From now on

← Retour au journal

octobre 2018

Une histoire de carton

Je quitte le bureau tôt pour rentrer vers 18h45 ces derniers temps. J'ai l'impression de revivre ! Ça me permet de faire à manger vite fait, d'enchaîner avec une séance de sport courte, deux ou trois tâches ménagères et finir par une série TV avant d'aller au lit. Je tente de changer mon rythme puisque je n'arrive plus à me lever avant 7h depuis au moins 3 ans. Ma motivation est inexistante. Je crois que, quelque part, j'associe inconsciemment le fait de se lever à celui d'aller travailler. J'essaie d'amener progressivement l'arrêt du café quand je suis au bureau au profit (...)

Pourrir ici.

Nouvelle vague de démissions au bureau. Et j'apprends, avec stupeur, qu'ils envisagent de recruter quelqu'un pour gérer le digital. Ils sont déjà 5 personnes !!! Je ne sais même pas où on va la caser. Sérieusement, y a pas des besoins ailleurs ? Pire encore, on m'annonce ce matin que je vais devoir faire une centaine d'envois dans les semaines à venir. Bah, c'est simple. Je ne ferai que ça. Inutile de me demander de gérer autre chose. C'est pas comme si j'en pouvais plus de faire ça... J'ai l'impression qu'ils n'attendent que ça que je pète un câble. Je suis en train de (...)

Hormonal

J'étais fière de ma détermination la semaine dernière. Jusqu'à ce que j'ai mes règles jeudi. J'en ai marre d'être tributaire de mes hormones. Je n'ose imaginer quand je serai enceinte. J'étais très fatiguée et Josh n'avait pas envie de cuisiner, nous avons donc commandé à emporter; Et puis, j'ai mangé des cookies, du chocolat, du cake... pas fait de sport pour compenser... du grand n'importe quoi...! Et aujourd'hui, j'ai trouvé la force de préparer une quiche aux poivrons (assez mécontente d'être partie du bureau à 17h20 pour finir par me poser à la maison à 20h quand (...)

HB

C'est mon anniversaire aujourd'hui. J'avais pris ma journée. Je refusais d'être au bureau à faire des trucs sans intérêt. La journée a commencé exactement comme elle le devait. Par une piqûre de moustique. Tellement logique que j'en ai les larmes aux yeux... Quelques dizaines de minutes plus tard, le chat se coinçait la mâchoire dans sa collerette. Josh m'a laissé le soin de me lever pour l'aider. Il était à peine 6h. J'ai préparé le café et regardé les infos en attendant qu'il se lève. Une fois qu'il a été parti, je me suis préparée pour faire des photos dans le petit (...)

ça vaut pas le coup

Je pensais avoir au moins un cadeau... qu'il me gardait la surprise jusqu'à la dernière minute. Mais non. Mon cadeau c'était un gâteau d'anniversaire. "On ira au resto ce weekend et au cinéma si tu veux ". Bah non. Je veux pas. Mon anniversaire, c'était la. Il sait que j'ai d'autres projets pour ce weekend. Ça fait des semaines que je lui en parle. Il me verra pas, c'est tout. Je suis dégoûtée de voir que je suis si peu importante à ses yeux... Rien que des paroles finalement. Pire que tout, j'étais à peine arrivée au bureau que j'avais envie de faire demi-tour illico presto. (...)