From now on http://fromnowon.journalintime.com/ Parce que ma vie commence maintenant... fr 2017-10-04T11:01:00+02:00 http://fromnowon.journalintime.com/brouilon Multitudes de ressources J'ai passé mon dimanche à envoyer CV et lettres de motivation. Mais, étrangement, je n'y crois pas une seule seconde. Je suis totalement découragée à ce niveau. Comment est-ce que je peux espérer quelque chose si je n'envoie aucune onde positive ? J'étais découragée avant même d'avoir cliqué sur "envoyer". Je ne me relève pas de ce refus de poste interne. La douleur est présente à chaque minute que je passe dans ces locaux à voir les tâches ultra intéressantes qui auraient pu m'être confiées. Au lieu de quoi, je suis là, à m'ennuyer comme un poisson dans un bocal. Un J’ai passé mon dimanche à envoyer CV et lettres de motivation.
Mais, étrangement, je n’y crois pas une seule seconde. Je suis totalement découragée à ce niveau.
Comment est-ce que je peux espérer quelque chose si je n’envoie aucune onde positive ?
J’étais découragée avant même d’avoir cliqué sur "envoyer".

Je ne me relève pas de ce refus de poste interne.
La douleur est présente à chaque minute que je passe dans ces locaux à voir les tâches ultra intéressantes qui auraient pu m’être confiées.
Au lieu de quoi, je suis là, à m’ennuyer comme un poisson dans un bocal.

Un premier retour négatif est tombée.
"Après étude de votre dossier, nous ne pouvons lui donner une suite favorable."

C’est agaçant de lire des offres d’emploi dont les missions sont identiques aux compétences notées sur ton CV et d’avoir ce genre de réponse.
Je lui ai adressé un e-mail pour connaître les raisons du refus afin ajuster mes futures recherches. Je pense qu’il restera sans réponse mais, quand même, j’aimerais savoir. Est-ce que je dois m’amputer d’un diplôme pour espérer avoir au moins un entretien ? Est-ce que je manque d’expérience ? Ma lettre de motivation est pourrie ?
Quelque chose qui justifie le truc quoi... !

Je me dis que rien n’est vain dans la vie.
Si je n’ai pas eu ce super poste qui me plaisait tant, c’est qu’on me réserve quelque chose d’autre.
Quelque chose qui me correspond parfaitement.
Mais peut-être pas.
Peut-être que dans 10 ans, je serais encore là à coller des foutus étiquettes sur des colis alors que j’avais 2 fois plus de diplômes que la moitié des salariés de l’entreprise à des postes pourtant plus élevés que le mien, ma supérieure inclue.

Ce qui me fout la rage, c’est que j’ai passé 24 putains d’années à me battre pour me tirer de là où j’étais, pour être la première de ma promo, pour avoir une chance d’avoir une carrière à la hauteur de mon potentiel. Et que, finalement, ce sont des gens qui estiment POUR MOI et à ma place, que je ne suis pas faite pour X ou Y poste ou que je vais m’ennuyer.

Et alors quoi ? Bah comme tu vas t’ennuyer sur ce poste, reste là où tu es, et continue à t’ennuyer en faisant toujours la même chose.
"Tu sais parler anglais couramment ? Tiens colle plutôt des timbres sur ces enveloppes."
Ça m’énerve. Mais je vais puiser ailleurs pour essayer de rendre les choses plus intéressantes.
Parce que, quelque part, j’ai une multitude de ressources.

Je crois que je vais me faire violence. Développer autre chose.
Chercher dans mes mille idées, développer, construire quelque chose de solide.
Qui est-ce qui disait "Si tu ne réalises pas ton rêve, quelqu’un d’autre t’embauchera pour réaliser le sien".
J’ai envie d’être le quelqu’un d’autre.

]]>
2017-10-04T11:01:00+02:00
http://fromnowon.journalintime.com/Hors-Service Hors Service Ça vous est déjà arrivé de penser à quelque chose et que ça se réalise dans la foulée ? J'ai une intuition que je qualifierais de plutôt développée. Je sens les choses. C'est toujours bizarre. Hier matin, alors que je traitais les amendes de la flotte face à Kayakee, sans trop savoir pourquoi, je me disais qu'elle allait venir en voiture au bureau bientôt. Ça n'a pas manqué. Le soir même, elle est venue me voir pour me demander si elle pouvait utiliser notre parking. Je lui ai expliqué que nous n'avions plus de place disponible. Elle a soudain ajouté que c'était juste pour Ça vous est déjà arrivé de penser à quelque chose et que ça se réalise dans la foulée ?
J’ai une intuition que je qualifierais de plutôt développée. Je sens les choses. C’est toujours bizarre.

Hier matin, alors que je traitais les amendes de la flotte face à Kayakee, sans trop savoir pourquoi, je me disais qu’elle allait venir en voiture au bureau bientôt.
Ça n’a pas manqué.
Le soir même, elle est venue me voir pour me demander si elle pouvait utiliser notre parking. Je lui ai expliqué que nous n’avions plus de place disponible. Elle a soudain ajouté que c’était juste pour ce vendredi finalement. Je l’ai donc invitée à utiliser les places réservées aux invités puisque nous n’attendions personne.

J’ai mis en relation plusieurs informations en un éclair.
La récente obtention de son permis au début de l’année, son objectif 2016 d’acheter une Suzuki Swift noté sur son carnet, sa recherche d’appartement, ses calculs (ridicules au passage… sérieusement, qui pose 1250 + 250 ? Même un élève de CM1 peu doué en maths y arrive seul) de caution, loyer, assurance, sa demande pour le 1% logement.

Ce matin, quand je l’ai vue arriver en prenant bien soin de conserver sa clé de voiture dans sa main alors qu’elle avait 8 étages pour la ranger dans son sac à main, je n’ai pas pu m’empêcher de sourire.

J’ai quelques trucs à faire pour lundi mais aucune envie de me lancer. Je suis fatiguée.
Vraiment fatiguée. Physiquement, je pourrais courir un marathon mais mentalement, je n’en peux plus.

]]>
2017-09-29T10:11:22+02:00
http://fromnowon.journalintime.com/entorse Entorse J'ai dit à Kayakee qu'à nouveau l'accueil avait cherché à la joindre à de nombreuses reprises et qu'elle ne répondait pas. Que c'était déjà la deuxième fois. Soit disant, son téléphone ne sonne pas ou alors "elle est passée à côté de ces appels". J'espère que ce ne sera plus le cas maintenant que je lui ai fait comprendre que ça m'agaçait. C'était la dernière fois que je lui faisais cette remarque. La prochaine fois je demande à la réception d'appeler sa supérieure en précisant qu'elle ne répond pas au téléphone. Elle croit que je ne la vois pas faire ? Elle va J’ai dit à Kayakee qu’à nouveau l’accueil avait cherché à la joindre à de nombreuses reprises et qu’elle ne répondait pas.
Que c’était déjà la deuxième fois. Soit disant, son téléphone ne sonne pas ou alors "elle est passée à côté de ces appels".
J’espère que ce ne sera plus le cas maintenant que je lui ai fait comprendre que ça m’agaçait.

C’était la dernière fois que je lui faisais cette remarque.
La prochaine fois je demande à la réception d’appeler sa supérieure en précisant qu’elle ne répond pas au téléphone.

Elle croit que je ne la vois pas faire ? Elle va aux toilettes exprès dès que l’accueil cherche à la joindre pour pas aller chercher des colis.
C’est une tâche trop indigne pour sa majestueuse personne.

Josh s’est blessé à la cheville...
Maman s’est cassé le bras.
Je suis tombée dans les escaliers et j’ai cassé l’écran de mon portable.
Nadia a fait une biopsie lundi avec 90% de chance de déclarer un cancer du sein.

Le mois de Septembre n’est décidément pas le mien…

]]>
2017-09-28T17:54:00+02:00
http://fromnowon.journalintime.com/Trop-bonne Trop bonne... Kayakee se fout de la gueule du monde. J'en en ai marre d'elle, elle m'insupporte. Aujourd'hui encore, l'accueil m'indique qu'elle ne répond pas au téléphone pour aller chercher ses colis. J'ai du aller le chercher à sa place. J'aurais du la laisser dans sa merde cette connasse. Encore une fois, il me faut trouver la bonne tournure pour lui exprimer que je ne suis pas son assistante et que chacun va chercher ses colis soi-même. C'est la même chose pour Zen. La meuf elle ose venir me poser une enveloppe ouverte avec un mail de son directeur lui demandant d'envoyer X trucs à telle Kayakee se fout de la gueule du monde.
J’en en ai marre d’elle, elle m’insupporte.

Aujourd’hui encore, l’accueil m’indique qu’elle ne répond pas au téléphone pour aller chercher ses colis.
J’ai du aller le chercher à sa place. J’aurais du la laisser dans sa merde cette connasse.

Encore une fois, il me faut trouver la bonne tournure pour lui exprimer que je ne suis pas son assistante et que chacun va chercher ses colis soi-même.
C’est la même chose pour Zen. La meuf elle ose venir me poser une enveloppe ouverte avec un mail de son directeur lui demandant d’envoyer X trucs à telle adresse.
Et elle m’a surligné l’adresse pour que je l’écrive sur l’enveloppe et que je ferme l’enveloppe à sa place !!!
ELLE A CRU QUE J’ETAIS SA BONNE. Elle a perdu plus de temps à faire tout ça qu’à enlever à un putain de ruban adhésif et écrire une adresse au dos d’une enveloppe (sans compter le gaspillage et le coût impression).

Je l’ai pas fait.
Si elle me demande, je ferais ma cruche en lui disant que j’ai pas compris.

Ça m’apprendra à être gentille et serviable. Maintenant, les gens me prennent pour une conne.

Kayakee avec ses airs supérieurs hautains, je voudrais tellement qu’elle se reprenne en pleine tête son manque de modestie et son incompétence.

Et quitter cette putain de boîte.

]]>
2017-09-27T12:36:51+02:00
http://fromnowon.journalintime.com/Trouver-les-mots-justes Trouver les mots justes Je suis allée dans le bureau de Kayakee et j'ai fouillé dans ses documents. Je me sens un peu coupable et en même temps dégoûtée. Je voulais voir si elle travaillait autant qu'elle le prétend puisque son argument principal pour ne pas me remplacer, c'est qu'elle est débordée. Sauf qu'hier, en allant récupérer un document dans son armoire, je l'ai trouvé en train de discuter sur Messenger tout en regardant des vidéos sur YouTube. Sur le bureau, il y a effectivement des papiers, des documents de travail. Il y a un carnet qui m'a interpellé. Je l'avais vue avec ce carnet lors de Je suis allée dans le bureau de Kayakee et j’ai fouillé dans ses documents. Je me sens un peu coupable et en même temps dégoûtée.
Je voulais voir si elle travaillait autant qu’elle le prétend puisque son argument principal pour ne pas me remplacer, c’est qu’elle est débordée.
Sauf qu’hier, en allant récupérer un document dans son armoire, je l’ai trouvé en train de discuter sur Messenger tout en regardant des vidéos sur YouTube.

Sur le bureau, il y a effectivement des papiers, des documents de travail. Il y a un carnet qui m’a interpellé.
Je l’avais vue avec ce carnet lors de notre "confrontation" avec la direction.
Une confrontation à laquelle je n’avais pas été préparée. Mais elle si, puisqu’elle était allée, voir la RH dans mon dos.
Elle avait eu largement le temps de se préparer alors que j’avais passé ma journée à courir à droite et à gauche.
J’avais acquiescé sans rien dire alors que je pensais tout l’inverse.

J’ai ouvert le carnet en sachant que ce n’était pas bien.
Je n’aurais pas apprécié qu’on me fasse la même chose.
Et j’ai lu ses "arguments pour équilibre".

"Ce n’est pas son poste principal"
"Se réserve le droit de ne pas me remplacer"
"injustice pour les remplacements"

Je me suis arrêtée là. Le mot injustice m’a donné envie de hurler (de colère ou de rire, je ne sais pas trop).

Je dois absolument me préparer mais je ne sais pas comment trouver les mots justes.

]]>
2017-09-13T13:41:36+02:00
http://fromnowon.journalintime.com/Cour-de-Recre Cour de Récré Hier, je cherchais un classeur dans lequel je range bien consciencieusement des dossiers. En allant dans l'armoire, je découvre que les classeurs et plusieurs autres boîtes d'archives m'appartenant ont disparu. Je farfouille et je vois que Kayakee les a viré de l'armoire pour les coller dans un coin. Je range mes documents et je remets tout en place exactement comme je les avais rangé alors qu'elle discutait tranquillement dans la cuisine avec sa copine (mais à part ça, elle est débordée par le travail et n'arrive pas à s'en sortir). Cet après-midi, je cherchais désespérément Hier, je cherchais un classeur dans lequel je range bien consciencieusement des dossiers.
En allant dans l’armoire, je découvre que les classeurs et plusieurs autres boîtes d’archives m’appartenant ont disparu. Je farfouille et je vois que Kayakee les a viré de l’armoire pour les coller dans un coin.

Je range mes documents et je remets tout en place exactement comme je les avais rangé alors qu’elle discutait tranquillement dans la cuisine avec sa copine (mais à part ça, elle est débordée par le travail et n’arrive pas à s’en sortir).

Cet après-midi, je cherchais désespérément des documents dont je me sers quotidiennement et qui ne sont plus à leur place. Ils sont d’habitude dans une armoire à proximité des bureaux qui utilisent ces documents régulièrement. Pour je ne sais quelle raison, ces fameux documents sont partis chez Kayakee, qui est à l’autre bout de la société. Bon, en fait, quelque part, je connais les raisons… Elle voulait remplir son armoire et faire style qu’elle aussi elle a des trucs à faire. Et avec son caprice, on doit faire 1km pour aller chercher un papier. Bon j’exagère. 800 mètres. Mais bon, multiplié par 10, ça se transforme en une perte de temps considérable !

Quoi qu’il en soit, lorsque je suis allée dans son bureau pour lui réclamer ces papiers, j’ai pu constater que mes dossiers avaient encore été déplacés. Et, qu’est-ce que je vois en prime ?
Elle a tapé au traitement de texte, imprimé, découpé et scotché des étiquettes sur l’avant des étagères pour indiquer le nom de chaque document. Ainsi, il n’y plus une seule place pour que je laisse les miens. Afin de s’assurer que tout l’espace disponible sur l’armoire (qui fait quand même 2 mètres de hauteur sur 180 de long) soit pris, elle a disposé des feuilles - oui parfois, il y a juste une ou deux feuilles - à plat. Sans doute histoire de faire croire, encore une fois, qu’elle travaille vraiment beaucoup.
Avant de partir, je n’ai pas réussi à me retenir :

"Tu aurais pu me demander avant de toucher à mes affaires si tu avais besoin d’organiser ton armoire.
- Oui, désolée, j’ai oublié… Mais je voulais te le dire.
- J’aurais préféré, j’ai eu un léger moment de panique en voyant qu’ils avaient disparu.
- Désolée, c’est juste que j’ai plein de choses à ranger, des cartons, j’ai pas beaucoup de place. Et il y a encore des choses du bureau de la responsable Marketing.

Je crois qu’elle s’imaginait m’impressionner en me parlant de sa responsable.
Comme si elle était au dessus de moi. Je me suis pas laissée prendre à son jeu.

"Oui je sais ce que c’est, j’ai la même chose dans mon armoire. Y en a partout. J’ai juste mis les documents dont je me sers tout le temps quand j’occupe le bureau.
- Ah ok. J’ai encore des cartons à ranger donc c’est pas définitif.
- Pourquoi tu as fait des étiquettes alors si c’est pas définitif ?
- Comme ça...
- Ok… tu as vraiment du temps à perdre donc. Bon courage en tout cas avec tes cartons."

Comment faire pour l’ignorer ? Elle est toxique et vicieuse. Elle se fout de ma gueule.
Elle sait que je suis faible et elle joue avec mes nerfs jusqu’à épuisement.
Sérieusement, je sais qu’elle sort juste de l’école mais quand même, on n’est plus en maternelle !
Je refuse de gaspiller mon énergie pour des choses aussi idiotes… Faut vraiment que je lui fasse comprendre qu’elle doit arrêter ça maintenant. Je sais juste pas comment le faire.

]]>
2017-09-06T22:38:00+02:00
http://fromnowon.journalintime.com/Garce Garce ! Ce matin, dans le RER, je formulais mentalement mon intention pour la journée : Que la société réalise à quel point le fait que j'ai besoin de m'isoler dans un coin tranquille pour travailler est essentiel et que la demande de Kayakee est déraisonnable. J'étais donc déjà énervée avant même d'arriver rien que d'y penser. Déjà, le fait même qu'on me donne le bureau de Boulet m'avait agacé. Boulet est intérimaire, elle est là 4 mois dans l'année depuis 2 ans et elle a son bureau, ELLE. Ça va faire 5 ans que je suis là et on me trimbale avec mon baluchon. Il est GRAND TEMPS Ce matin, dans le RER, je formulais mentalement mon intention pour la journée :
Que la société réalise à quel point le fait que j’ai besoin de m’isoler dans un coin tranquille pour travailler est essentiel et que la demande de Kayakee est déraisonnable.

J’étais donc déjà énervée avant même d’arriver rien que d’y penser.
Déjà, le fait même qu’on me donne le bureau de Boulet m’avait agacé.
Boulet est intérimaire, elle est là 4 mois dans l’année depuis 2 ans et elle a son bureau, ELLE.
Ça va faire 5 ans que je suis là et on me trimbale avec mon baluchon.
Il est GRAND TEMPS que je m’en aille.

J’ai donc posé mes affaires dans le fameux bureau qui ressemble plutôt à une pièce pleine de cartons à 9:20.
Même en retard, j’arrive en avance par rapport à Kayakee - qui est pourtant "DEBORDEE", sachant pertinemment que je ne pourrais pas y travailler et que je pouvais faire une croix sur les trois heures que Kayakee refuse de faire.

Je suis partie à la boulangerie, j’ai traîné dans le parking, puis dans les escaliers.
Ensuite, je suis allée à la boutique SFR parce que mon téléphone a rendu l’âme - au passage, j’en suis bien dégoûtée.
À mon retour, j’ai rappelé les personnes qui avaient cherché à me joindre en leur précisant qu’il faudrait attendre jeudi matin pour le traitement car j’étais dans l’impossibilité de travailler sans bureau.
Lorsque ma chef m’a croisé, je lui ai fait comprendre qu’il n’était pas question que je travaille là dedans et que je ne poserai plus de RTT si c’est pour que tout le monde fasse des histoires. Elle m’a dit que j’avais parfaitement le droit de poser mes jours et qu’on trouverait des solutions pour satisfaire tout le monde.
La solution est simple : Kayakee a été recrutée pour me remplacer pendant mes absences et deux demi-journées par semaine.
Si l’engagement ne tient plus, je n’y trouve plus aucun intérêt. Déjà qu’elle a pris MON poste...
En plus, ses excuses sont bidons de A à Z. Elle aurait trop de travail.

1. Elle arrive à 10h. Elle se met à travailler à 17h30 comme ça elle fait des heures supp.
2. Elle glande sur Facebook, elle cherche du maquillage, elle a dix onglets d’appartement à vendre ouverts.
3. Elle répond pas au téléphone quand elle me remplace donc son histoire de "quand tu es absente je peux pas travailler sur mes dossiers", c’est du pipeau...Dans les faits, elle glande rien.
4. C’est mathématique. J’ai le droit à 7h pour bosser tranquille sur 39. Elle a 32h. Dans le cas où je serai absente une journée, elle a 24h sur 39.
Dans le cas où elle veut pas me remplacer, il me reste 3h30… Je fais quoi au juste avec ça moi sérieux ?

Franchement, j’ai l’impression de me battre pour une peau de chagrin.
J’en ai marre d’elle. Elle a un poil dans la main. Elle est hautaine. Son comportement est exaspérant.
Je dois l’ignorer. Elle n’existe plus.

]]>
2017-09-05T15:40:00+02:00
http://fromnowon.journalintime.com/Vieux-Jeunes Vieux Jeunes J'ai cours de Modern Jazz cet après-midi. J'ai super hâte. 15 ans que je n'ai pas fait de danse. Le temps passe à une vitesse si grande que c'en est désespérant. Hier soir, on regardait Koh Lanta avec Josh. On se demandait si on serait qualifié dans le clan des anciens ou des jeunes. Ça nous a fait tout drôle de voir qu'on était à la limite. Quand je regarde autour de moi, je vois les gens investir, avoir des enfants, se réaliser. J'ai envie de tout ça. Et en même temps, je suis tellement insatisfaite de ma vie qu'il est difficile de me projeter. Je veux dire que, pour moi, une J’ai cours de Modern Jazz cet après-midi. J’ai super hâte.
15 ans que je n’ai pas fait de danse. Le temps passe à une vitesse si grande que c’en est désespérant.

Hier soir, on regardait Koh Lanta avec Josh.
On se demandait si on serait qualifié dans le clan des anciens ou des jeunes.
Ça nous a fait tout drôle de voir qu’on était à la limite.
Quand je regarde autour de moi, je vois les gens investir, avoir des enfants, se réaliser.

J’ai envie de tout ça.
Et en même temps, je suis tellement insatisfaite de ma vie qu’il est difficile de me projeter.
Je veux dire que, pour moi, une fois que le (ou les) enfant(s) seront là, je voudrais être disponible autant que possible.
J’ai pas envie de me galérer à courir à la crèche/nounou/école, me coltiner 1h30 de transport en commun, récupérer les enfants le soir après le boulot, passer ma soirée à faire le repas, le bain, et tout le tralala et profiter de ma journée à peine 30 minutes sur le canapé avant de sombrer.

Je ne me revois que trop bien, enfant, avec ce rythme.
Se lever alors qu’il faisait encore nuit, aller chez les grands-parents avec papa, savoir que, quand les informations du soir débutaient et que ça commençait à sentir la soupe dans la cuisine, papa allait bientôt venir me chercher, lutter pour essayer de voir Maman rentrer avant d’aller au lit. Passer quelques après-midi avec Maman quand ses horaires n’étaient pas trop pourris.

Quelque part, je crois que c’est pour ça que je suis proactive. Je ne tiens pas en place.
J’ai toujours l’impression de n’avoir rien fait de mes journées. Peut-être bien que mon organisation quasi-obsessionnelle et l’importance que j’attache aux rituels viennent de là eux aussi.

Quoi qu’il en soit, je refuse que ma progéniture souffre d’un rythme aussi intense.
Mais n’est-ce pas notre lot à tous ? Je crois que je suis bien trop influencée par les médias sociaux et toutes ces images de perfection qu’ils renvoient.

]]>
2017-09-02T10:43:00+02:00
http://fromnowon.journalintime.com/Echec-et-Mat-Mais-surtout-Echec Echec et Mat. Mais surtout Echec. C'est la reprise depuis lundi. Il aura suffit d'un seul jour pour que tout bascule. Même pas. 15 minutes ont suffit. J'ai quitté le bureau en pleurs, énervée. Je me sens tellement abusée, tellement conne. Kayakee a eu exactement ce qu'elle voulait. Me rabaisser. C’est la reprise depuis lundi.
Il aura suffit d’un seul jour pour que tout bascule. Même pas. 15 minutes ont suffit.

J’ai quitté le bureau en pleurs, énervée.
Je me sens tellement abusée, tellement conne.
Kayakee a eu exactement ce qu’elle voulait. Me rabaisser.

]]>
2017-08-29T17:26:08+02:00
http://fromnowon.journalintime.com/brouille Qu'est-ce que je fous là ? Je suis de retour de Dublin. Il y a eu beaucoup de ratés dans ce séminaire. Ça m'a énormément fatigué de régler ces problèmes. Des problèmes qui, je le sais, n'auraient pas eu lieu si je n'avais rien délégué. C'est agaçant. Je suis vraiment au bout du rouleau. Je n'ai quasiment rien fait de la journée tant l'envie de travailler me manque. Je m'accroche à l'idée que je vais peut-être trouver quelque chose ailleurs mais force est de constater que mon CV ne plait pas. Je ne décroche même pas d'entretien. Ça me démoralise complètement. J'ai l'impression que je ne vaux rien. Je suis de retour de Dublin.
Il y a eu beaucoup de ratés dans ce séminaire. Ça m’a énormément fatigué de régler ces problèmes.
Des problèmes qui, je le sais, n’auraient pas eu lieu si je n’avais rien délégué. C’est agaçant.
Je suis vraiment au bout du rouleau. Je n’ai quasiment rien fait de la journée tant l’envie de travailler me manque.

Je m’accroche à l’idée que je vais peut-être trouver quelque chose ailleurs mais force est de constater que mon CV ne plait pas.
Je ne décroche même pas d’entretien. Ça me démoralise complètement. J’ai l’impression que je ne vaux rien.
On me traite comme une idiote incapable. Je me sens tellement sous-estimée.
Je me demande où je vais. Qu’est-ce que je fous là ?
Je voudrais gagner au loto moi aussi et partir loin d’ici.

Je sais que je ne devrais pas avoir le droit de me plaindre mais c’est pas comme si j’avais ce qu’on appelle "un job alimentaire".
Ce n’est pas un travail rébarbatif où quand ta journée est finie, c’est fini. Ou chaque jour est un éternel recommencement.
Non. Ça reste un poste avec des responsabilités, un suivi, du stress, des dossiers qui empiètent parfois -souvent- sur la vie perso.
Finalement, si. C’est un job alimentaire. Parce que la seule raison pour laquelle je suis encore là est financière.

Josh m’a manqué pendant ces quelques jours à l’étranger.

Je craignais qu’il ne prenne contact avec Patte et qu’ils organisent un rendez-vous ou je ne sais quoi.
Parfois, je regrette d’avoir une intuition aussi développée. Je sens tout de suite dans sa façon d’être qu’ils ont échangé, soit par téléphone, soit sur Messenger.
Je jette un coup d’œil discret à son téléphone et ne me trompe que très rarement. Mes intuitions sont presque toujours vérifiées.

Ainsi, il y a quelques semaines, je savais qu’ils avaient parlé tous les deux. J’ai surveillé les choses de près mais une fois partie, le doute subsistait.
Il lui avait écrit qu’elle lui manquait alors qu’il était ivre à une soirée puis qu’il lui ferait signe pour savoir quand ils pourraient se voir.
Je redoutais qu’il passe la voir - avec ma voiture de surcroît- ou qu’il ne lui propose de venir chez nous puisqu’elle est en vacances.
Il était hors de question qu’il me refasse le même coup que l’année dernière.
Bien sûr, il ne sait pas que je suis au courant. Je n’ai pas vraiment apprécié qu’il projette de la voir dans mon dos ou de me prévenir à la dernière minute.
J’estime que, s’il ne me dit rien et passe des trucs sous silence, c’est qu’il a des choses à cacher.

Cette fille me met face à ma laideur. Pas seulement physiquement. Intérieurement aussi.
Je déteste ce sentiment de jalousie que j’éprouve vis à vis d’elle.
Je ne souhaite qu’une seule chose, qu’elle sorte définitivement de notre vie à tous les deux.

]]>
2017-08-25T16:39:00+02:00
http://fromnowon.journalintime.com/Suffisant Suffisant Il y a longtemps que j'ai déserté. Pourtant, l'envie d'écrire ne me quitte pas depuis des mois. Souvent, je viens, je me décharge à travers quelques lignes et puis je ferme la page sans même publier. J'ai été en vacances. Pas des vraies vacances. Nous sommes restés à la maison, à rien faire. Je n'ai même pas pu changer d'air. Josh a l'air décidé à ce que nous partions l'an prochain. Je voudrais tellement qu'il trouve un travail plus satisfaisant pour que nous puissions enfin VIVRE. J'ai menti à mon retour en prétendant être partie en Bretagne alors que chacun racontait ses Il y a longtemps que j’ai déserté. Pourtant, l’envie d’écrire ne me quitte pas depuis des mois.
Souvent, je viens, je me décharge à travers quelques lignes et puis je ferme la page sans même publier.

J’ai été en vacances. Pas des vraies vacances.
Nous sommes restés à la maison, à rien faire. Je n’ai même pas pu changer d’air.
Josh a l’air décidé à ce que nous partions l’an prochain. Je voudrais tellement qu’il trouve un travail plus satisfaisant pour que nous puissions enfin VIVRE.
J’ai menti à mon retour en prétendant être partie en Bretagne alors que chacun racontait ses vacances au soleil à la pause déjeuner.
Pourquoi est-ce que j’ai honte de dire qu’on a pas assez d’argent pour partir en vacances ?

J’ai donc repris le travail mercredi. C’était actif mais les choses m’ont paru moins pénibles à endurer qu’avant mon départ.
Ces quelques semaines loin du bureau ont donc été bien plus bénéfiques que je ne le pensais. L’absence de Kayakee y est sûrement pour quelque chose aussi.
Cela ne change en rien mon envie de partir. Seulement, je ne sais plus très bien ce que j’aimerais faire finalement.
Je me sens coincée, emprisonnée et dans une situation tellement confortable en même temps.

J’ai un salaire convenable, supérieur à la moyenne, qui tombe tous les mois, parfois avec des primes.
De quoi est-ce que je me plains exactement ? Tant de gens pourraient envier ma situation.
Et moi, je suis là à marmonner que tout ce que je fais, c’est de la merde. Je devrais apprendre à apprécier les choses au lieu de me plaindre.
Rien n’est jamais suffisant pour moi.

]]>
2017-08-18T16:53:30+02:00
http://fromnowon.journalintime.com/3il3-brouillon 4 jours Je suis un peu triste pour ce poste qui me faisait rêver. Une fois de plus, je joue de malchance. Le poste a déjà été pourvu. Est-ce que la vie me réserve autre chose ? Comment peut-on avoir quelque chose si on ne fait pas l'effort d'aller le chercher ? Je ne peux pas rester là et attendre qu'un truc se passe, si ? Je vais finir par mourir d'un ennui profond. Je regarde des tonnes d'offres, j'envoie des CV qui restent sans réponse. Toute cette mascarade m'épuise ! Il me reste encore 4 jours à tenir et cela me semble déjà trop. Hier, j'ai travaillé un peu sur mon projet. Mais je Je suis un peu triste pour ce poste qui me faisait rêver.
Une fois de plus, je joue de malchance. Le poste a déjà été pourvu.
Est-ce que la vie me réserve autre chose ? Comment peut-on avoir quelque chose si on ne fait pas l’effort d’aller le chercher ?
Je ne peux pas rester là et attendre qu’un truc se passe, si ?

Je vais finir par mourir d’un ennui profond.
Je regarde des tonnes d’offres, j’envoie des CV qui restent sans réponse.
Toute cette mascarade m’épuise !

Il me reste encore 4 jours à tenir et cela me semble déjà trop.
Hier, j’ai travaillé un peu sur mon projet. Mais je crois qu’il ne verra jamais le jour.
Cela demande un budget considérable.

]]>
2017-07-24T16:42:00+02:00
http://fromnowon.journalintime.com/2017-07-19-17-26-57 +++ Comment sortir du cercle infernal dans lequel je me suis moi-même enfermée ? Je ne digère plus rien au bureau. Je m'ennuie, tout me gonfle. Je n'éprouve plus aucun intérêt. J'arrive même pas à me lever le matin. Rien que me dire que je vais faire de la merde et dépérir devant mon écran me donne envie de me remettre sous la couette. J'ai envoyé des CV cet après-midi avec l'espoir d'être rappelée. Je dois y croire. Je ne suis que négativité. Je n'attire rien de ce qu'il me faut. Comment sortir du cercle infernal dans lequel je me suis moi-même enfermée ?

Je ne digère plus rien au bureau. Je m’ennuie, tout me gonfle. Je n’éprouve plus aucun intérêt.
J’arrive même pas à me lever le matin. Rien que me dire que je vais faire de la merde et dépérir devant mon écran me donne envie de me remettre sous la couette.

J’ai envoyé des CV cet après-midi avec l’espoir d’être rappelée. Je dois y croire.
Je ne suis que négativité. Je n’attire rien de ce qu’il me faut.

]]>
2017-07-19T17:26:57+02:00
http://fromnowon.journalintime.com/STOP STOP Toujours la même rengaine encore et encore. Je suis heureuse de finir le travail à l'heure et de rentrer sur ce qui s'apparente pour moi à "tôt" à la maison. C'est à dire vers 19h30. Ma joie s'évanouie des que j'ai franchi le seuil de l'appartement quand je vois que Josh est sur les jeux vidéos et que je dois tout me taper parce qu'il est "occupé". Ce soir, j'étais bien contente de rentrer à 19h ! Et finalement, Josh a commandé des pizzas parce que la flemme de faire à manger, parce que le frigo est vide et que c'est A MOI de faire les courses. Oui. C'est tellement normal que Toujours la même rengaine encore et encore.

Je suis heureuse de finir le travail à l’heure et de rentrer sur ce qui s’apparente pour moi à "tôt" à la maison. C’est à dire vers 19h30.
Ma joie s’évanouie des que j’ai franchi le seuil de l’appartement quand je vois que Josh est sur les jeux vidéos et que je dois tout me taper parce qu’il est "occupé".

Ce soir, j’étais bien contente de rentrer à 19h !
Et finalement, Josh a commandé des pizzas parce que la flemme de faire à manger, parce que le frigo est vide et que c’est A MOI de faire les courses. Oui. C’est tellement normal que je fasse des putains de courses sur ma pause déjeuner alors que le magasin est à 20 minutes à pieds et qu’ensuite je les trimballe sur le trajet metro/rer/marche d’une heure et demi. Ou alors le soir, quand je rentre. C’est si naturel pour moi de faire un détour pour faire les courses à 19h30 quand tu sais que lui il rentre à 16h et qu’il a 10 minutes de trajet montre en main.

Ensuite, il faisait une partie de 10 minutes donc j’ai du me rhabiller alors que j’étais arrivée depuis 5 minutes pour aller chercher ces pizzas - et les payer alors que je viens juste de dépenser 1500 euros de billet d’avion et que j’ai du augmenter le seuil de ma carte.

Pire. Il a mangé devant son pc et moi toute seule à table.
Ensuite, il voulait que je mette la tv mais ça servait à rien car j’entendais rien parce qu’il parle super fort avec son casque. Je suis partie dans la chambre m’isoler ou je me suis endormie dans le vacarme car il a retiré le casque pour laisser le son du jeu et surtout les gens avec qui il joue qui parlent super fort. Il s’est rendu compte de mon absence 2 heures plus tard... ! Pour me réveiller à 22h30. Et maintenant je suis là comme une conne et je peux pas me rendormir....

]]>
2017-07-03T23:09:00+02:00
http://fromnowon.journalintime.com/3h66-brouillon Je mange donc je suis... En ce moment, je suis plutôt d'humeur à écrire sur du papier. Comme si mes idées descendaient sur ma nuque pour venir glisser le long de mon bras jusque dans la pulpe de mes doigts et s'injectaient dans l'encre de ma plume. Elles pourraient pénétrer les touches de mon clavier mais je les visualise liquides et bouillonnantes. Tout à l'heure, j'ai noté mes objectifs sur mon bullet journal avec l'espoir de me dégager suffisamment de temps pour pouvoir les accomplir. J'étais tellement fière en les écrivant. Maintenant, je les regarde... et je sais bien que ce ne sont que des En ce moment, je suis plutôt d’humeur à écrire sur du papier. Comme si mes idées descendaient sur ma nuque pour venir glisser le long de mon bras jusque dans la pulpe de mes doigts et s’injectaient dans l’encre de ma plume. Elles pourraient pénétrer les touches de mon clavier mais je les visualise liquides et bouillonnantes.

Tout à l’heure, j’ai noté mes objectifs sur mon bullet journal avec l’espoir de me dégager suffisamment de temps pour pouvoir les accomplir.
J’étais tellement fière en les écrivant. Maintenant, je les regarde… et je sais bien que ce ne sont que des chimères.

Je suis envieuse de Kayakee. Bien sûr, elle a pris le poste que je convoitais mais, c’est autre chose.
Même si j’ai été augmentée et que j’ai maintenant une position importante dans la société, il n’en reste pas moins que ses missions sont bien plus intéressantes que les miennes à mes yeux. Infiniment plus passionnantes et dans la continuité de ce que j’ai étudié. C’est en cela que je suis jalouse.
Parce qu’on me confie des rapports de gestion et de la fiscalité alors que j’ai fait des études littéraires et des études d’arts.
Et, je viens de réaliser que Kayakee sort du lycée.
Comment ont-il pu embaucher quelqu’un sans expérience pour un poste comme celui-ci ?
Cette question continue à me laisser sans voix. Je la tourne et la retourne sans comprendre.
Tout est parfaitement illogique. Mais ce monde a t-il une logique quelque part ?

En ce moment, je ne fais que m’empiffrer, ce qui va à l’encontre de mes objectifs.
C’est bon et douloureux à la fois. Un moment d’égarement savoureux qui me rend malade 10 minutes plus tard.
Je sabote moi-même mes efforts. Pour rien. Comme si j’avais envie de me faire du mal.
Je déteste ce côté sombre lié à la nourriture. Je lis justement un livre sur l’alimentation de consolation.
Mais, le fait est là. Le changement qu’on m’avait promis et qu’on m’a salement retiré m’a beaucoup affectée.
Je n''arrive pas à m’en relever. J’ai vraiment l’impression d’avoir été prise pour une idiote de première.

Pour mon propre bien, il va pourtant falloir que je me sorte tout ça de la tête et que je fournisse des efforts.
C’est pas possible de se laisser aller à ce point. Je ne vis plus depuis des mois !! !

]]>
2017-04-28T19:53:00+02:00
http://fromnowon.journalintime.com/Holidays Holidays Je suis finalement en vacances ! Pas de longues vacances, juste 6 jours pour décompresser qui tombent à point. Ma petite fixette sur cet acteur est revenue exactement comme elle était partie la dernière fois. Soudainement. Moi qui me questionnais sur ma santé mentale, j'ai compris qu'il ne s'agit de rien d'autre qu'un échappatoire. Mon quotidien me ronge alors je m'enfuis dans un monde idéal. C'est la seule solution que mon esprit a réussi à trouver pour m'éviter de sombrer totalement je suppose. Une solution rapide et facile mais temporaire. Ma motivation ne peut être sans Je suis finalement en vacances !
Pas de longues vacances, juste 6 jours pour décompresser qui tombent à point.

Ma petite fixette sur cet acteur est revenue exactement comme elle était partie la dernière fois.
Soudainement.
Moi qui me questionnais sur ma santé mentale, j’ai compris qu’il ne s’agit de rien d’autre qu’un échappatoire.
Mon quotidien me ronge alors je m’enfuis dans un monde idéal.
C’est la seule solution que mon esprit a réussi à trouver pour m’éviter de sombrer totalement je suppose.
Une solution rapide et facile mais temporaire.

Ma motivation ne peut être sans faille tous les jours.
Mais je me dois de la retrouver coûte que coûte.
Je ne peux plus me laisser submerger par un travail insipide au détriment de mon bien-être et de ma personne.
Quitte à arriver plus tôt le matin, il est hors de question que je rentre vidée à 21h désormais.

Ces derniers mois m’ont beaucoup fait réfléchir à mes projets.
Il est clair désormais que je vais aller de l’avant pour atteindre mes objectifs.
Je refuse d’être encore là, coincée, à 30 ans.

]]>
2017-04-12T10:44:46+02:00
http://fromnowon.journalintime.com/Lequel-des-loups-va-gagner Lequel des loups va gagner ? J'ai beaucoup de mal à me détacher de ce stress. Je passe des journées longues et pénibles. Je traverse une période de fatigue émotionnelle qui ne faiblit jamais, bien au contraire. Chaque jour, elle trouve une source de nourriture pour grandir un peu plus. Je lis et relis ce conte : Un chef Cherrokee raconte à ses petits-enfants une histoire. Il leur dit : " Je ressens un grand tourment. Dans mon âme se joue présentement une grande bataille. Deux loups se confrontent. Un des loups est méchant: il "est" la peur, la colère, l'envie, la peine, les regrets, l'avidité, l'arrogance, J’ai beaucoup de mal à me détacher de ce stress.
Je passe des journées longues et pénibles. Je traverse une période de fatigue émotionnelle qui ne faiblit jamais, bien au contraire.
Chaque jour, elle trouve une source de nourriture pour grandir un peu plus.

Je lis et relis ce conte :

Un chef Cherrokee raconte à ses petits-enfants une histoire.

Il leur dit : " Je ressens un grand tourment.
Dans mon âme se joue présentement une grande bataille. Deux loups se confrontent.

Un des loups est méchant : il "est" la peur, la colère, l’envie, la peine, les regrets, l’avidité, l’arrogance, l’apitoiement, la culpabilité, les ressentiments, l’infériorité, le mensonge, la competition, l’orgueil.

L’autre est bon : il "est" la joie, la paix, l’amour, l’espoir, le partage, la générosité, la vérité, la compassion, la confiance.

La même bataille se joue présentement en vous, en chacun de nous, en fait.

Silencieux, les enfants réfléchissaient… Puis l’un d’eux dit :
" Grand-papa, lequel des loups va gagner " ?

Le vieux Cherokee répondit simplement :
" Celui que tu nourris".

Cette histoire résonne dans ma tête silencieusement.
Pourtant, je n’arrive pas à me défaire de toute cette colère.
Je sais que je devrais. Ma tête le sait.
Mais elle s’accroche, elle refuse de partir. J’y arrive juste PAS et je ne sais plus quoi faire.
J’ai l’impression que tant que je n’aurais pas eu ma revanche, elle ne s’apaisera pas.

Et quelle revanche ? Je me vois en train de donner ma lettre de démission à ma chef.
Je me vois couverte de succès, mais surtout, que la société réalise à quel point ils n’ont pas su tirer le meilleur parti de ce qu’il avait et ont préféré me confier des tâches qui, ils le savent, ne m’apportent plus rien du tout.
J’ai l’impression qu’ils se foutent de ma gueule en plus.
Quand j’écris en entretien que l’affranchissement est abrutissant : tiens, on a fait un jeu concours avec 300 lots à envoyer. MERCI.
Quand j’écris que répondre à la ligne générale est routinier et ne m’apprend plus rien : Hey, y a personne pour gérer les 2 standards pendant 2 jours, c’est toi qui va faire la permanence.

Alors, si je pense positivement, la vie m’apportera surement plus de positif… Sauf que j’y arrive pas. Voilà.
Je reste là à ressasser toutes ces choses sans jamais m’arrêter. C’était pas le but de ce journal, ni de ce vers quoi je voulais tendre.
Je subis tellement ma vie en ce moment. Je me lève à 6h, je rentre chez moi à 21h et je vais coucher déprimée et les larmes aux yeux.
Je ne sais même pas comment Josh arrive à me supporter. Il est là, présent pour moi, il m’écoute geindre. On se parle à peine.
C’est pas la vie que je voulais.

]]>
2017-04-06T12:39:00+02:00
http://fromnowon.journalintime.com/Willow Willow J'ai reçu mon simulateur d'aube tout à l'heure. Heureusement car je n'ai à nouveau pas réussi à me lever ce matin. Debout à 07:20 pour une départ à 07:45, c'était trop juste pour moi. J'aime pouvoir prendre mon temps le matin. Enroulée dans ma couverture je me demande qui me motiverait à sortir de mon lit mais rien ne me vient. Il n'y a que cette phrase qui tourne et retourne en boucle dans ma tête : "j'ai pas envie d'aller au travail". Je devrais plutôt me dire que chaque jour est un nouveau départ, qu'une nouvelle journée m'attend pleine de surprises et d'échanges. Me dire J’ai reçu mon simulateur d’aube tout à l’heure.
Heureusement car je n’ai à nouveau pas réussi à me lever ce matin.
Debout à 07:20 pour une départ à 07:45, c’était trop juste pour moi.
J’aime pouvoir prendre mon temps le matin.
Enroulée dans ma couverture je me demande qui me motiverait à sortir de mon lit mais rien ne me vient.
Il n’y a que cette phrase qui tourne et retourne en boucle dans ma tête : "j’ai pas envie d’aller au travail".
Je devrais plutôt me dire que chaque jour est un nouveau départ, qu’une nouvelle journée m’attend pleine de surprises et d’échanges.
Me dire "hey tu te souviens comment tu te sens super bien après avoir fait du sport ? Allez enfile tes baskets feignasse, tu seras sur un petit nuage après !"
Mais, ça ne fonctionne absolument pas. Je reste focalisée sur ma journée au bureau.

Je me suis achetée une brosse en poil végétal pour me brosser à sec.
Il parait que c’est bon pour la peau et énergisant.
J’ai ajouté des fleurs de Bach à ma commande.
La numéro 38, willow à prendre en cas d’amertume, de ressentiment, de sentiments d’injustice et d’insatisfaction pour m’aider à surmonter l’arrivée de Kayakee.
La numéro 17, hornbeam pour retrouver la force et la volonté.
Sur le papier, cela semble prometteur. J’ai déjà pris quelques gouttes de willow ce matin.
Nous verrons sur la durée.

Je crois que ce dont j’ai le plus besoin, c’est d’une nouvelle vision de la vie.
Ou d’un nouveau cerveau, j’en sais trop rien !

]]>
2017-03-20T12:06:03+01:00
http://fromnowon.journalintime.com/3guo-Brouillon Le Karma s'en chargera Les changements ? Pfff, la semaine prochaine peut-être ? Deux soirs que je rentre à 20 heures passées bloquée dans les transports en commun. Autant dire que pour le sport, c'est loupé. Hier soir, j'avais un cours d'aériens que j'ai raté à cause d'énième problèmes sur ma ligne de métro. J'ai donc payé ce cours pour rien. C'est extrêmement gonflant ! Je suis totalement déprimée. Kayakee me saoule au plus haut point. Au moment où j'écris ces lignes, elle est dans la réserve en train de préparer ENCORE un milliard d'envois. Elle passe son temps à me traiter avec un air Les changements ? Pfff, la semaine prochaine peut-être ?

Deux soirs que je rentre à 20 heures passées bloquée dans les transports en commun.
Autant dire que pour le sport, c’est loupé. Hier soir, j’avais un cours d’aériens que j’ai raté à cause d’énième problèmes sur ma ligne de métro.
J’ai donc payé ce cours pour rien. C’est extrêmement gonflant !

Je suis totalement déprimée. Kayakee me saoule au plus haut point.
Au moment où j’écris ces lignes, elle est dans la réserve en train de préparer ENCORE un milliard d’envois.
Elle passe son temps à me traiter avec un air supérieur.
Mais, passons outre. J’ose me dire que le Karma s’en chargera pour moi.

Je vais commencer par ce qui semble, à mes yeux, le moins compliqué à mettre en place et à pratiquer dans les semaines à venir :

    Reprendre le sport :

- Acheter un simulateur d’aube
- Me lever plus tôt
- Faire 3 séances de sport / semaine avant de partir au bureau

    Faire le ménage sur la semaine

    Manger correctement :

- Seulement 2 jours de repas tout prêts (Koh Lanta/pizza + déj' extérieur avec le bureau)
- Préparer le menu de la semaine tous les dimanches (idéalement, avant d’aller au marché)

]]>
2017-03-15T11:41:00+01:00
http://fromnowon.journalintime.com/Better-Version-of-Myself Better Version of Myself Le retour à la réalité le lundi matin est toujours extrêmement déprimant. Il me tarde de retrouver les beaux jours. J'ai essayé de mettre de la gaieté en m'habillant aux couleurs du printemps. Un jolie vert d'eau, du rose pâle, des paillettes. Ce n'est pas suffisant pour me faire apprécier le retour au bureau. Le week-end a été express mais ce fût une véritable bouffée d'oxygène. Vendredi soir, nous n'avons pas dérogé à notre traditionnel Koh Lanta-Pizza. Nous sommes partis samedi en milieu d'après-midi pour la Province où nous étions invités pour un repas de famille Le retour à la réalité le lundi matin est toujours extrêmement déprimant. Il me tarde de retrouver les beaux jours.
J’ai essayé de mettre de la gaieté en m’habillant aux couleurs du printemps. Un jolie vert d’eau, du rose pâle, des paillettes.
Ce n’est pas suffisant pour me faire apprécier le retour au bureau.

Le week-end a été express mais ce fût une véritable bouffée d’oxygène.
Vendredi soir, nous n’avons pas dérogé à notre traditionnel Koh Lanta-Pizza.
Nous sommes partis samedi en milieu d’après-midi pour la Province où nous étions invités pour un repas de famille et sommes rentrés dans les bouchons du dimanche soir.

Aujourd’hui, j’ai envie, vraiment envie, que tout change.
Pas en un claquement de doigts mais une petite action chaque jour pour que chaque nouvel accomplissement devienne une routine.

Je vais rentrer tôt. Peu importe les problèmes que je pourrais rencontrer dans la journée.
Faire mon sport. Préparer le dîner et mon repas pour demain.
Noter sur mon bullet journal tous les changements à venir et devenir une meilleure version de moi-même.

Je crois que ça va dans la continuité des choses.
Josh va avoir un nouveau travail. Notre niveau de vie va enfin augmenter.
Nous allons pouvoir partir en vacances, acheter notre maison de rêves. VIVRE.

]]>
2017-03-13T11:44:42+01:00