du lit.
J’ai beaucoup de choses à faire, vraiment beaucoup, mais tellement inutiles et dénuées d’intérêt.

Je relis d’anciens écrits. Ce sentiment n’a fait que s’intensifier depuis un an et demi pour arriver à son point culminant aujourd’hui.
Je suis au bord du gouffre. Je ne peux pas lâcher mon travail parce que financièrement, on serait tellement dans la merde.
Et je ne peux plus continuer comme ça. Chaque journée que je passe ici me donne un peu plus la nausée.
J’aurais envie de tout balancer par la fenêtre, d’envoyer chier tout le monde.

]]>
2018-02-19T12:16:00+01:00
http://fromnowon.journalintime.com/figees Figées Il y a longtemps que je n'ai rien écrit. Parce qu'en fait, il n'y a rien à dire. Les choses sont restées figées là où je les avais arrêtées. J'ai eu quelques retours des nombreux CV envoyés. Étrangement, je n'ai même pas donné suite aux demandes d'entretiens. Ce n'était pas forcément les postes que je convoitais le plus. Faire la même chose ailleurs ne m'intéresse pas à moins que ce ne soit nettement plus proche de chez moi et que ça m'évite les galères de 3h dans les transports en commun. Mais quelque part, je crois que j'ai peur du changement aussi. Je me suis donnée Il y a longtemps que je n’ai rien écrit. Parce qu’en fait, il n’y a rien à dire.
Les choses sont restées figées là où je les avais arrêtées.

J’ai eu quelques retours des nombreux CV envoyés.
Étrangement, je n’ai même pas donné suite aux demandes d’entretiens.
Ce n’était pas forcément les postes que je convoitais le plus. Faire la même chose ailleurs ne m’intéresse pas à moins que ce ne soit nettement plus proche de chez moi et que ça m’évite les galères de 3h dans les transports en commun. Mais quelque part, je crois que j’ai peur du changement aussi.

Je me suis donnée à fond pour mon projet et je fourmille encore d’idées.
Seulement, j’ai peur, tellement peur, qu’il ne rencontre pas le succès espéré.
Que les heures de boulot soient vaines. Je ne sais pas comment lui donner de l’ampleur.
J’ai fait tout ce que je pouvais pour le partager.
Il faut que je compte sur les gens pour partager à leur tour maintenant.
Mon objectif, c’est d’atteindre les 500 vues d’ici la fin du mois.
Je pense que j’y arriverais. J’ai dépassé la moitié déjà.
L’éternelle insatisfaite que je suis aimerait bien aller au delà…

]]>
2017-12-18T15:05:00+01:00
http://fromnowon.journalintime.com/brouilon Multitudes de ressources J'ai passé mon dimanche à envoyer CV et lettres de motivation. Mais, étrangement, je n'y crois pas une seule seconde. Je suis totalement découragée à ce niveau. Comment est-ce que je peux espérer quelque chose si je n'envoie aucune onde positive ? J'étais découragée avant même d'avoir cliqué sur "envoyer". Je ne me relève pas de ce refus de poste interne. La douleur est présente à chaque minute que je passe dans ces locaux à voir les tâches ultra intéressantes qui auraient pu m'être confiées. Au lieu de quoi, je suis là, à m'ennuyer comme un poisson dans un bocal. Un J’ai passé mon dimanche à envoyer CV et lettres de motivation.
Mais, étrangement, je n’y crois pas une seule seconde. Je suis totalement découragée à ce niveau.
Comment est-ce que je peux espérer quelque chose si je n’envoie aucune onde positive ?
J’étais découragée avant même d’avoir cliqué sur "envoyer".

Je ne me relève pas de ce refus de poste interne.
La douleur est présente à chaque minute que je passe dans ces locaux à voir les tâches ultra intéressantes qui auraient pu m’être confiées.
Au lieu de quoi, je suis là, à m’ennuyer comme un poisson dans un bocal.

Un premier retour négatif est tombée.
"Après étude de votre dossier, nous ne pouvons lui donner une suite favorable."

C’est agaçant de lire des offres d’emploi dont les missions sont identiques aux compétences notées sur ton CV et d’avoir ce genre de réponse.
Je lui ai adressé un e-mail pour connaître les raisons du refus afin ajuster mes futures recherches. Je pense qu’il restera sans réponse mais, quand même, j’aimerais savoir. Est-ce que je dois m’amputer d’un diplôme pour espérer avoir au moins un entretien ? Est-ce que je manque d’expérience ? Ma lettre de motivation est pourrie ?
Quelque chose qui justifie le truc quoi... !

Je me dis que rien n’est vain dans la vie.
Si je n’ai pas eu ce super poste qui me plaisait tant, c’est qu’on me réserve quelque chose d’autre.
Quelque chose qui me correspond parfaitement.
Mais peut-être pas.
Peut-être que dans 10 ans, je serais encore là à coller des foutus étiquettes sur des colis alors que j’avais 2 fois plus de diplômes que la moitié des salariés de l’entreprise à des postes pourtant plus élevés que le mien, ma supérieure inclue.

Ce qui me fout la rage, c’est que j’ai passé 24 putains d’années à me battre pour me tirer de là où j’étais, pour être la première de ma promo, pour avoir une chance d’avoir une carrière à la hauteur de mon potentiel. Et que, finalement, ce sont des gens qui estiment POUR MOI et à ma place, que je ne suis pas faite pour X ou Y poste ou que je vais m’ennuyer.

Et alors quoi ? Bah comme tu vas t’ennuyer sur ce poste, reste là où tu es, et continue à t’ennuyer en faisant toujours la même chose.
"Tu sais parler anglais couramment ? Tiens colle plutôt des timbres sur ces enveloppes."
Ça m’énerve. Mais je vais puiser ailleurs pour essayer de rendre les choses plus intéressantes.
Parce que, quelque part, j’ai une multitude de ressources.

Je crois que je vais me faire violence. Développer autre chose.
Chercher dans mes mille idées, développer, construire quelque chose de solide.
Qui est-ce qui disait "Si tu ne réalises pas ton rêve, quelqu’un d’autre t’embauchera pour réaliser le sien".
J’ai envie d’être le quelqu’un d’autre.

]]>
2017-10-04T11:01:00+02:00
http://fromnowon.journalintime.com/Hors-Service Hors Service Ça vous est déjà arrivé de penser à quelque chose et que ça se réalise dans la foulée ? J'ai une intuition que je qualifierais de plutôt développée. Je sens les choses. C'est toujours bizarre. Hier matin, alors que je traitais les amendes de la flotte face à Kayakee, sans trop savoir pourquoi, je me disais qu'elle allait venir en voiture au bureau bientôt. Ça n'a pas manqué. Le soir même, elle est venue me voir pour me demander si elle pouvait utiliser notre parking. Je lui ai expliqué que nous n'avions plus de place disponible. Elle a soudain ajouté que c'était juste pour Ça vous est déjà arrivé de penser à quelque chose et que ça se réalise dans la foulée ?
J’ai une intuition que je qualifierais de plutôt développée. Je sens les choses. C’est toujours bizarre.

Hier matin, alors que je traitais les amendes de la flotte face à Kayakee, sans trop savoir pourquoi, je me disais qu’elle allait venir en voiture au bureau bientôt.
Ça n’a pas manqué.
Le soir même, elle est venue me voir pour me demander si elle pouvait utiliser notre parking. Je lui ai expliqué que nous n’avions plus de place disponible. Elle a soudain ajouté que c’était juste pour ce vendredi finalement. Je l’ai donc invitée à utiliser les places réservées aux invités puisque nous n’attendions personne.

J’ai mis en relation plusieurs informations en un éclair.
La récente obtention de son permis au début de l’année, son objectif 2016 d’acheter une Suzuki Swift noté sur son carnet, sa recherche d’appartement, ses calculs (ridicules au passage… sérieusement, qui pose 1250 + 250 ? Même un élève de CM1 peu doué en maths y arrive seul) de caution, loyer, assurance, sa demande pour le 1% logement.

Ce matin, quand je l’ai vue arriver en prenant bien soin de conserver sa clé de voiture dans sa main alors qu’elle avait 8 étages pour la ranger dans son sac à main, je n’ai pas pu m’empêcher de sourire.

J’ai quelques trucs à faire pour lundi mais aucune envie de me lancer. Je suis fatiguée.
Vraiment fatiguée. Physiquement, je pourrais courir un marathon mais mentalement, je n’en peux plus.

]]>
2017-09-29T10:11:22+02:00
http://fromnowon.journalintime.com/entorse Entorse J'ai dit à Kayakee qu'à nouveau l'accueil avait cherché à la joindre à de nombreuses reprises et qu'elle ne répondait pas. Que c'était déjà la deuxième fois. Soit disant, son téléphone ne sonne pas ou alors "elle est passée à côté de ces appels". J'espère que ce ne sera plus le cas maintenant que je lui ai fait comprendre que ça m'agaçait. C'était la dernière fois que je lui faisais cette remarque. La prochaine fois je demande à la réception d'appeler sa supérieure en précisant qu'elle ne répond pas au téléphone. Elle croit que je ne la vois pas faire ? Elle va J’ai dit à Kayakee qu’à nouveau l’accueil avait cherché à la joindre à de nombreuses reprises et qu’elle ne répondait pas.
Que c’était déjà la deuxième fois. Soit disant, son téléphone ne sonne pas ou alors "elle est passée à côté de ces appels".
J’espère que ce ne sera plus le cas maintenant que je lui ai fait comprendre que ça m’agaçait.

C’était la dernière fois que je lui faisais cette remarque.
La prochaine fois je demande à la réception d’appeler sa supérieure en précisant qu’elle ne répond pas au téléphone.

Elle croit que je ne la vois pas faire ? Elle va aux toilettes exprès dès que l’accueil cherche à la joindre pour pas aller chercher des colis.
C’est une tâche trop indigne pour sa majestueuse personne.

Josh s’est blessé à la cheville...
Maman s’est cassé le bras.
Je suis tombée dans les escaliers et j’ai cassé l’écran de mon portable.
Nadia a fait une biopsie lundi avec 90% de chance de déclarer un cancer du sein.

Le mois de Septembre n’est décidément pas le mien…

]]>
2017-09-28T17:54:00+02:00
http://fromnowon.journalintime.com/Trop-bonne Trop bonne... Kayakee se fout de la gueule du monde. J'en en ai marre d'elle, elle m'insupporte. Aujourd'hui encore, l'accueil m'indique qu'elle ne répond pas au téléphone pour aller chercher ses colis. J'ai du aller le chercher à sa place. J'aurais du la laisser dans sa merde cette connasse. Encore une fois, il me faut trouver la bonne tournure pour lui exprimer que je ne suis pas son assistante et que chacun va chercher ses colis soi-même. C'est la même chose pour Zen. La meuf elle ose venir me poser une enveloppe ouverte avec un mail de son directeur lui demandant d'envoyer X trucs à telle Kayakee se fout de la gueule du monde.
J’en en ai marre d’elle, elle m’insupporte.

Aujourd’hui encore, l’accueil m’indique qu’elle ne répond pas au téléphone pour aller chercher ses colis.
J’ai du aller le chercher à sa place. J’aurais du la laisser dans sa merde cette connasse.

Encore une fois, il me faut trouver la bonne tournure pour lui exprimer que je ne suis pas son assistante et que chacun va chercher ses colis soi-même.
C’est la même chose pour Zen. La meuf elle ose venir me poser une enveloppe ouverte avec un mail de son directeur lui demandant d’envoyer X trucs à telle adresse.
Et elle m’a surligné l’adresse pour que je l’écrive sur l’enveloppe et que je ferme l’enveloppe à sa place !!!
ELLE A CRU QUE J’ETAIS SA BONNE. Elle a perdu plus de temps à faire tout ça qu’à enlever à un putain de ruban adhésif et écrire une adresse au dos d’une enveloppe (sans compter le gaspillage et le coût impression).

Je l’ai pas fait.
Si elle me demande, je ferais ma cruche en lui disant que j’ai pas compris.

Ça m’apprendra à être gentille et serviable. Maintenant, les gens me prennent pour une conne.

Kayakee avec ses airs supérieurs hautains, je voudrais tellement qu’elle se reprenne en pleine tête son manque de modestie et son incompétence.

Et quitter cette putain de boîte.

]]>
2017-09-27T12:36:51+02:00
http://fromnowon.journalintime.com/Trouver-les-mots-justes Trouver les mots justes Je suis allée dans le bureau de Kayakee et j'ai fouillé dans ses documents. Je me sens un peu coupable et en même temps dégoûtée. Je voulais voir si elle travaillait autant qu'elle le prétend puisque son argument principal pour ne pas me remplacer, c'est qu'elle est débordée. Sauf qu'hier, en allant récupérer un document dans son armoire, je l'ai trouvé en train de discuter sur Messenger tout en regardant des vidéos sur YouTube. Sur le bureau, il y a effectivement des papiers, des documents de travail. Il y a un carnet qui m'a interpellé. Je l'avais vue avec ce carnet lors de Je suis allée dans le bureau de Kayakee et j’ai fouillé dans ses documents. Je me sens un peu coupable et en même temps dégoûtée.
Je voulais voir si elle travaillait autant qu’elle le prétend puisque son argument principal pour ne pas me remplacer, c’est qu’elle est débordée.
Sauf qu’hier, en allant récupérer un document dans son armoire, je l’ai trouvé en train de discuter sur Messenger tout en regardant des vidéos sur YouTube.

Sur le bureau, il y a effectivement des papiers, des documents de travail. Il y a un carnet qui m’a interpellé.
Je l’avais vue avec ce carnet lors de notre "confrontation" avec la direction.
Une confrontation à laquelle je n’avais pas été préparée. Mais elle si, puisqu’elle était allée, voir la RH dans mon dos.
Elle avait eu largement le temps de se préparer alors que j’avais passé ma journée à courir à droite et à gauche.
J’avais acquiescé sans rien dire alors que je pensais tout l’inverse.

J’ai ouvert le carnet en sachant que ce n’était pas bien.
Je n’aurais pas apprécié qu’on me fasse la même chose.
Et j’ai lu ses "arguments pour équilibre".

"Ce n’est pas son poste principal"
"Se réserve le droit de ne pas me remplacer"
"injustice pour les remplacements"

Je me suis arrêtée là. Le mot injustice m’a donné envie de hurler (de colère ou de rire, je ne sais pas trop).

Je dois absolument me préparer mais je ne sais pas comment trouver les mots justes.

]]>
2017-09-13T13:41:36+02:00